Vallée
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Environnement

Les vallées sont théoriquement des corridors biologiques majeurs, mais en réalité souvent très artificialisés et fragmentés
L'urbanisation des vallées est aussi un facteur d'accélération (L'accélération désigne couramment une augmentation de la vitesse ; en physique, plus précisément en cinématique, l'accélération est une grandeur vectorielle...) de l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.), c'est-à-dire de sécheresse en amont et d'inondation (Le terme inondation fait traditionnellement référence au débordement d'un cours d'eau qui submerge les terrains voisins. Il doit évidemment être étendu aux débordements des ouvrages artificiels tels que les réseaux...) en aval


Les vallées abritent des milieux dits « alluviaux » souvent biologiquement productifs (hormis en zones froides et/ou arides). Comme les montagnes, selon leur versant (En géomorphologie, un versant est une surface topographique inclinée, située entre des points hauts (pics, crêtes, rebord de plateau, sommet d'un relief) et des...) et leur orientation (Au sens littéral, l'orientation désigne ou matérialise la direction de l'Orient (lever du soleil à l'équinoxe) et des points cardinaux (nord de la boussole) ;) générale au vent (Le vent est le mouvement d’une atmosphère, masse de gaz située à la surface d'une planète. Les vents les plus violents connus ont lieu sur Neptune et sur Saturne....) et au soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification astronomique, c'est...), selon leur latitude (La latitude est une valeur angulaire, expression du positionnement nord-sud d'un point sur Terre (ou sur une autre planète), au nord ou au sud de l'équateur.), leur profondeur, etc. les vallées abritent des espèces et des microclimats éventuellement très différents.

De par leur nature biogéographique particulière, les vallées peuvent aussi recueillir les polluants qui ruissèlent à partir du bassin versant (Un bassin versant ou bassin hydrographique est une portion de territoire délimitée par des lignes de crête, dont les eaux alimentent un exutoire commun :...).

La plupart des vallées ont eu par le passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble des configurations successives du monde et s'oppose au futur sur une échelle des temps...) ou ont encore des fonctions écopaysagères importantes de corridors biologiques. Ce sont aussi des zones qui ont été les plus habitées et construites par l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme prépubère est appelé un...) en dépit du risque d'inondation qui les caractérise souvent. Les villes, les barrages, certaines formes d'agriculture (intensive notamment), les voies de communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine (télécommunications, nouvelles technologies...), ainsi que leurs...) (route, chemin de fer (Le chemin de fer est un système de transport guidé servant au transport de personnes et de marchandises. Il se compose d'une infrastructure spécialisée, de matériel roulant et de procédures...), canaux navigables), les lignes électriques à haute tension (La tension est une force d'extension.) sont des facteurs de fragmentation écopaysagère des vallées.

Galerie d'images

Expressions

Aux XVIIe et XVIIIe siècles, la formule « Nous ne nous reverrons qu'à la vallée de Josaphat » laissait entendre qu'on se séparait pour ne plus se revoir, hormis dans l'au-delà ; la vallée de Josaphat étant le lieu « où le vulgaire pense que doit se faire le Jugement Universel », c'est-à-dire là où - pour certains croyants catholiques - les morts devraient ressusciter au jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début...) du jugement dernier.
Pour le dévot, l'expression vallée de larmes oppose la dureté (Il existe différentes définitions de la dureté : pour un solide (minéral ou métal) et pour l'eau.) du monde (Le mot monde peut désigner :) actuel au Bonheur promis par la foi religieuse dans une vie (La vie est le nom donné :) future, après la mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant par exemple la mort des étoiles). Chez...).

Page générée en 0.248 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique