Zunil (cratère martien) - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Cratère Zunil

Cratère Zunil vu par l'imageur thermique THEMIS de la sonde 2001 Mars Odyssey[1].

Géographie & Géologie
Coordonnées 7,71° N • 166,1° E
Région Elysium Planitia (Elysium Planitia est la seconde région volcanique de la planète Mars, la première...)
Nature géologique Cratère ( Pour le cratère d'origine volcanique, voir Cratère volcanique Pour le cratère d'origine...) d'impact
Époque de formation < 300 Ma, voire ≤ 10 Ma
Diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre...) 10,4 km
Altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau...) ~ -2 000 m
Quadrangle(s) Elysium
Éponyme Zunil, ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour...) du Guatemala
Localisation sur Mars

(Voir situation sur carte : Mars

Cratère Zunil

Zunil est un cratère d'impact de la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de...) Mars situé par 7,7° N et 166,1° E au sud-ouest (Le sud-ouest est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux sud et ouest. Le...) du quadrangle d'Elysium, du côté d'Athabasca Vallis (Vallis (pluriel valles) est une mot d'origine latine qui désigne une vallée. Il est...), non loin de Cerberus Fossae.

Identification

Il a été aperçu par les orbiteurs des missions Viking 1 (Viking 1 est le nom de la première des deux sondes du programme Viking envoyées en 1975....) et Viking 2 (Viking 2 était la seconde mission du programme Viking. Elle consistait en un lancement d'un...) dans les années 1970, puis a été photographié à haute résolution en l'an 2000 par la MOC de MGS. Une structure rayonnée a par la suite été mise en évidence en 2003 autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne...) de ce cratère par le spectromètre (Un spectromètre est un appareil de mesure permettant d'étudier de décomposer une quantité...) thermique (La thermique est la science qui traite de la production d'énergie, de l'utilisation de...) de la sonde (Une sonde spatiale est un vaisseau non habité envoyé par l'Homme pour explorer de plus près des...) américaine 2001 Mars Odyssey (2001 Mars Odyssey est le nom donné à un vaisseau spatial de la NASA en orbite autour de la...), ce qui n'avait alors jamais été observé sur Mars.

La MOC de Mars Global Surveyor (Mars Global Surveyor est une mission conjointe de la NASA et du Jet Propulsion Laboratory,...) a repéré en 2003 un glissement de terrain sur la paroi sud-est (Le sud-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux sud et est. Le sud-est est...) du cratère, et a ensuite été photographié à haute résolution en décembre 2003 par l'instrument HiRISE de Mars Reconnaissance Orbiter (Mars Reconnaissance Orbiter (sigle : MRO) est une sonde spatiale américaine actuellement...).

Glissement de terrain en fausses couleurs vu le 11 décembre 2006 par l'instrument HiRISE de MRO.

Structure rayonnée

L'impact à l'origine du cratère Zunil s'est produit il y a quelques millions d'années tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) au plus, de sorte que ce cratère est encore dans un état assez natif. Il s'agit probablement d'un impact à faible vitesse relative (L'expression vitesse relative est communément utilisée, pour exprimer la différence...), comme une comète (En astronomie, une comète est un petit astre brillant constitué de glace et de...). Le cratère s'est formé dans une structure basaltique datée de 165 à 177 millions d'années. La structure rayonnée visible dans l'infrarouge (Le rayonnement infrarouge (IR) est un rayonnement électromagnétique d'une longueur d'onde...) s'étend jusqu'à 1 600 km autour de l'impact, générée, d'après les simulations, par une dizaine de millions de débris de plus de 10 cm de diamètre représentant environ 30 km3 d'éjectas ; ce serait ainsi une myriade de cratères secondaires, de taille souvent minuscule et n'excédant pas quelques centaines de mètres, qui aurait grêlé les environs de Zunil, jusqu'à peut-être 3 500 km de distance. Actuellement, la plupart de ces cratères secondaires identifiés se trouvent au-delà de 80 km de Zunil, et environ 75 à 80 % des cratères d'Athabasca Vallis seraient des cratères secondaires de Zunil : une telle proportion de cratères secondaires est susceptible de conduire à une révision des méthodes de datation fondées sur le taux de cratérisation des surfaces martiennes récentes, s'il est effectivement avéré que des impacts tels que celui à l'origine de Zunil sont à même de couvrir d'aussi vastes surfaces martiennes avec autant de cratères secondaires.

Page générée en 0.080 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique