Signature de type
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Une signature de type définit les types acceptables pour une fonction ou une méthode. Une signature inclut au moins le nom de la fonction et le nombre de paramètres. Dans certains langages, elle peut aussi spécifier le type de la valeur de retour et le type de ses paramètres.

Haskell

Une signature de type (Une signature de type définit les types acceptables pour une fonction ou une méthode. Une signature inclut au moins le nom de la fonction et le nombre de paramètres. Dans certains langages, elle peut aussi...) en Haskell est généralement écrite dans le format suivant :

 
 functionName:: arg1Type -> arg2Type -> ... -> argNType 
 

Notez que la sortie finale peut être considérée comme un argument. C'est la conséquence de la curryfication (En programmation fonctionnelle, la curryfication désigne l'opération qui fait passer d'une fonction à plusieurs arguments à une fonction à un argument et qui retourne une fonction qui prend le reste des arguments....).

Les spécifications de type peuvent consister en un type, tel que Integer, ou une variable (En mathématiques et en logique, une variable est représentée par un symbole. Elle est utilisée pour marquer un rôle dans une formule, un prédicat ou un algorithme. En statistiques, une variable peut...) de type dans le cas de fonctions polymorphiques. En Haskell, ces variables de type peuvent être notamment "a", "b" ou "anyType", de sorte que l'on peut écrire :

 
 Nom de fonction:: a -> a -> ... -> a 
 

Puisque Haskell supporte des fonctions d'ordre supérieur, des fonctions peuvent être passées comme arguments. Ceci s'écrit comme suit :

 
 NomDeFunction:: (a -> a) -> a 
 

Cette fonction accepte une fonction avec comme signature de type a -> a, et retourne des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) de type a.

Java

Dans la machine virtuelle (Le sens originel de machine virtuelle (ou Virtual Machine (VM) en anglais) est la création de plusieurs environnements d'exécution sur un...) Java on utilise les signatures de type interne pour identifier les méthodes et les classes au niveau du code la la machine virtuelle.

Exemple: La méthode String String.substring(int, int) est représentée comme java/lang/String/substring(II)Ljava/lang/String;

Page générée en 0.026 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique