BAR Honda 006
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

La BAR Honda 006 est une F1 de l'écurie BAR Honda, engagée aux mains de Jenson Button et Takuma Sato durant la saison 2004.

Historique

Jenson Button au volant de la 006
Jenson Button au volant de la 006

Depuis sa création en 1999, sur les ruines de l'écurie Tyrrell, par le cigarettier British American Tobacco, Craig Pollock (manager de Jacques Villeneuve) et Adrian Reynard, l'écurie BAR Honda était habituée aux fonds de grille ( Un grille-pain est un petit appareil électroménager. Une grille écran est un élément du tube de télévision. Une grille d'arrêt est un élément du tube de télévision. Une grille de contrôle est un...). Mais la fin de l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) 2003 avait apporté son lot d'espoirs, les voitures frappées du rond ( Le mot rond caractérise et par abus de langage désigne un cercle ou une sphère. En argot, un rond c'est un sou. Une affaire rondement menée est une affaire traitée...) rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.) de Lucky Strike prenant la tête épisodiquement des derniers grands prix de la saison (La saison est une période de l'année qui observe une relative constance du climat et de la température. D'une durée d'environ trois mois (voir le tableau Solstice...). De plus, des changements majeurs ont eu lieu : Jacques Villeneuve (Jacques Joseph Charles Villeneuve (né le 9 avril 1971 à Saint-Jean-sur-Richelieu, Canada) est un pilote automobile canadien. Il a notamment remporté le championnat du monde de...), membre historique de cette équipe est remplacé par le japonais Sato, et les monoplaces de l'équipe sont désormais chaussées de pneux Michelin et non plus Bridgestone. Durant l'intersaison, les BAR réalisent des chronos hallucinants durant les séances d'essai hivernales, pulvérisant les records de nombreuses pistes, et laissant planer un doute sur la conformité des 006 au réglement.

Cependant dès l'entame de la saison, ce doute est levé : les BAR sont bel (Nommé en l’honneur de l'inventeur Alexandre Graham Bell, le bel est unité de mesure logarithmique du rapport entre deux puissances, connue pour...) et bien rapides : Sato est cinquième et Button septième lors de la séance qualificative du Grand Prix d'Australie (L’Australie (officiellement Commonwealth d’Australie) est un pays de l’hémisphère Sud dont la superficie couvre la plus grande partie de...), et la course (Course : Ce mot a plusieurs sens, ayant tous un rapport avec le mouvement.) verra le britannique arracher la sixième place trois rangs devant Takuma Sato. Mais la voiture (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de personnes ou de marchandises, elle est...) vaut mieux que cela et tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) le paddock en est désormais convaincu, tandis que les errements des top teams McLaren-Mercedes et Williams-BMW laissent les Ferrari ( Automobiles et motos Ferrari, constructeur automobile italien dont le nom provient de son fondateur Enzo Ferrari. Scuderia Ferrari, l'écurie de course du...) écraser la course.

Le Grand Prix suivant en Malaisie permttra à Button de signer son premier podium, troisième de la course derrière l'inévitable Michael Schumacher et Juan Pablo Montoya. A Bahreïn (Bahreïn (arabe : البحرين « les deux mers »), officiellement le Royaume de Bahreïn...), l'anglais récidive, et à Imola (Imola est une ville italienne de la province de Bologne en Émilie-Romagne.) il se paye le luxe d'offrir à BAR Honda la première pole de son histoire ! Il terminera deuxième, signant son troisième podium consécutif. A Monaco il termine deuxième derrière Jarno Trulli échouant à 497 millièmes après avoir harcelé l'italien pendant 10 tours.

La saison de BAR fut une succession de places d'honneur (10 podiums pour Button et 1 pour Sato), et fut conclue par un "rush" final entre BAR et Renault (qui avait pour l'occasion fait appel à Villeneuve pour les dernières courses de la saison !) avec pour enjeu la deuxième place du Championnat des Constructeurs. Le comportement exemplaire des deux pilotes (en course, Button s'illustrant au cours de l'été dans l'affaire du ButtonGate...) permettra à l'écurie de Brackley de s'imposer pour 14 points.

Durant cette saison de rêve, BAR a marqué 119 points, contre 70 durant les cinq saisons précédentes! Button à lui seul dépasse ce total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des...). Cependant l'écurie ne parvint pas à rendre la BAR Honda 007 (La BAR Honda 007 est une monoplace de Formule 1 de l'écurie BAR Honda engagée au cours de la saison 2005, aux mains de Jenson Button, Takuma Sato et Anthony Davidson.) aussi compétitive en 2005, et même pire, fut convaincue de triche laissant une nouvelle fois planer le doute sur la légalité des 006.

Palmarès

  • Saison 2004 :
    • Départs en Grands Prix : 36 (Jenson Button : 18, Takuma Sato : 18)
    • Abandons : 9 (Jenson Button : 3, Takuma Sato : 6)
    • Pole Position(s) : 1 (Jenson Button : 1 au GP de Saint Marin, Takuma Sato : 0)
    • Meilleure position à l'arrivée : 2e (Jenson Button : 4 GP de Saint Marin, de Monaco, d'Allemagne et de Chine)
    • Points Marqués : 119 (Jenson Button : 85, Takuma Sato : 34)
    • Positions aux Championnats du Monde :
      • Pilotes :
        • Jenson Button : 3e
        • Takuma Sato : 8e
      • Constructeurs : 2e

Pilotes

  • Royaume-Uni Jenson Button (numéro 9)
  • Japon Takuma Sato (numéro 10)
Page générée en 0.149 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique