Hunaudières
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Les Hunaudières est un lieu-dit du Mans

Circuit du Mans

Les Hunaudières sont la longue et mythique ligne droite du circuit des 24 heures du Mans.

Débuts de l'aviation

C'est aussi l'hippodrome sur lequel Wilbur Wright a réalisé ses essais en juin-juillet 1908 avant de les continuer au camp d'Auvours, à l'ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se couche le Soleil à l'équinoxe, le couchant (ou ponant).) du Mans, jusqu'en décembre 1908.

"C'est aux Hunaudières que Wilbur Wright a fait le 8 août 1908 à 18 h 30 sur le champ (Un champ correspond à une notion d'espace défini:) de courses des Hunaudières près du Mans, une première expérience qui a été couronnée d'un plein succès. dès le premier essai, l'aéroplane (L'aéroplane est l'ancêtre de l'avion au XIXe siècle, mot inventé en 1855 par Joseph Pline.) dirigé par M.Wilbur Wright, s'est élevé dans les airs. Il a décrit, se tenant à une hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) de 15 à 20 mètres, trois cercles complets, parcourant ainsi environ 3 kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en 1/299 792 458...) et demi, en 1 minute ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de...) 46 secondes, et est venu très facilement, presque sans secousse, atterrir à 20 mètres de son point (Graphie) de départ ; l'atterrissage (L’atterrissage désigne, au sens étymologique, le fait de rejoindre la terre ferme. Le terme recouvre cependant des notions...) n'a pas occasionné à l'appareil la moindre avarie. une centaine de personnes y assistaient, parmi lesquelles M. Archdeacon, MM Blériot, l'aviateur (Un aviateur est une personne qui pilote un aéronef.) Gasnier, d'Angers, membres de l'Aéro Club de France, qui s'est signalé l'an dernier, dans l'épreuve de la Coupe Gordon Bennett ; M. Zens qui, la semaine dernière, a commencé des expériences avec un appareil de son invention, et quelques représentants de la presse française, allemande, américaine, anglaise. Ils ont chaleureusement applaudi M.Wright."
- Extrait du quotidien La Sarthe du 8 août 1908 (2° édition).

Voir aussi l'article sur le séjour de W.Wright au Mans de juin à décembre 1908 dans la Revue Archéologique et Historique du Maine Tome CXLIX troisième série - Tome 18. L'article est rédigé par Michel Buaillon membre de la SHAM et ancien pilote à partir des extraits de presse de l'époque et des comptes rendus divers de L.Bollée et du Conseil Général de la Sarthe.

Page générée en 0.082 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique