Formation et évolution du système solaire - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Datation

En utilisant la datation radioactive, les scientifiques évaluent l'âge du système solaire à environ 4,6 milliards d'années. Des grains de zircon terrestres inclus dans des roches plus récentes qu'eux ont été datés de plus de 4,2 milliards d'années, voire jusqu'à 4,4. Les plus anciennes roches terrestres ont un âge d'environ 4 milliards d'années. Des roches de cette ancienneté sont rares, car la croûte terrestre (La croûte terrestre est la partie superficielle et solide du matériau dont est faite la Terre. C'est la partie supérieure de la lithosphère (qui constitue les...) est constamment modelée par l'érosion, le volcanisme et la tectonique des plaques (La tectonique des plaques (d'abord appelée dérive des continents) est le modèle actuel du fonctionnement interne de la Terre. Elle est l'expression en surface de la convection qui se déroule dans le manteau terrestre.). Pour estimer l'âge du système solaire (Le système solaire est un système planétaire composé d'une étoile, le Soleil et des corps célestes ou objets définis gravitant autour de lui (autrement dit,...), les scientifiques doivent utiliser des météorites qui se sont formées au début de la condensation (La condensation est le nom donné au phénomène physique de changement d'état de la matière qui passe d'un état dilué (gaz) à un état condensé (solide ou liquide). On peut...) de la nébuleuse solaire (La nébuleuse solaire est le nuage de gaz (ou disque d'accrétion) à partir duquel notre système solaire s'est formé.). Les plus anciennes météorites, telle que la météorite (Une météorite est un corps matériel provenant de l’espace extra-atmosphérique de taille comparativement petite qui atteint la surface de la Terre. On...) de Canyon Diablo, ont 4,6 milliards d'années ; par conséquent, le système solaire doit au moins avoir cet âge. La condensation du système solaire à partir de la nébuleuse (Une nébuleuse (du latin nebula, « nuage ») désigne, en astronomie, un objet céleste d’aspect diffus composé de gaz...) primitive serait survenue en 10 millions d'années au plus.

Origines variées des différentes lunes

Des lunes orbitent autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit...) de la plupart des planètes du système solaire ainsi qu'autour de bien d'autres corps spatiaux. Ces satellites naturels sont issus de l'un des trois mécanismes possibles :

  1. co-formation depuis un disque (Le mot disque est employé, aussi bien en géométrie que dans la vie courante, pour désigner une forme ronde et régulière, à l'image d'un palet —...) circum-planétaire (seulement dans le cas des géantes gazeuses) ;
  2. formation depuis des débris d'impact (donné par un impact suffisamment important à un faible angle) ;
  3. capture (Une capture, dans le domaine de l'astronautique, est un processus par lequel un objet céleste, qui passe au voisinage d'un astre, est retenu dans la gravisphère de ce...) d'un objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné par une...) passant à proximité.

Jupiter et Saturne ont un grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de lunes, telles que Io, Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme...), Ganymède et Titan (Cliquez sur l'image pour une description), qui pourraient provenir de disques autour de chaque planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour que sa gravité la maintienne en équilibre...) géante (Une étoile géante est une étoile de classe de luminosité II ou III. Dans le diagramme de Hertzsprung-Russell, les géantes forment deux branches au-dessus de la séquence principale. Elles se...) en grande partie de la même façon que les planètes se sont formées avec le disque autour du Soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification astronomique, c'est une étoile de type...). Cette origine est indiquée par l'importante taille des lunes et leur proximité à leur planète. En effet, ces deux propriétés combinées ne peuvent pas être cumulées sur des lunes capturées. D'un autre côté, la nature gazeuse des planètes considérées rend impossible la création de lunes par des débris résultants de collisions. Les lunes extérieures des géantes gazeuses tendent à être petites et à avoir des orbites excentriques avec des inclinations aléatoires. Ce sont là des caractéristiques attendues pour des objets capturés. La plupart de ces lunes orbitent dans la direction opposée de la rotation de leurs planètes associées. La plus large lune irrégulière est la lune Triton autour de Neptune, qui serait un objet de la ceinture de Kuiper (La ceinture de Kuiper (parfois appelée ceinture d'Edgeworth-Kuiper, ['kœj.pər] en néerlandais), est une zone du système solaire s'étendant au-delà de l'orbite de Neptune, entre 30...) capturé.

Les lunes des corps solides ont été créées par des collisions et par des captures. Les deux petites lunes de Mars, Deimos et Phobos, seraient des astéroïdes capturés. La Lune de la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la...) aurait été formée suite à une seule gigantesque collision oblique. L'objet impacteur, appelé Théia, devait avoir une masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et...) et une taille comparables à celle de Mars, et l'impact a probablement eu lieu vers la fin de la période du grand bombardement tardif. La collision projeta en orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps autour d'un autre corps sous l'effet de la gravitation.) une partie du manteau de Théia, qui s'agrégea pour former la Lune. Cet impact géant fut le dernier d'une série de fusions qui formèrent la Terre. Théia se serait formé sur l'un des points de Lagrange du couple Terre-Soleil (soit L4, soit L5), puis il aurait dérivé de sa position. Charon (Charon (P I Charon, Pluton I) est le plus grand satellite naturel de Pluton.), la lune de Pluton (Pluton, dont la désignation officielle est (134340) Pluton, est la deuxième plus grande planète naine connue du système solaire et le 10e plus grand astre connu orbitant le Soleil. Originellement considérée comme la plus...), pourrait s'être aussi formée par l'intermédiaire d'une large collision ; les couples Pluton-Charon et Terre-Lune sont les seuls du système solaire dans lesquels la masse du satellite (Satellite peut faire référence à :) est supérieure à 1 % de celle de la planète.

Page générée en 0.077 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique