Logiciel
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Selon les principes de la machine de Turing et l'architecture de von Neumann, un appareil informatique est une machine qui effectue des traitements en fonction d'instructions et de données. Les instructions et les données sont contenues dans un logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y sont inclus les instructions de...). Un appareil informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport avec le traitement automatique de...) contient toujours au minimum un seul logiciel, nécessaire pour mettre en activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) l'appareil.

Développement de logiciels

Les logiciels, suivant leur taille, peuvent être développés par une personne seule, une petite équipe, ou un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise...) d'équipes coordonnées. Le développement de grands logiciels par de grandes équipes pose de grands problèmes de coordination, en raison de la quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer la valeur d’une...) importante d'informations à communiquer entre les intervenants : documentation, réunions. Pour ces raisons, le développement de logiciels dans un contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les mots qui l'entourent. Le concept de contexte issu...) professionnel suit souvent des règles strictes permettant le travail en groupe et la maintenance du code ; en effet, souvent, les personnes qui doivent opérer des modifications ultérieures dans le code ne sont plus les personnes qui l'ont développé.

Il existe de nombreux modèles ou méthodologies de développement. Un exemple d'un nouveau modèle de développement est le bazar (modèle utilisé pour la conception de GNU/Linux)

Un logiciel en version béta (ou béta-test) est un logiciel non finalisé, pour lequel on effectue une série de tests jusqu'à ce qu'une stabilité relative soit atteinte. Les personnes qui cherchent les dernières failles de ces versions de logiciels sont appelés des béta-testeurs.

Un logiciel qui est opérationnel sera maintenu. La maintenance du logiciel désigne les modifications apportées à un logiciel, après sa mise en œuvre, pour en corriger les fautes, en améliorer l'efficacité ou autres caractéristiques, ou encore adapter celui-ci à un environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels,...) modifié (ISO/IEC 14764).

Distribution, utilisation et droits

En tant qu'œuvre intellectuelle, les logiciels sont soumis au droit d'auteur à même titre que toute œuvre littéraire ou artistique - livre, brochure, œuvre musicale ou théâtrale.

Le droit d'auteur autorise l'auteur du logiciel de décider sous quelles conditions le logiciel peut être diffusé, modifié, et utilisé. La licence d'utilisation est un contrat dans lequel l'auteur stipule (En botanique, les stipules sont des pièces foliaires, au nombre de deux, en forme de feuilles réduites située de part et d'autre du pétiole, à sa...) les conditions sous lesquelles une personne (physique ou morale) est autorisée à utiliser le logiciel.

Les types de logiciels les plus courants sont:

  • Logiciel propriétaire. l'auteur se réserve le droit de diffuser, et de modifier le logiciel. L'acquisition (En général l'acquisition est l'action qui consiste à obtenir une information ou à acquérir un bien.) du droit d'utiliser le logiciel est payante.
  • Partagiciel (Un partagiciel (shareware en anglais) est un logiciel propriétaire, protégé par le droit d'auteur, qui peut être utilisé gratuitement durant une...) (anglais shareware). L'auteur autorise autrui à diffuser le logiciel. L'utilisation prolongée du logiciel requiert un don à son auteur.
  • Gratuiciel (anglais freeware). L'auteur autorise la diffusion (Dans le langage courant, le terme diffusion fait référence à une notion de « distribution », de « mise à disposition » (diffusion d'un produit, d'une information), voire de...) et l'utilisation par autrui gratuitement, mais garde le droit de modifier le logiciel.
  • Open Source : un logiciel dont le code source (Le code source (ou les sources voire le source) est un ensemble d'instructions écrites dans un langage de programmation informatique de haut niveau, compréhensible par un être humain...) est mis à disposition d'autrui.
  • Logiciel libre : logiciel sur lequel il est possible d'effectuer copie, modification et diffusion.

Quelle que soit sa classification, un logiciel peut ou non être commercial (Un commercial (une commerciale) est une personne dont le métier est lié à la vente.), c'est-à-dire destiné à la vente.

Qualité des logiciels

Un logiciel est un produit qui ne se détériore pas. La qualité d'un logiciel dépend entièrement de sa construction. L'appréciation globale de la qualité d'un logiciel se fonde sur de nombreux facteurs tels que la complétude (On parle de complétude en mathématiques dans des sens très différents. On dit d'un objet mathématiques qu'il est complet pour exprimer que rien ne peut lui être ajouté, en un sens qu'il faut préciser dans chaque contexte....) des fonctionnalités, la précision des résultats, la fiabilité (Un système est fiable lorsque la probabilité de remplir sa mission sur une durée donnée correspond à celle spécifiée dans le...), la tolérance de pannes, la facilité et la flexibilité de son utilisation.... Les facteurs de qualité peuvent être directement observables par l'utilisateur, ou alors constatable par les ingénieurs lors des revue de code ou des travaux de maintenance.

Un consortium s'est créé le 6 octobre 2009 aux États-Unis pour établir un standard mondial de la qualité des logiciels. Ce consortium s'appelle le Consortium for IT Software Quality (CISQ).

Page générée en 0.083 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique