Jean-Jacques Meyer
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Principe d'une Meyer 030+030
Principe d'une Meyer 030+030

Jean-Jacques Meyer (1804-1877) est un ingénieur français, concepteur de locomotives articulées qui portent son nom. C'est en 1861 qu'il dépose un premier brevet décrivant son système.

Le dispositif Meyer comportait :

  • un châssis (Un châssis est un cadre rigide ou mobile fait d'une matière résistante, destiné à entourer ou supporter quelque chose.) unique rigide supportant cabine (Sur un bateau, une cabine désigne une pièce d'habitation pour une ou plusieurs personnes. Une cabine peut prendre plusieurs aspects : sur un grand navire, elle prend l'apparence...), et corps cylindrique ;
  • deux châssis mobiles comme des bogies constitués chacun d'un moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la...) à vapeur () entraînant un groupe de roues (La roue est un organe ou pièce mécanique de forme circulaire tournant autour d'un axe passant par son centre.) motrices et comportant éventuellement des roues porteuses.

La première locomotive (Une locomotive est un engin moteur, c'est-à-dire se déplaçant par ses propres moyens, utilisé par le transport ferroviaire pour fournir l'énergie de traction à un train. Le plus souvent, la locomotive se...) de ce type construite par les entreprises Cail en 1868 était une 020+020 tender et se nommait "L'Avenir".

Mais l'exemple le plus significatif de mise en œuvre de ce système était la série des locomotives tender "marchandises" 031+130 construites par Gaston Du Bousquet.

Page générée en 0.045 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique