Rosace
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Les Andelys, église Notre Dame, vitrail, XVIe siècle, Normandie

Une rosace est une figure symétrique, formée de courbes inscrites dans un cercle à partir d'un point ou bouton central, ayant plus ou moins la forme d'une rose ou d'une étoile stylisée, et utilisée comme motif de décoration.

Dans les domaines de l'architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) et de la décoration, une rosace (Une rosace est une figure symétrique, formée de courbes inscrites dans un cercle à partir d'un point ou bouton central, ayant plus ou moins la forme d'une rose ou d'une étoile stylisée, et utilisée comme motif de décoration.) peut être :

  • Un ornement, ou une moulure affectant cette forme, utilisée principalement en architecture pour décorer les caissons de plafond (Par extension, un plafond représente le maximum de quelque chose :), les voûtes, et en menuiserie pour orner un meuble.
  • Un grand vitrail (Le vitrail est une composition décorative formée de pièces de verre colorées. Depuis le début du Moyen Âge, ces pièces sont assemblées par des baguettes de plomb. Ce procédé, bien...), ou un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un tout », comme...) de vitraux de forme circulaire décorant une église (L'église peut être :). (Voir aussi : Architecture religieuse)
  • Une rondelle de métal (Un métal est un élément chimique qui peut perdre des électrons pour former des cations et former des liaisons métalliques ainsi que des liaisons ioniques dans le cas des...) décorée, utilisée pour dissimuler la tête d'un clou apparent supportant un cadre, un miroir (Un miroir est un objet possédant une surface suffisamment polie pour qu'une image s'y forme par réflexion et conçu à cet effet. C'est souvent une couche métallique...), etc.

Le terme de rosace est également employé dans d'autres domaines :

  • En couture, une rosace est un motif de broderie, ou de dentelle.
  • En mécanographie, une rosace est une roue (La roue est un organe ou pièce mécanique de forme circulaire tournant autour d'un axe passant par son centre.) plane (La plane est un outil pour le travail du bois. Elle est composée d'une lame semblable à celle d'un couteau, munie de deux poignées, à chaque extrémité de la lame. Elle permet le...) d'une machine à écrire, ou d'une imprimante (Les imprimantes ont été conçues dès l’apparition des premiers ordinateurs, pour permettre la consultation et la conservation sur support papier des résultats produits par les programmes...), comportant une partie centrale d'où partent des pétales dont les extrémités portent un caractère en relief (Le relief est la différence de hauteur entre deux points. Néanmoins, ce mot est souvent employé pour caractériser la forme de la surface de la Terre.).
  • En médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps...), la rosace est le stade (Un stade (du grec ancien στ?διον stadion, du verbe ?στημι istêmi, « se tenir droit et...) évolutif de l'hématozoaire du paludisme (Le paludisme (du latin paludis, « marais »), aussi appelé malaria (de l'italien mal'aria, « mauvais air »), est une...), précédant l'éclatement du globule rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.) parasité.
  • En musique, une rosace est une ouverture circulaire, généralement ornementée, située au centre de la table d'harmonie du clavecin, du luth, de la guitare, de la viole, etc.
  • Dans les télécommunications (Les télécommunications sont aujourd’hui définies comme la transmission à distance d’information avec des moyens électroniques. Ce terme est plus utilisé que le terme...), au début du XXe siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la durée d'une génération humaine et faisait 33 ans 4 mois (d'où peut être l'âge du...), la rosace était un commutateur en usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) dans les bureaux centraux télégraphiques peu importants, et qui se composait, généralement, d'un plateau en bois dur, évidé au centre, sur lequel les bornes d'attache correspondant aux divers appareils du bureau central étaient disposées en cercle (Un cercle est une courbe plane fermée constituée des points situés à égale distance d'un point nommé centre. La valeur de cette distance est...).
Page générée en 0.056 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique