Cetinje - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Économie

À la suite de la Seconde Guerre mondiale, Cetinje devint une ville industrielle. Elle développa, notamment, la manufacture de chaussures et les usines d'électroménager. Dès la fin des années 80 et la chute du régime communiste, les autorités prirent peu à peu conscience de la richesse culturelle que constituait la ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être à moins de 200 m chacune, par opposition aux villages) dans...), richesse pour le moins négligée jusque là. Dès lors, l'économie de la ville s'orienta davantage vers le tourisme (Le tourisme est le fait de quitter son domicile, pour des raisons personnelles, pour une durée supérieure à 24 heures. Ce qui implique la consommation d'une...). Des efforts significatifs furent entrepris à cet effet (amélioration du cadre de vie (La vie est le nom donné :), aménagement de musées...).

Lieux et monuments

Information icon.svg

Culture

Plavi Dvorac, le palais bleu (Bleu (de l'ancien haut-allemand « blao » = brillant) est une des trois couleurs primaires. Sa longueur d'onde est comprise approximativement entre 446 et 520 nm. Elle varie en luminosité du cyan à une teinte...)

Imprimeries

Cetinje possède un riche héritage en matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide, l'état...) d'imprimerie et de publications. L'importance de l'imprimerie Crnojevići (1492-1496) et des livres qui y furent publiés fut considérable pour la culture (La Culture est une civilisation pan-galactique inventée par Iain M. Banks au travers de ses romans et nouvelles de science-fiction. Décrite avec beaucoup de précision...) monténégrine et pour le patrimoine culturel des peuples des Balkans. Elle fut notamment reconnue pour avoir diffusé l'alphabet cyrillique et avoir ainsi été le maillon (Le maillon en language maritime est une longueur de chaîne (ligne de mouillage), qui mesure 15 brasses soit 27,50 m. L'élément de base de la chaîne est appelé maille. Les maillons sont reliés entre eux...) fort d'une vaste culture littéraire. D'autres imprimeries poursuivirent cette tradition, comme l'imprimerie Njegoš, entre 1833 et 1839, et l'imprimerie d'état, fondée en 1858. Elle fut renommée Obod en 1952.

Depuis leur fondation jusqu'à aujourd'hui, les imprimeries de Cetinje ont publié plus de 3 000 ouvrages, ce qui constitue un apport majeur pour le patrimoine national monténégrin. La première publication annuelle scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.) et littéraire du pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision...), Grlica, fut publiée en 1835, tandis que le premier journal, Le Monténégrin, imprima sa première une en 1871. Depuis, 60 journaux et plus de 30 magazines ont été édités. En 1914, alors que la ville comptait moins de 6 000 habitants, elle imprimait pas moins de 6 quotidiens différents.

Bibliothèques

Les plus anciennes bibliothèques monténégrines, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) comme les plus anciens ouvrages imprimés, se trouvent à Cetinje. À ce sujet, la ville est reconnue à l'échelon international. La bibliothèque doyenne est celle du Monastère (Le monastère (du grec monos, seul), est un ensemble de bâtiments où habite une communauté de moines et moniales. On parle également d'abbaye ou de prieuré. Ce sont des...) de Cetinje, fondée à la fin du XVe siècle, en même temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) que l'imprimerie de Crnojevići. Aujourd'hui, elle comporte 75 anciens manuscrits écrits en cyrillique, 4 incunables et plusieurs ouvrages liturgiques. La première salle de lecture publique, connue sous le nom de salle de lecture de Cetinje, fut fondée en 1896. Le succès de cette institution fut maintenu par la Bibliothèque municipale et par la salle de lecture Njegoš, qui propose environ 63 000 livres et périodiques.

Cette tradition est également perpétuée par les bibliothèques scolaires de la ville. La plus ancienne remonte à 1834.

Musées

Les différents musées de Cetinje sont les suivants :

  • Musée de l'État,
  • Musée Petar I Petrović-Njegoš,
  • Musée d'ethnographie
  • Musée d'histoire
  • Musée artistique
  • Musée du Monastère de Cetinje,
  • Musée de l'industrie électrique

Ils sont tous, à l'exception des deux derniers, intégrés au Musée national du Monténégro. Ce nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) important de musées et une quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer la valeur d’une...) conséquente d'objets culturels ont donné à Cetinje une réputation de "ville-musée". Tous les deux ans, enfin, une exposition internationale (Les expositions internationales, souvent simplement dénommées Expo, sont de grandes expositions tenues régulièrement depuis le milieu du XIXe siècle.) se tient dans la ville, la Biennale de Cetinje. Elle fut fondée par le prince Nikola Petrović-Njegoš, petit fils du roi Nicolas Ier.

Religion

Cetinje et le siège de la Métropole (Une métropole (du grec mêtêr, mère, et polis, ville) est la ville principale d'une région géographique ou d'un pays,...) du Monténégro et du littoral, elle-même dépendante de l'Église orthodoxe serbe.

Page générée en 0.175 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique