Japan Nuclear Fuel Ltd. - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Japan Nuclear Fuel Ltd.
Création 1er mars 1980 sous le nom de Japan Nuclear Fuel Service Limited
Dates clés 22 janvier 1992, nom actuel
1er juin 2003, transfert du siège social du village (Un village est, à la campagne ou à la montagne, un ensemble d'habitations, de...) de Rokkasho à la ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour...) d'Aomori.
Fondateur(s) Gouvernement Japonais
Personnages clés Chairman : Tsunehisa Katsumata (2006)
Président : Isami Kojima (2006)
Forme juridique Public
Siège social Japon4-108 Aza Okitsuke, Oaza Obuchi, Rokkasho-mura, Kamikita-gun, Aomori (Japon)
Activité(s) Traitement du combustible (Un combustible est une matière qui, en présence d'oxygène et d'énergie, peut se...) usé
Effectif 2 139 (1er juin 2006)
Site Web (Un site Web est un ensemble de pages Web hyperliées entre elles et mises en ligne à une...) http://www.jnfl.co.jp
Fonds propres 240 millions de yens
Chiffre (Un chiffre est un symbole utilisé pour représenter les nombres.) d’affaires 106 milliards de yens (2006)

La compagnie Japan Nuclear Fuel Limited (JNFL) (日本原燃 Nihon Gennen) est une entreprise Japonaise publique qui a pour mission de développer les technologies du cycle du combustible nucléaire (Le terme d'énergie nucléaire recouvre deux sens selon le contexte :) dans un contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le...) d'utilisation pacifique de l'énergie nucléaire (Le terme d'énergie nucléaire recouvre deux sens selon le contexte :).

Historique

Crée sous le nom de Japan Nuclear Fuel Service Limited le 1er mars 1980, elle prend son nom actuel de Japan Nuclear Fuel Industry Limited. (en abrégé JNFL) le 22 janvier 1992.

En mars 2007, elle s'associe à Areva (Areva est un groupe industriel français spécialisé dans les métiers de...), Washington Group International et BWX Technologies, Inc dans le cadre d'une International Nuclear Recycling Alliance pour réponde aux opportunités de marché avec le Département de l'Énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la...) des États-Unis.. Ce consortium signe le 1er octobre 2007 un contrat avec le département de l'Énergie étudier le développement aux États-Unis d'une usine de traitement des combustibles nucléaires usés et d'un réacteur nucléaire (Un réacteur nucléaire est un dispositif dans lequel une réaction en chaîne est...) de génération avancée pour les recycler. NFL apportera son expérience acquise sur l'usine de Rokkasho Mura et mènera les études de sûreté de l'unité de traitement.

En 2008, la JNFL voit ses chiffres baisser pour la première fois depuis 5 ans. Le chiffre d’affaire de la société a baissé de 27,7 Md¥ (166 M€) pour arriver à 290,3Md¥ (1,7 Md€) et ses bénéfices ont chuté de 8,3Md¥ (50 M€) pour descendre à 19,6 Md¥ (117 M€). Deux raisons : l’arrêt de son usine d’enrichissement dont les centrifugeuses sont en cours de changement, et la faible quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire,...) de combustibles usés arrivant à Rokkasho.

Homologues étrangers

  • Allemagne
    • DBE : Deutsche Gesellschaft zum Bau und Betrieb von Endlagern für Abfallstoffe mbH
    • BfS : Bundesamt für Strahlenschutz
  • Belgique
    • ONDRAF : Organisme national des déchets radioactifs et des matières fissiles enrichies.
    • SCK-CEN : Centre d’étude de l’Energie Nucléaire
  • Canada
    • NWMO : Nuclear Waste (WASTE est un protocole peer to peer et ami à ami ainsi qu'une partie de logiciel developpé par...) Management Organization
    • OPG : Ontario Power Generation (principal producteur)
  • Chine
    • CNNC  : China National Nuclear Corporation
  • Corée du Sud :
    • KEPCO  : Korean Electric Power Corporation
    • KAERI  : Korea Atomic Energy Research Institute
  • Espagne
    • ENRESA : Empresa Nacional de Residuos Radioactivos
  • États-Unis
    • US-DOE  : Département de l'Énergie des États-Unis
    • OCRWM : Office of Civilian Radioactive Waste Management
  • France :
    • Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs
  • Finlande
    • POSIVA OY : Expertise on nuclear waste management
  • Grande-Bretagne (La Grande-Bretagne (en anglais Great Britain) est une île bordant la côte nord-ouest de...)
    • BNFL : British Nuclear Fuel Limited
    • NIREX : Responsible Environmental Management for Radioactive Waste
  • Italie
    • ENEA : Ente per le Nuove tecnologie, l’Energia el’Ambiante
  • Japon
    • JNFL : Japan Nuclear Fuel Ltd.
    • NUMO : Nuclear Waste Management Organization of Japan
    • RWMC : Radioactive Waste Management funding and research Center
  • Suède
    • SKB : Svensk Kärnbränslehantering AB
    • KASAM : Swedish National Council for Nuclear Waste
  • Suisse
    • Nagra (Nationale Genossenschaft für die Lagerung radioaktiver Abfälle) : société coopérative nationale pour le stockage des déchets radioactifs
Page générée en 0.040 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique