Liste des réacteurs nucléaires en France - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction - Généralités

En France, plusieurs filières de réacteurs ont été successivement développées :

  • 9 réacteurs graphite-gaz (UNGG), construits à Marcoule, Chinon, Bugey et Saint-Laurent, aujourd'hui déclassés.
  • 1 réacteur (Un réacteur peut désigner :) gaz-eau lourde (PHWR) construit à Brennilis, en phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) de démantèlement.
  • 58 réacteurs à eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) pressurisée (REP), voir la liste des réacteurs nucléaires (La liste des réacteurs nucléaires regroupe les réacteurs nucléaires construits dans le monde, qu'ils soient encore en fonctionnement, à l'arrêt ou bien...) en France.
  • 2 réacteurs à neutrons rapides et caloporteur sodium (Le sodium est un élément chimique, de symbole Na et de numéro atomique 11. C'est un métal mou et argenté, qui appartient aux...) Phénix à Marcoule (Créé en 1956, le site nucléaire de Marcoule s'étend sur les communes de Chusclan et Codolet, proches de Bagnols-sur-Cèze, dans le Gard. Ce site industriel, situé en bordure du Rhône entre...) (réacteur expérimental arrêté en 2009) et Superphénix (Superphénix est le nom du réacteur nucléaire de l'ex-centrale nucléaire de Creys-Malville sur la commune de Creys-Mépieu, dans l'Isère. Superphénix est un...) (arrêté en 1997).

Le réacteur à fission nucléaire (La fission nucléaire est le phénomène par lequel le noyau d'un atome lourd (noyau qui contient beaucoup de nucléons, tels les noyaux d'uranium et de plutonium) est divisé en...) actuellement en construction en France est le :

  • réacteur pressurisé européen (Le réacteur EPR™ (rebaptisé aussi US-EPR aux États-Unis) est un projet de réacteur nucléaire de troisième...) (EPR), ou European Pressurised water Reactor (EPR). EDF construit ce réacteur de 1600 MW sur le site de Flamanville (Manche) en complément des deux premières unités de 1300 MW qui s’y trouvent déjà. Un second réacteur est en projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le...) sur le site de Penly.

Liste des réacteurs nucléaires électrogène français

Cet article liste les réacteurs nucléaires industriels de production d'électricité (L’électricité est un phénomène physique dû aux différentes charges électriques de la matière, se manifestant par une énergie. L'électricité désigne également la branche de la physique qui étudie...) et les réacteurs produisant du plutonium (Le plutonium est un métal lourd de symbole chimique Pu et de numéro atomique 94, très dense — approximativement 1,74 fois plus lourd que le plomb — radioactif et toxique, découvert...). Dans cette liste, tous les réacteurs sont définis par la loi française comme des installations nucléaires de base (INB). Les réacteurs de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension...) ne sont pas listés ici.

Les réacteurs nucléaires sont classés par ordre chronologique de mise en service, les valeurs de puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) indiquées représentent la puissance installée pour un réacteur (Puissance électrique nette (Le terme Nette est un nom vernaculaire attribué en français à plusieurs espèces de canards reconnaissablent à leurs calottes. Le terme est...) exprimée en mégawatt (MW) de capacité de production).

Nom Centrale nucléaire (Une centrale nucléaire est un site industriel qui utilise la fission de noyaux atomiques pour produire de la chaleur, dont une partie est transformée en...) Commune (département) Filière (Une filière est une suite de formalités, d'emplois à remplir avant d'arriver à un certain résultat: la filière administrative.) (sigle) Palier Puissance Début des travaux Mise en service Arrêt définitif
G1 (CEA) Marcoule Chusclan (Gard) graphite-gaz (UNGG) 7 MW 1952 1956 1968
G2 (CEA) Marcoule Chusclan (Gard) graphite-gaz (UNGG) 38 MW 1955 1959 1980
G3 (CEA) Marcoule Chusclan (Gard) graphite-gaz (UNGG) 38 MW 1956 1960 1984
Chinon A1/EDF1 Chinon Avoine (Indre-et-Loire) graphite-gaz (UNGG) 70 MW 1957 1963 1973
Chinon A2/EDF2 Chinon Avoine (Indre-et-Loire) graphite-gaz (UNGG) 210 MW 1959 1965 1985
Chinon A3/EDF3 Chinon Avoine (Indre-et-Loire) graphite-gaz (UNGG) 480 MW 1961 1966 1990
Chooz A Chooz Chooz (Ardennes) eau légère (REP) 310 MW 1962 1967 1991
Brennilis (CEA) Brennilis Brennilis (Finistère) gaz-eau lourde (HWGCR) 70 MW 1962 1967 1985
Saint-Laurent A1/EDF4 Saint-Laurent Saint-Laurent (Loir-et-Cher) graphite-gaz (UNGG) 480 MW 1963 1969 1990
Saint-Laurent A2/EDF5 Saint-Laurent Saint-Laurent (Loir-et-Cher) graphite-gaz (UNGG) 515 MW 1966 1971 1992
Bugey 1 Bugey Saint-Vulbas (Ain) graphite-gaz (UNGG) 540 MW 1965 1972 1994
Phénix (CEA) Marcoule Chusclan (Gard) RNR 250 MW 1968 1973 2009
Fessenheim 1 Fessenheim Fessenheim (Haut-Rhin) eau légère (REP) CP0 880 MW 1971 1977
Fessenheim 2 Fessenheim Fessenheim (Haut-Rhin) eau légère (REP) CP0 880 MW 1972 1977
Bugey 2 Bugey Saint-Vulbas (Ain) eau légère (REP) CP0 910 MW 1972 1978
Bugey 3 Bugey Saint-Vulbas (Ain) eau légère (REP) CP0 910 MW 1973 1978
Bugey 4 Bugey Saint-Vulbas (Ain) eau légère (REP) CP0 880 MW 1974 1979
Bugey 5 Bugey Saint-Vulbas (Ain) eau légère (REP) CP0 880 MW 1974 1979
Tricastin 1 Tricastin Pierrelatte (Drôme) eau légère (REP) CP1 915 MW 1974 1980
Tricastin 2 Tricastin Pierrelatte (Drôme) eau légère (REP) CP1 915 MW 1974 1980
Dampierre 1 Dampierre Dampierre (Loiret) eau légère (REP) CP1 890 MW 1975 1980
Dampierre 2 Dampierre Dampierre (Loiret) eau légère (REP) CP1 890 MW 1975 1980
Gravelines B1 Gravelines Gravelines (Nord) eau légère (REP) CP1 910 MW 1975 1980
Gravelines B2 Gravelines Gravelines (Nord) eau légère (REP) CP1 910 MW 1975 1980
Gravelines B3 Gravelines Gravelines (Nord) eau légère (REP) CP1 910 MW 1975 1980
Dampierre 3 Dampierre Dampierre (Loiret) eau légère (REP) CP1 890 MW 1975 1981
Dampierre 4 Dampierre Dampierre (Loiret) eau légère (REP) CP1 890 MW 1975 1981
Tricastin 3 Tricastin Pierrelatte (Drôme) eau légère (REP) CP1 915 MW 1975 1981
Tricastin 4 Tricastin Pierrelatte (Drôme) eau légère (REP) CP1 915 MW 1975 1981
Gravelines B4 Gravelines Gravelines (Nord) eau légère (REP) CP1 910 MW 1976 1981
Saint-Laurent B1 Saint-Laurent Saint-Laurent (Loir-et-Cher) eau légère (REP) CP2 915 MW 1976 1981
Saint-Laurent B2 Saint-Laurent Saint-Laurent (Loir-et-Cher) eau légère (REP) CP2 915 MW 1976 1981
Blayais 1 Blayais Braud-et-Saint-Louis (Gironde) eau légère (REP) CP1 910 MW 1977 1981
Blayais 2 Blayais Braud-et-Saint-Louis (Gironde) eau légère (REP) CP1 910 MW 1977 1982
Chinon B1 Chinon Avoine (Indre-et-Loire) eau légère (REP) CP2 905 MW 1977 1982
Chinon B2 Chinon Avoine (Indre-et-Loire) eau légère (REP) CP2 905 MW 1977 1983
Blayais 3 Blayais Braud-et-Saint-Louis (Gironde) eau légère (REP) CP1 910 MW 1978 1983
Blayais 4 Blayais Braud-et-Saint-Louis (Gironde) eau légère (REP) CP1 910 MW 1978 1983
Cruas 1 Cruas Cruas (Ardèche) eau légère (REP) CP2 915 MW 1978 1983
Cruas 2 Cruas Cruas (Ardèche) eau légère (REP) CP2 915 MW 1978 1984
Paluel 1 Paluel Paluel (Seine-Maritime) eau légère (REP) P4 1330 MW 1977 1984
Paluel 2 Paluel Paluel (Seine-Maritime) eau légère (REP) P4 1330 MW 1978 1984
Cruas 3 Cruas Cruas (Ardèche) eau légère (REP) CP2 915 MW 1979 1984
Cruas 4 Cruas Cruas (Ardèche) eau légère (REP) CP2 915 MW 1979 1984
Gravelines B5 Gravelines Gravelines (Nord) eau légère (REP) CP1 910 MW 1979 1984
Flamanville 1 Flamanville Flamanville (Manche) eau légère (REP) P4 1330 MW 1979 1985
Gravelines B6 Gravelines Gravelines (Nord) eau légère (REP) CP1 910 MW 1979 1985
Paluel 3 Paluel Paluel (Seine-Maritime) eau légère (REP) P4 1330 MW 1979 1985
Saint-Alban 1 Saint-Alban Saint-Alban (Isère) eau légère (REP) P4 1335 MW 1979 1985
Cattenom 1 Cattenom Cattenom (Moselle) eau légère (REP) P'4 1300 MW 1979 1986
Saint-Alban 2 Saint-Alban Saint-Alban (Isère) eau légère (REP) P4 1335 MW 1979 1986
Chinon B3 Chinon Chinon (Indre-et-Loire) eau légère (REP) CP2 905 MW 1980 1986
Flamanville 2 Flamanville Flamanville (Manche) eau légère (REP) P4 1330 MW 1980 1986
Paluel 4 Paluel Paluel (Seine-Maritime) eau légère (REP) P4 1330 MW 1980 1986
Superphénix Creys-Malville Creys-Malville (Isère) RNR 1200 MW 1976 1986 1998
Belleville 1 Belleville Belleville (Cher) eau légère (REP) P'4 1310 MW 1980 1987
Cattenom 2 Cattenom Cattenom (Moselle) eau légère (REP) P'4 1300 MW 1980 1987
Belleville 2 Belleville Belleville (Cher) eau légère (REP) P'4 1310 MW 1980 1988
Chinon B4 Chinon Avoine (Indre-et-Loire) eau légère (REP) CP2 905 MW 1981 1987
Nogent 1 Nogent Nogent (Aube) eau légère (REP) P'4 1310 MW 1981 1987
Nogent 2 Nogent Nogent (Aube) eau légère (REP) P'4 1310 MW 1982 1988
Cattenom 3 Cattenom Cattenom (Moselle) eau légère (REP) P'4 1300 MW 1982 1990
Golfech 1 Golfech Golfech (Tarn-et-Garonne) eau légère (REP) P'4 1310 MW 1982 1990
Penly 1 Penly Dieppe (Seine-Maritime) eau légère (REP) P'4 1330 MW 1982 1990
Cattenom 4 Cattenom Cattenom (Moselle) eau légère (REP) P'4 1300 MW 1983 1991
Penly 2 Penly Dieppe (Seine-Maritime) eau légère (REP) P'4 1330 MW 1984 1992
Golfech 2 Golfech Golfech (Tarn-et-Garonne) eau légère (REP) P'4 1310 MW 1984 1993
Chooz B1 Chooz Chooz (Ardennes) eau légère (REP) N4 1500 MW 1984 1996
Chooz B2 Chooz Chooz (Ardennes) eau légère (REP) N4 1500 MW 1985 1997
Civaux 1 Civaux Civaux (Vienne) eau légère (REP) N4 1495 MW 1988 1997
Civaux 2 Civaux Civaux (Vienne) eau légère (REP) N4 1495 MW 1991 1999
Flamanville 3 Flamanville Flamanville (Manche) eau légère (EPR) EPR 1600 MW 2007 2014 (prévision)
Penly 3 Penly Dieppe (Seine-Maritime) eau légère (EPR) EPR 1600 MW 2012 (prévision) 2017 (prévision)
Page générée en 0.334 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique