Médecine - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Le processus médical

Les étapes de l'acte médical sont formées de :

  • L'étiologie est l'étude des causes de la maladie ;
  • La pathogénie ou pathogenèse en est l'étude du mécanisme causal ;
  • la physiopathologie est l'étude des modifications des grandes fonctions au cours des maladies ;
  • La sémiologie en est l'étude de l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection...) des signes apparents. Elle est apparentée à ce qu'on nomme la clinique, opposée à la para-clinique qui sont les résultats des examens complémentaires. Face à la complexité (La complexité est une notion utilisée en philosophie, épistémologie (par...) croissante des techniques d'imagerie (L’imagerie consiste d'abord en la fabrication et le commerce des images physiques qui...), il s'est développé une sémiologie des examens complémentaires ;
  • Le diagnostic est l'identification de la maladie ;
  • Le diagnostic différentiel est la description des maladies comportant des signes proches et qui peuvent être confondues ;
  • La thérapeutique est le traitement de la maladie ;
  • Le pronostic est l'anticipation (Au sens général du terme, une anticipation correspond à une phase où sont...) de l'évolution de celle-ci ;
  • La psychologie est la partie de la philosophie qui traite de l’âme, de ses facultés et de ses opérations. La psychologie du patient (Dans le domaine de la médecine, le terme patient désigne couramment une personne recevant...) est un élément important de la réussite du processus médical. Comme le dit dès 1963 l'historien de la médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la...) Jean Starobinski, « une médecine vraiment complète ne se borne pas à cet aspect technique ; s'il accomplit pleinement son métier, le médecin (Un médecin est un professionnel de la santé titulaire d'un diplôme de docteur en...) établit avec son patient une relation qui satisfera les besoins affectifs de ce dernier. L'acte médical comporte donc un double aspect : d'une part les problèmes du corps et de la maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal...) font l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans...) d'une connaissance qui n'est pas différente (En mathématiques, la différente est définie en théorie algébrique des...) de celle que nous prenons du reste de la nature - et l'organisme du patient est alors considéré comme une « chose » vivante capable de réagir conformément à des lois générales ; d'autre part, le rapport thérapeutique s'établit entre deux personnes, dans le contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le...) d'une histoire personnelle - et la médecine devient alors cette fois un art du dialogue (Le dialogue est une communication entre deux ou plusieurs personnes ou groupes de personnes. Il...), où le patient s'offre comme un interlocuteur et comme une conscience alarmée ». Georges Canguilhem écrivait lui que « l’acte médicochirurgical n’est pas qu’un acte scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui...), car l’homme malade n’est pas seulement un problème physiologique à résoudre, il est surtout une détresse à secourir ».

Institutions médicales

Institutions

  • Les académies de médecines
  • Les Centers for Disease Control and Prevention, soit « centres de contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de...) et de prévention (La prévention est une attitude et/ou l'ensemble de mesures à prendre pour éviter...) des maladies »
  • Les hôpitaux
  • Les organismes de recherche médicale (La recherche médicale se divise en recherche fondamentale et clinique.)
  • Les organismes publics
  • Les ordres de médecins
  • L'Agence européenne des médicaments (L'Agence européenne des médicaments (en anglais : European Medicines Agency ;...) (European medicines agency)

Professions médicales et paramédicales

On appelle profession de la santé une profession dans laquelle une personne exerce ses compétences ou son jugement ou fournit un service lié :

  • au maintien ou l'amélioration de la santé des individus
  • ou au traitement ou soins des individus blessés, malades, souffrant d'un handicap (On nomme handicap la limitation des possibilités d'interaction d'un individu avec son...) ou d'une infirmité.

Par exemple :

  • Médecin
  • Pharmacien (Le pharmacien est en France un professionnel de la santé, successeur de l'apothicaire et...)
  • Chirurgien-dentiste
  • Sage-femme (L'Organisation mondiale de la santé (OMS) définit la sage-femme comme :)
  • Infirmier (Un infirmier ou une infirmière, du latin in-firmus (« qui n'est pas ferme, au moral...)
  • Podologue
  • Aide-soignant (Le métier d'aide-soignant fait partie des professions paramédicales. Son activité se...)

Les Études Médicales et paramédicales

Chaque profession possède son propre cursus de formation. En plus des études permettant d'exercer la profession de médecin dont l'organisation (Une organisation est) varie selon les pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue...), on trouve donc :

  • Les études en soins infirmiers
  • Les études de pharmacie (La pharmacie (du grec φάρμακον/pharmakôn...)

etc

Page générée en 0.221 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique