Médecine - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Médecine et société

Médecine et éthique

Voir aussi :

  • Épistémologie de la médecine
  • Éthique et Bioéthique
  • Déontologie médicale
  • Serment d'Hippocrate

Bilan : succès, échec et limites de la médecine

Les grands succès

Les succès de la médecine, particulièrement de la médecine occidentale depuis le XIXe siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui...), se mesure notamment par :

  • L'allongement de la durée de la vie (La vie est le nom donné :),
  • La réduction de la mortalité infantile,
  • L'éradication ou la capacité technique d'éradication de très anciennes épidémies (tuberculose, peste (La peste (du latin pestis, maladie contagieuse) est une maladie à multiples facettes qui est...), lèpre (La lèpre (ou maladie de Hansen) est une maladie infectieuse chronique due à Mycobacterium...), etc.).

Échecs ou limites, prospective

La médecine n'est pas une science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire...) exacte, et l'acte médical peut parfois affecter la personne humaine de manière négatives, par exemple via ;

  • des « effets secondaires » ou indésirables de médicaments ou traitements, qui devront pour certains (Distilbène par exemple) être supportés par plusieurs générations
  • les maladies nosocomiales et l'antibiorésistance paradoxalement pour partie générées par certains progrès de la médecine
  • les résultats de maladresse, d'erreur médicale, de défauts d'organisation (Une organisation est), de prise excessive de médicaments ou d'un mauvais traitement. Un trouble ou d’une maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal...) est dite iatrogène lorsqu'elle est provoquée par un acte médical ou par les médicaments, même en l’absence d’erreur du médecin (Un médecin est un professionnel de la santé titulaire d'un diplôme de docteur en...), du soignant du pharmacien (Le pharmacien est en France un professionnel de la santé, successeur de l'apothicaire et...) ou tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) autre personne intervenant dans le soin. En France, 4 % des hospitalisations sont consécutives à des soins, et 40 % de ces cas seraient évitables Ces problèmes comprennent une partie des maladies nosocomiales dont les plus fréquentes sont les infections nosocomiales.
  • La médecine peine aussi à expliquer et traiter certains problèmes tels que la délétion de la spermatogenèse (Le phénomène dit de « délétion de la spermatogenèse »...) et la régression de la fertilité (Pour le sens commun, la fertilité désigne à la fin du XXe siècle la...) ou l'augmentation de certains cancers.

Prospective

  • De nombreux progrès sont annoncés ou espérés dans les années à venir, en matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses...) de santé-environnement, épidémiologie, d'allongement de la durée de vie, si ce n'est de la durée de vie en bonne santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste...).
  • La médecine prédictive (La médecine prédicitive est une expression popularisée par le professeur Jacques...), le clonage (Le clonage désigne principalement deux processus. C'est d'une part la multiplication naturelle...), les cellules-souches posent des questions nouvelles en termes de bioéthique (La bioéthique est une partie de l'éthique qui est apparue, en tant que...).
  • Des défauts d'anticipation (Au sens général du terme, une anticipation correspond à une phase où sont...) font que par exemple en France, en 2025, alors que la population aura augmenté (et la population âgée plus encore), le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) de médecins aura diminué de 10 % et la densité (La densité ou densité relative d'un corps est le rapport de sa masse volumique à la...) médicale de 15 %, suite au non remplacement des médecins baby-boomers induit (L'induit est un organe généralement électromagnétique utilisé en électrotechnique chargé de...) par les quotas d’accès aux études de médecine dans les années soixante-dix à quatre-vingt-dix. La médecine libérale devrait perdre 17 % de ses effectifs, et le secteur salarié 8 %,sauf en milieu hospitalier où le ministère envisage une hausse de 4 % ; 13 % des généralistes auront disparu, contre 7 % pour les spécialistes (ophtalmologistes, oto-rhino-laryngologistes et psychiatres surtout).
    En outre la féminisation de la profession devrait induire une augmentation du temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le...) partiel (Le mot partiel peut être employé comme :) et un déficit de postes pour les urgences (Dans le langage courant, les urgences sont le service d'un hôpital qui s'occupe de recevoir...), les gardes, le travail de nuit et les domaines médicaux à horaires étendus. La faible « densité médicale » augmentera aussi le coût des soins, l’impact des déplacements en termes de pollution (La pollution est définie comme ce qui rend un milieu malsain. La définition varie selon le...) (et secondairement de santé) et pourrait diminuer l'efficience médicale (une moindre densité médicale augmente la mortalité) ; d'autant plus que les patients sont plus pauvres.
Page générée en 0.054 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique