Méthode syllabique
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Utilisation de la méthode syllabique dans une école de Gorée (Sénégal)

La méthode syllabique, ou méthode synthétique ou alphabétique, est une méthode d'apprentissage de la lecture (L'apprentissage de la lecture est un sujet qui a intéressé de nombreux pédagogues. Il est un des apprentissages essentiels de l'école primaire avec l'écriture et les mathématiques, et le...) qui se base sur la genèse des sons de la langue parlée par assemblage de syllabes. Elle est souvent opposée à la méthode globale. Elle repose sur les propriétés phonétiques de notre alphabet et a comme base les lettres et les sons. Une fois que ceux-ci sont maîtrisés, l'enfant apprend à les composer en syllabes puis en mots.

Déjà pratiquée dans la Grèce antique elle consiste à partir des éléments les plus simples : les lettres et les sons. Une fois que ceux-ci sont maîtrisés, l'enfant apprend à les composer en syllabes puis en mots. C'est le fameux « B - A, BA » (où les lettres B et A donnent la syllabe BA).

La méthode Boscher (utilisée au début du XXe siècle et rééditée à 80 000 exemplaires par an de nos jours) est de type alphabétique. La méthode du Sablier, apparue au Canada dans les années 1970 est également de ce type, dans lequel on peut également classer Au fil des mots. Actuellement, il existe de nouvelles méthodes comme Les Syllamots ou Lire avec Léo et Léa. La Méthode Alpha et la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour que sa gravité la maintienne en équilibre...) des alphas ont pour but d'apprendre à l'enfant à associer les sons et les lettres d'une manière ludique sans passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) par des textes écrits.

Actualité française récente

Le ministre de l'éducation, Gilles de Robien, a déclaré en 2005 qu'il fallait « abandonner une fois pour toutes la méthode globale ». Certains enseignants dénoncent cette mesure qu'ils estiment en contradiction (Une contradiction existe lorsque deux affirmations, idées, ou actions s'excluent mutuellement.) avec la liberté de choix pédagogique d'une part, et d'autre part, le caractère démagogique de cette annonce, l'opposition globale/syllabique étant, pour eux, devenue stérile.

Selon un sondage ( Un sondage peut désigner une technique d'exploration locale d'un milieu particulier. Un sondage peut également être une méthode statistique d'analyse d'une population humaine ou non humaine à...) de septembre 2006, 8 % des enseignants de CP déclarent utiliser uniquement une méthode purement syllabique, et 76% une méthode mixte incluant partiellement la méthode syllabique (La méthode syllabique, ou méthode synthétique ou alphabétique, est une méthode d'apprentissage de la lecture qui se base sur la genèse des sons de la langue parlée par assemblage de syllabes. Elle est...).

Histoire de la méthode

Cette méthode a été mise au point (Graphie) par le pasteur Stuber en 1762, c'est une des premières méthodes de l'école moderne (XIXe siècle). Par la suite d'autres méthodes sont apparues : globale, mixte, phonétique, libre, etc. Avec la multiplication (La multiplication est l'une des quatre opérations de l'arithmétique élémentaire avec l'addition, la soustraction et la division .) des méthodes, de multiples débats concernant la supériorité de telle ou telle autre sont apparus.

Avantage de la méthode

Les progrès sont mesurables en nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de leçons étudiées. On va du plus simple au plus complexe.

Page générée en 0.034 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique