Rotation de l'?uf dur
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

La rotation de l'œuf dur est un phénomène physique contre-intuitif. En effet, lorsque mis en rotation à la vitesse d'environ 10 tours par seconde, un œuf dur se dresse à la verticale.

Les professeurs Keith Moffatt et Yutaka Shimomura ont mathématiquement modélisé ce phénomène et ont fait paraître leurs résultats en 2002 dans le magazine Nature.

Ils considèrent l'œuf comme une sphéroïde (Un sphéroïde ou ellipsoïde de rotation est une surface quadrique en 3 dimensions obtenue par rotation d'une ellipse autour d'un de ses axes principaux. Si l'ellipse tourne autour de son axe principal, la surface...) en rotation qui subit différentes forces. Ils ont déterminé que le frottement (Les frottements sont des interactions qui s'opposent à la persistance d'un mouvement relatif entre deux systèmes en contact.) entre l'œuf et la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique,...) sur laquelle il tourne produit un effet gyroscopique. Cet effet transforme une partie de l’énergie cinétique (Le mot cinétique fait référence à la vitesse.) en énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) potentielle, ce qui entraîne alors l’élévation du centre de gravité (Le centre de gravité est le point d'application de la résultante des forces de gravité ou de pesanteur. Il est également le point d'intersection de tous les plans qui divisent le corps en deux parties...) de l'œuf.

Lorsque l'œuf tourne, il touche la surface en un point (Graphie) unique qui décrit un cercle (Un cercle est une courbe plane fermée constituée des points situés à égale distance d'un point nommé centre. La valeur de cette distance est appelée rayon...). Si la texture de la surface de contact est ni trop lisse ni trop rugueuse, alors l'œuf glisse légèrement tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en tournant. Ce glissement ralentit légèrement la rotation. Ceci a pour conséquence d'incliner l'œuf, soulevant l'un de ses sommets. À ce moment l’effet gyroscopique entre en jeu et une partie de l'énergie cinétique (L'énergie cinétique (aussi appelée dans les anciens écrits vis viva, ou force vive) est l’énergie que possède un corps du fait de son mouvement. L’énergie cinétique d’un corps est égale au travail...) se transforme en énergie potentielle, ce qui amène l'œuf à se dresser. Lorsque le sommet se soulève, il se rapproche de son axe de rotation, ce qui augmente sa vitesse (On distingue :) de rotation. Cette augmentation favorise le maintien de l'œuf en position verticale (La verticale est une droite parallèle à la direction de la pesanteur, donnée notamment par le fil à plomb.).

Page générée en 0.119 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique