Société tunisienne de l'électricité et du gaz
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

La Société tunisienne de l'électricité et du gaz (?????? ???????? ???????? ? ?????) (STEG) est une société tunisienne de droit public à caractère non administratif. Créée en 1962, elle a pour mission la production et la distribution de l'électricité (L’électricité est un phénomène physique dû aux différentes charges électriques de la matière, se manifestant par une énergie. L'électricité désigne également la...) et du gaz naturel (Le gaz naturel est un combustible fossile, il s'agit d'un mélange d'hydrocarbures présent naturellement dans des roches poreuses sous forme gazeuse.) sur le territoire (La notion de territoire a pris une importance croissante en géographie et notamment en géographie humaine et politique, même si ce concept est utilisé par d'autres sciences humaines. Dans le...) tunisien.

Jusqu'en août 1959, l'industrie électrique tunisienne est répartie entre 8 sociétés différentes. Ayant décidé de prendre provisoirement en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire pour...) ces sociétés, l'État tunisien place, le 15 août 1958, un comité de gestion à la tête de l'une de ces sociétés (connue sous le nom de Compagnie tunisienne d'électricité et transports (Le transport, du latin trans, au-delà, et portare, porter, est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre.)). Par le décret du 8 avril 1962, l'État met fin à cette situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il...) en créant un monopole public confié à la STEG. Peu après, une politique d'électrification est mise en place qui, en une quarantaine (La quarantaine (venant de l'italien : quaranta giorni, qui signifie 40 jours, ou bien du français : quarantaine de jours) est le fait de mettre...) d'années, fait passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) le taux d'électrification urbain de 20% à près de 100% et le taux d'électrification rural de 6% à 95%.

Le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) des clients de la STEG au réseau électrique (Un réseau électrique est un ensemble d'infrastructures permettant d'acheminer l'énergie électrique des centres de production vers les...) est évalué à 2 500 000 et le nombre de ses clients au réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle...) de gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme propre ni de volume...) naturel à 180 000 (juin 2006). Sa production électrique annuelle est estimée à 10 000 GWh.

Lors du Conseil des ministres du 3 novembre 2006, le président Zine el-Abidine Ben Ali charge la STEG d'entamer les études relatives au " développement de l'électricité au moyen de l'énergie nucléaire (Le terme d'énergie nucléaire recouvre deux sens selon le contexte :). " Le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...) prévoit la construction d'une centrale nucléaire (Une centrale nucléaire est un site industriel qui utilise la fission de noyaux atomiques pour produire de la chaleur, dont une partie est transformée...) d'une capacité de 900 MW dont l'entrée en fonction interviendrait à l'horizon (Conceptuellement, l’horizon est la limite de ce que l'on peut observer, du fait de sa propre position ou situation. Ce concept simple se décline en physique, philosophie, littérature, et bien d'autres...) 2020. Il faut savoir qu'une cellule sur le sujet existait à la STEG depuis la fin des années 1970 mais était en sommeil (Le sommeil est un état naturel récurrent de perte de conscience (mais sans perte de la réception sensitive) du monde extérieur,...) depuis.

Page générée en 0.065 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique