Réentrance
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

En informatique, la réentrance est la propriété pour un morceau de programme d'être utilisé simultanément par plusieurs tâches utilisatrices. La réentrance permet d'éviter la duplication en mémoire vive d'un programme utilisé simultanément par plusieurs utilisateurs.

L'écriture de code réentrant était autrefois une tâche très ardue. Elle s'est simplifiée avec les langages actuels qui autorisent :

  • l'allocation dynamique (Le mot dynamique est souvent employé désigner ou qualifier ce qui est relatif au mouvement. Il peut être employé comme :) de mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir d'une information.),
  • la séparation (D'une manière générale, le mot séparation désigne une action consistant à séparer quelque chose ou son résultat. Plus particulièrement il est...), dans des segments distincts, du code et des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.),
  • la gestion de piles.

Le noyau d'un système d'exploitation comporte souvent des parties non-réentrantes afin d'éviter des complications fâcheuses (incohérence de données critiques, perte de performances). L'écriture de modules destinés à être exécutés dans l'espace noyau (En informatique, l'utilisation d'un noyau, permet de distinguer deux types d'accès à la mémoire informatique :) reste, pour cette raison, délicate.

Réentrance (En informatique, la réentrance est la propriété pour un morceau de programme d'être utilisé simultanément par plusieurs tâches utilisatrices. La réentrance permet d'éviter la duplication en...) et langages de programmation (La programmation dans le domaine informatique est l'ensemble des activités qui permettent l'écriture des programmes informatiques. C'est une étape importante de la conception de logiciel (voire de matériel, cf....)

La réentrance des programmes n'est pas forcement garantie par tous les langages de programmation. Ainsi, par exemple, un code écrit en Ada sera toujours réentrant alors qu'un code écrit en C ne l'est pas par défaut. La non-réentrance d'un code n'est pas problématique dans le cas de la programmation mono-tâches, mais peut produire des résultats désastreux en programmation concurrente.

Page générée en 0.041 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique