Louis Gallois
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Louis René Fernand Gallois, né le 26 janvier 1944 à Montauban (Tarn-et-Garonne), est un haut fonctionnaire et dirigeant d'entreprise français.

Président de la SNCF de juillet 1996 à juillet 2006, il est nommé co-président d'EADS le 2 juillet 2006 et PDG d'Airbus (Airbus est un constructeur aéronautique européen et également un acteur majeur dans la construction aéronautique mondiale. Filiale à 100 % du groupe industriel EADS, il...) le 9 octobre de la même année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.), en remplacement de Christian Streiff (Christian Streiff, né le 21 septembre 1954 à Sarrebourg (Moselle), est une personnalité française du monde des affaires. Depuis le 6 février 2007, il est le PDG...). Fait rare, lors de son départ de la SNCF (La Société nationale des chemins de fer français (SNCF) est l'une des principales entreprises publiques françaises. Elle exerce une double activité :), même les syndicats ont salué les qualités de ce patron atypique. Il avouera cependant au magazine Challenges que " franchement, je ne pensais pas rester dix ans à la SNCF. Je suis venu par hasard (Dans le langage ordinaire, le mot hasard est utilisé pour exprimer un manque efficient, sinon de causes, au moins d'une reconnaissance de cause à effet d'un événement.). Je n'étais pas prédestiné ".

Dans le numéro du magazine Capital de septembre 2006 est indiqué que Louis Gallois (Louis René Fernand Gallois, né le 26 janvier 1944 à Montauban dans le Tarn-et-Garonne, est un haut fonctionnaire et dirigeant...) refuse un salaire supérieur à 15 000 euros par mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.), soit l'équivalent de 180 000 Euros par an (comme son ancien salaire à la SNCF). Son prédécesseur, Noël Forgeard, touchait un salaire annuel de 2,33 millions d' euros. Le problème étant que les statuts de EADS prévoit que le salaire du co-Président allemand, Thomas Enders, doit être identique sur celui du Président français. Thomas Enders refuse car il devrait diviser son salaire par treize. Louis Gallois aurait alors proposé au conseil d'administration d'annoncer lui-même son salaire, et que la différence avec celui de Thomas Enders soit versée à des associations humanitaires de son choix. Un article du Figaro du 9 octobre 2006 dément cette information : Louis Gallois aurait accepté son salaire sans conditions.

Formation

  • 1961 : Baccalauréat (Le baccalauréat (altération du bas-latin bachalariatus, désignant un rang de débutant d'abord dans la chevalerie, et puis dans la hiérarchie religieuse et universitaire ou de bacca laurea, baie de lauriers)...) au collège (Un collège peut désigner un groupe de personnes partageant une même caractéristique ou un établissement d'enseignement.) privé Saint-Théodard de Montauban
  • 1966 : HEC,
  • 1972 : ENA, promotion Charles de Gaulle, entre à la Direction du Trésor

Parcours professionnel

  • 1972-1981 : direction du Trésor, ministère des Finances
  • Mai 1981 : directeur de cabinet de Jean-Pierre Chevènement, ministre de la Recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne...) et de la Technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :),
  • Septembre 1982 : directeur général de l’Industrie, Ministère de l'Industrie
  • Octobre 1986 : chargé de mission au ministère de l’Économie, des Finances et de la Privatisation
  • Mai 1988 : directeur de cabinet de Jean-Pierre Chevènement, ministre de la Défense
  • 5 juillet 1989 : PDG de la Snecma (Le Groupe Snecma est l'ancien nom d'un ensemble intégré au Groupe Safran. Cet ensemble comprend diverses entreprises dont la principale est la Snecma.)
  • Juin 1992 : PDG de l’Aérospatiale
  • Juillet 1996 : président de la SNCF
  • 2 juillet 2006 : co-président d'EADS
  • 9 octobre 2006 : Président d'Airbus

Louis Gallois est également :

  • membre du conseil d’administration d’Air France,
  • membre du conseil d’administration de Thales (Thalès de Milet appelé communément Thalès (en grec ancien Θαλής / Thalês), était un philosophe...)
  • membre du conseil d’administration de l’École Centrale Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les confluents de la Marne et de la Seine en...)

Distinctions

  • Chevalier de l’Ordre national du Mérite
  • Chevalier de la Légion d'honneur
Page générée en 0.112 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique