Carte marine
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Exemple de carte marine actuelle
Exemple de carte marine actuelle

La carte marine est un type particulier de carte qui représente les éléments indispensables à la navigation maritime. En adéquation avec la signalisation maritime, elle permet de se situer et de se diriger.

Elle indique essentiellement les sondes et les isobathes (profondeur de l'eau), les dangers (récifs, hauts-fonds, épaves, munitions immergées), la réglementation maritime, la signalisation maritime (phares, balises, bouées) et les amers.

Les cartes marines officielles sont publiées par les services hydrographiques officiels des États côtiers ; elles engagent la responsabilité de l'État en cas d'erreur. Des versions simplifiées ou spécialisées destinées à certains utilisateurs (plaisanciers) sont aussi publiées en complément par des éditeurs privés.

En complément ou en remplacement des cartes classiques (papier), les services hydrographiques publient désormais des cartes électroniques, qui peuvent être visualisées sur des systèmes (comme les ECDIS) directement interfacés avec les instruments de navigation (La navigation est la science et l'ensemble des techniques qui permettent de :) (GPS, sondeur...)

Histoire

Carta Marina, 1539
Carta Marina, 1539

La constitution de cartes marines a surtout commencé à compter du XVe siècle lors de l'expansion maritime des grandes nations européennes. Elles furent surtout le fait du Portugal, de l'Espagne, des Pays-Bas.

La réalisation de ces cartes était aussi l'une des missions essentielles des explorateurs de l'époque, Vasco de Gama, Ferdinand Magellan, Christophe Colomb, etc. Les états conservaient ces données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) comme leurs plus précieux trésors.

C'est au XVIIe siècle, avec l'apparition d'instruments de mesure performants, que vont apparaître les premières cartes précises des côtes. Les plus brillants cartographes se trouvent alors aux Pays-Bas, soutenus par la Compagnie néerlandaise des Indes orientales. En France est créé le corps des ingénieurs cartographes.

L'ingénieur (« Le métier de base de l'ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise...) Charles de Beautemps-Beaupré (Charles-François Beautemps-Beaupré (6 août 1766 à La Neuville-au-Pont-1854 à Paris) était un ingénieur hydrographe, cartographe français, membre de l'Académie des sciences et du Bureau des longitudes. Il...) et son équipe réalisent une cartographie (La cartographie désigne la réalisation et l'étude des cartes géographiques. Le principe majeur de la cartographie est la représentation de...) exhaustive et précise des côtes de France entre 1816 et 1844.

Standardisation

De nombreux États produisent des cartes marines ; la Convention SOLAS (Safety Of Life At Sea, règle 9, chapitre V) signée dans le cadre de l'Organisation (Une organisation est) Maritime Internationale impose d'ailleurs aux États parties à la convention de "prendre des dispositions en vue de rassembler et de compiler les données hydrographiques et de publier, diffuser et tenir à jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le...) tous les renseignements nautiques nécessaires pour assurer la sécurité de la navigation."

Les cartes officielles (classiques ou électroniques) respectent le plus souvent les normes et recommandations de l'Organisation hydrographique internationale.

Projection (La projection cartographique est un ensemble de techniques permettant de représenter la surface de la Terre dans son ensemble ou en partie sur la surface plane d'une carte.), système de référence

Les cartes marines utilisent la projection de Mercator (La projection de Mercator est une projection cylindrique du globe terrestre sur une carte plane nommée par Gerardus Mercator en 1569. Les parallèles et les méridiens sont des lignes droites et l'inévitable étirement Est-Ouest en dehors de...) du nom de son inventeur Gerardus Mercator. C'est une projection conforme qui conserve les angles (ce qui permet de reporter directement sur la carte les angles mesurés au compas, et vice-versa) mais pas les distances (l'échelle de la carte variant avec la latitude).

Elles utilisent plusieurs systèmes de référence :

  • Un système altimétrique pour indiquer l'altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique qui explique la répartition de la vie sur terre.) des points terrestres utiles à la navigation ;
  • Un système bathymétrique pour indiquer la profondeur de l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) par rapport à une référence ;
  • Un système de coordonnées (système géodésique) pour localiser les éléments portés sur la carte en latitude (La latitude est une valeur angulaire, expression du positionnement nord-sud d'un point sur Terre (ou sur une autre planète), au nord ou au sud de l'équateur.) et longitude (La longitude est une valeur angulaire, expression du positionnement est-ouest d'un point sur Terre (ou sur une autre planète).).

En France, les cartes marines sont éditées par le SHOM (Le Service hydrographique et océanographique de la marine (SHOM) est un établissement public à caractère administratif français placé sous la tutelle du ministère de la Défense. Il...). Elles utilisent comme références :

  • pour l'altitude, le zéro (Le chiffre zéro (de l’italien zero, dérivé de l’arabe sifr, d’abord transcrit zefiro en italien) est un symbole marquant une position vide dans...) du nivellement général de la France, système de référence de l'IGN.
  • pour la profondeur, le niveau zéro des cartes marines, qui correspond au niveau d'eau des plus basses mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) possibles (voir marées).
  • pour les coordonnées, le WGS 84, système géodésique (En géométrie, une géodésique désigne le chemin le plus court, ou l'un des chemins s'il en existe plusieurs, entre deux points d'un espace une fois qu'on...) associé aux coordonnées fournies par le GPS.

Attention la migration des cartes en WGS 84 n'est faite que sur les cartes éditées depuis 2001. La plupart des anciennes cartes utilisent pour l'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme...) le système européen 1950 (ED50), ou des systèmes locaux ; les corrections nécessaires pour passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) de ces systèmes au WGS 84 sont généralement de l'ordre de quelques dizaines de mètres, mais peuvent atteindre plusieurs centaines de mètres dans certaines régions du monde (Le mot monde peut désigner :).

Page générée en 0.117 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique