Calendrier suédois
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Le calendrier suédois utilisé en Suède du 1er mars 1700 au 30 février 1712 était équivalent au calendrier julien mais décalé d'un jour.

En novembre 1699 il fut décidé que la Suède commencerait à adopter le nouveau calendrier grégorien (Le calendrier grégorien est le calendrier actuellement utilisé en Europe et dans une grande partie du reste du monde. Conçu par un collège de scientifiques sous la direction de Christophorus Clavius pour corriger la dérive...) à partir de 1700.
Le processus devait réduire graduellement un jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit...) par an, pendant 11 ans.
Quelques sources indiquent que l'intention était de sauter tous les jours intercalaires entre 1700 et 1740, donc de se rapprocher graduellement du calendrier (Un calendrier est un système de repérage des dates en fonction du temps. Ces systèmes ont été inventés par les hommes pour mesurer, diviser et organiser le temps sur de...) grégorien.

Selon le plan, l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) 1700 qui était une année bissextile (Une année bissextile est une année de 366 jours au lieu de 365, c'est-à-dire une année comprenant un 29 février. Le terme vient du latin bis-sextilis, qui...) dans le calendrier julien (Le calendrier julien a été choisi par Jules César en 46 av. J.-C., en qualité de pontifex maximus, ce qui lui donnait la responsabilité de fixer le début de chaque année. Ce...) ne le fut pas en Suède, mais aucune réduction supplémentaire ne fut faite les années suivantes.
En janvier 1711, le roi Charles XII déclara que la Suède abandonnerait ce calendrier, qui n'était utilisé par aucune autre nation et qui n'avait pas atteint son objectif, en faveur d'un retour à l'ancien calendrier julien.
Pour se resynchroniser avec celui-ci, il fallut rajouter un jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son...) supplémentaire en février en 1712 qui devint ainsi doublement bissextile et possédant un 30 février.

En 1753, la Suède finalement utilisa le calendrier grégorien et le saut de 11 jours fut effectué en faisant immédiatement suivre le 17 février par le 1er mars.
En dépit de ceci, la Suède n'a accepté les règles grégoriennes pour déterminer Pâques qu'en 1844.

Page générée en 0.035 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique