Modèle relationnel
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Le modèle relationnel est une manière de modéliser les informations contenues dans une base de données qui repose sur des principes mathématiques inventés par E.F. Codd. Ce qu'on appelle relation est un ensemble d'attributs qui définissent un fait - par exemple qu'un employé a un matricule donné, que son nom est untel, qu'il travaille dans tel service et a été embauché à telle date. Chaque instance est appelée un tuple. Les relations sont d'ordinaire représentées sous forme tabulaire, et l'on confond table et relation; on confond de même, ligne dans la table et tuple. Par définition (Une définition est un discours qui dit ce qu'est une chose ou ce que signifie un nom. D'où la division entre les définitions réelles et les définitions...), chaque tuple d'une relation est unique, et est identifié par un ou une combinaison (Une combinaison peut être :) de plusieurs attributs qui forme la clef (Au sens propre, la clef ou clé (les deux orthographes sont correctes) est un dispositif amovible permettant d'actionner un mécanisme.). L'ordre des tuples est non significatif.

Codd a défini une algèbre relationnelle (L'algèbre relationnelle est un concept mathématique de relation de la théorie des ensembles.) et des opérateurs, qui permettent d'obtenir d'autres relations à partir de relations. Les idées de Codd ont été implémentées, et passablement perverties, dans les bases de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) relationnelles ou SGBDR telles que le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande...) expérimental System/R, puis des produits commerciaux tels qu'Oracle, DB2 (DB2 est un système de gestion de base de données utilisant le langage SQL tout comme (par exemple) Oracle, PostgreSQL ou bien encore MySQL.) ou MySQL, et dans le langage de manipulation des données SQL.

Page générée en 0.021 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique