Netsplit
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Dans un réseau d'ordinateurs, en particulier pour IRC (Internet Relay Chat), le terme anglais netsplit désigne une déconnexion d'un nœud du réseau auquel il était connecté au préalable. C'est en français une coupure de connexion.

Le schéma ci-dessous représente un réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit...) d'ordinateurs.

Un réseau d'ordinateurs opérationnel.
Un réseau d'ordinateurs opérationnel.

Chaque trait représente une connexion établie entre deux nœuds ; chaque nœud représente soit un serveur, soit un utilisateur sur le réseau. Ainsi, le serveur C est connecté directement au serveur A qui est aussi connecté aux serveurs B et D.

Si une interruption se produit dans la connexion entre C et A, la connexion pourrait être terminée. Cela peut être causé par une erreur survenant sur la socket (point d'accès à une connexion TCP) du serveur ou plus vraisemblablement par un lag (ou délai) excessif causé par un manque de bande passante (La bande passante (angl. bandwidth) est un intervalle de fréquences pour lesquelles la réponse d'un appareil est supérieure à un minimum....) et par lequel le serveur distant A anticipe la rupture (timeout).

Un réseau sur lequel s'est produit un netsplit.
Un réseau sur lequel s'est produit un netsplit (Dans un réseau d'ordinateurs, en particulier pour IRC (Internet Relay Chat), le terme anglais netsplit désigne une déconnexion d'un nœud du...).

Quand la connexion entre A et C est interrompue, les utilisateurs connectés aux serveurs qui ne sont plus accessibles sur le réseau donnent l'impression d'avoir disparu. Par exemple, si l'utilisateur Sara est connecté au serveur A, Bob au serveur B et Bar au serveur C, et que C et A sont déconnectés, il semblera à Sara et à Bob que Joe a quitté le reseau alors qu'il semblera à Joe que Sara et Bob ont quitté le reseau. Cela arrive parce que les serveurs auxquels ils sont connectés sont informés du changement du réseau et mettent à jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil...) leurs informations locales pour annoncer ces changements.

Plus tard, les serveurs C et A pourront se reconnecter et les utilisateurs qui semblaient avoir disparu du réseau (soit du réseau des utilisateurs du serveur C, soit du réseau des utilisateurs des autres serveurs) réapparaîtront. Le processus d'envoi de cette mise à jour (Une mise à jour, souvent abrégé en MAJ ou MàJ, est l'action qui consiste à mettre « à jour », ou bien « à niveau », un outil informatique, un...) d'informations à tous les serveurs est appelé un sync ou netburst (rafale de reconnexion).

Un netsplit peut être exploité pour effectuer une attaque menant à un takeover ou prise de contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) du canal. Dans ce cas, l'attaquant se connecte sous le nom de l'utilisateur qu'il veut déconnecter et lorsque le netburst se produit les 2 utilisateurs sont déconnectés. C'est inefficace dans les réseaux IRC où les services existent.

Plusieurs parades ont été développées dans les serveurs IRC, comme timestamp sur EFnet ou nick delay sur IRCnet, etc.

Page générée en 0.277 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique