Internet à Taïwan
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

En 2003 Taiwan comptait 22 548 000 habitants dont 11 602 000 internautes. Le prix moyen pour 20h de connexion est de six euros; le DAI, indice de la capacité des individus d'un pays donné à accéder aux technologies de l'information et de la communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter-...), y est de 0,79. Dans le classement des pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus souvent sous forme...) connectés internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web,...), Taiwan apparait dans les dix premiers.

Taiwan souffre de relations compliquées avec la république populaire de Chine avec qui elle n'a pas eu de contact diplomatiques depuis les événements de 1949. Malgré les difficultés de cette situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un lieu dans un cadre plus...) politique, les autorités de Taiwan respectent la liberté d'expression.

Le mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) de septembre 2003

Le gouvernement taïwanais a découvert un projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande...) des autorités chinoises visant à attaquer des sites officiels de l'île (Une île est une étendue de terre entourée d'eau, que cette eau soit celle d'un cours d'eau, d'un lac ou d'une mer. Son étymologie latine, insula, a donné l'adjectif...). RPC: république populaire de Chine

La RPC a implanté sur des serveurs, notamment sur le site de la police nationale, des programmes de type " cheval de Troie ". Les chevaux de Troie permettent à distance, d'exécuter des commandes. Le troyens peuvent servir à endommager un système informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport avec le traitement automatique de l'information par des machines telles que les ordinateurs,...) ou à récupérer des informations confidentielles. Ces logiciels étaient présents bien que n'ayant pas récupéré d'informations.

Taïwan (Taïwan ou Taiwan (en sinogrammes traditionnels 臺灣 et plus souvent en sinogrammes traditionnels 台灣 ; en sinogrammes simplifiés 台湾 ; en pinyin Táiwān) est une île...) a reçu des courriers électroniques infectés de virus (Un virus est une entité biologique qui nécessite une cellule hôte, dont il utilise les constituants pour se multiplier. Les virus existent sous...) informatiques, en provenance de RPC. La Strait Exchange Foundation, organisme taïwanais chargé de collaborer avec la RPC sur des problématiques techniques, a du demander à la RPC l' identification des pirates.

mars 2004

Depuis la RPC, des pirates ont attaqué un site du ministère des Finances. Ceci s'est produit après l'élection présidentielle de mars 2004 où Chen Shui-bian a été élu. Les pirates ont diffusé sur ce site un message (La théorie de l'information fut mise au point pour déterminer mathématiquement le taux d’information transmis dans la communication...) pour critiquer les (résultats des ) élections et pour dénoncer un référendum sur l'indépendance de Taiwan.

Page générée en 0.103 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique