Contrefort
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Un contrefort est un renfort (bloc) de maçonnerie massif élevé sur la face extérieure d'un bâtiment voûté et qui sert à contenir les effets d'une charge ou de la poussée des arcs et des voûtes.

Les contreforts sont typiques de l'architecture romane (L'architecture romane s'est développée en Europe au cours du Moyen Âge (v. 950 ~ XIIe siècle). On peut la caractériser par la réintroduction de la technique romaine antique de la voûte en pierre, généralement en...), mais surtout de l'architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) ogivale, qui ont fait un large usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) de ces éléments architecturaux, associés à l'arc en plein cintre, pour soutenir les murs des nefs qui avaient à supporter les hautes voûtes.

Les contreforts ont été allégés jusqu'à devenir de légers arcs-boutants dans l'architecture gothique (L'architecture gothique (ou francigenum opus) fut un style architectural de la seconde partie du Moyen Âge en Europe occidentale.), mais ils ne faut pas les confondre avec les simples colonnes engagées des pilastres plats, lesquelles ne renforcent pas sensiblement le mur (Un mur est une structure solide qui sépare ou délimite deux espaces.).

Page générée en 0.125 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique