Environnement graphique
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Schéma en couches d'une interface graphique
Schéma en couches d'une interface graphique

Un environnement graphique est, en informatique, ce qui est affiché en mode pixel au moniteur d'ordinateur et sur lequel l’utilisateur peut agir avec différents périphériques d’entrée comme le clavier, la souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant tout l’espèce commune Mus musculus, connue aussi comme animal de compagnie ou de laboratoire,...), la dictée (La dictée est l'opération par laquelle une personne lit ou au moins énonce à haute voix un texte cohérent selon un rythme qui permet à des auditeurs de le copier...) vocale, etc. Des images, des animations (en 2 ou 3 dimensions), et même des vidéos (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la restitution d'images animées, accompagnées ou non...) peuvent être rendues à l’écran.

Ce type d’interface homme-machine s’oppose à la notion de ligne de commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.) où la majorité de l’interaction entre l’utilisateur et l’ordinateur se fait au clavier, sans visualisation élaborée, dans un terminal ou dans une fenêtre (En architecture et construction, une fenêtre est une baie, une ouverture dans un mur ou un pan incliné de toiture, avec ou sans vitres.) de terminal en mode texte (En informatique, le mode texte, par opposition au mode graphique, est un type d'affichage sur écran constitué uniquement de caractères.), comme par exemple dans le cas de DOS (En anatomie, chez les animaux vertébrés parmi lesquels les humains, le dos est la partie du corps consistant en les vertèbres et les côtes. Les...). En anglais, GUI est l’abréviation de Graphical User Interface, soit " interface utilisateur graphique ". Elle s’oppose à CLI pour Command Line Interface, soit " interface en ligne de commande ".

En France on peut parler d’IHM ou " interface homme-machine " ; par extension en anglais continental européen, on parle d’IHM et d’HCI.

Historique

Le Xerox (Xerox est une entreprise américaine, basée à Stamford (Connecticut).) Alto, ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de circuits électroniques...) conçu au Xerox PARC (Un Parc est un terrain naturel enclos,[1] formé de bois ou de prairies, dans lequel ont été tracées des allées et chemins destinés à la chasse, à la promenade ou à...) en 1973, fut un des premiers ordinateurs et le premier à utiliser la métaphore du bureau et une interface (Une interface est une zone, réelle ou virtuelle qui sépare deux éléments. L’interface désigne ainsi ce que chaque élément a besoin de connaître de l’autre pour pouvoir fonctionner correctement.) graphique.

Environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques...) fenêtré

Aussi appelé WIMP, acronyme anglais pour Windows (fenêtres), Icons (icônes), Menus (menus) and Pointing device (dispositif de pointage), ce type d’interface graphique a été inventé par la firme Xerox et rendu (Le rendu est un processus informatique calculant l'image 2D (équivalent d'une photographie) d'une scène créée dans un logiciel de modélisation 3D comportant à la fois des objets et des sources de...) célèbre par le Macintosh (Macintosh (prononcé /makintɔʃ/) ou Mac est une série de différentes familles d'ordinateurs personnels conçus, développés, et vendus par Apple. Le premier Macintosh, le Macintosh 128K,...). Bien qu’il soit aujourd’hui quasiment devenu synonyme d’interface graphique, il ne s’agissait dans les années 1970 que d’une variation parmi beaucoup d’autres projets d’interface.

Les parties les plus typiques d’un environnement fenêtré sont le concept de bureau pour représenter l’espace de travail, de fenêtre pour contrôler les programmes et manipuler les contenants (répertoires appelés dossiers), d’icônes pour symboliser les fichiers, appelés documents. Plusieurs contrôles graphiques sont couramment utilisés pour interagir avec l’utilisateur, comme les boutons, les menus, les listes déroulantes, les ascenseurs, etc.

Exemples d’environnements fenêtrés

  • Mac OS : le système d'exploitation des ordinateurs Apple (Apple, Inc. (Apple Computer, Inc. jusqu'en janvier 2007 ; apple signifie « pomme » en anglais) (NASDAQ : AAPL) est une société multinationale dont l'activité principale était de fabriquer et de vendre des ordinateurs...) est généralement reconnu comme la référence des environnements fenêtrés.
    • Mac OS X (Mac OS X est une ligne de systèmes d’exploitation propriétaire développés et commercialisés par Apple, dont la version la plus récente (Mac OS X 10.5 dit 'Leopard' fin 2007) est installée sur tous les Macs vendus actuellement....) utilise Aqua comme interface graphique
  • Avec le système Microsoft (Microsoft Corporation (NASDAQ : MSFT) est une multinationale américaine de solutions informatiques, fondée par Bill Gates et Paul Allen, dont le revenu annuel a atteint 44,28 milliards de dollars en 2006...) Windows : outre le bureau standard (Explorateur Windows) on peut par exemple utiliser Calmira (Un grand nombre de personnes utilisant encore Windows 3.1 étaient déçues par son gestionnaire de programmes, mais ne trouvaient paradoxalement pas d'autre interface concurrente, même payante.), Hoverdesk, LiteStep (LiteStep est une alternative à l'interface graphique fournie avec les systèmes d'exploitation de Microsoft. Plus exactement, c'est une interface...), Talisman.
  • Sous GNU/Linux et plus généralement tous les systèmes Unix, l’environnement graphique est traditionnellement séparé en plusieurs composants :
  1. Un serveur graphique (généralement X Window (Windows est une gamme de systèmes d'exploitation produite par Microsoft, principalement destinées aux machines compatibles PC. C'est le remplaçant de MS-DOS. Depuis les années 1990, avec la sortie de Windows 95, son succès...) System) chargé des primitives de dessin de bas niveau ;
  2. Un gestionnaire de fenêtres comme Metacity, Enlightenment, Compiz (Compiz est un logiciel libre ainsi qu'un gestionnaire de fenêtres permettant des effets graphiques avancés comme la transparence, la 3D et les ombres. Il...) Fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état liquide. Pour un corps pur, c’est-à-dire pour une substance constituée de molécules toutes...) (3D), … chargé de partager le serveur graphique entre les différentes applications ;
  3. Une bibliothèque de composants comme GTK+, Qt ou motif chargée de la gestion des différents composants de l’interface : bouton, ascenseurs, zone de texte, …

Aujourd’hui des environnements de bureau regroupent un environnement graphique (Un environnement graphique est, en informatique, ce qui est affiché en mode pixel au moniteur d'ordinateur et sur lequel l’utilisateur peut agir avec différents...) et un gestionnaire de fenêtres, d'ailleurs assez simple; " je dirais même plus, qui devrait être simple " (Matthias Ettrich)[1]. En voici quelques uns:

  • GNOME (GNOME, acronyme de GNU Network Object Model Environment, est un environnement de bureau libre convivial dont l'objectif est de rendre accessible l'utilisation du...): GNU (GNU est un système d'exploitation composé exclusivement de logiciels libres.) Network Object Model Environment
  • KDE: K Desktop Environment
  • Xfce: Xfce Desktop Environment
  • GNUstep
  • CDE: Common Desktop Environment (Le Common Desktop Environment (CDE) est un environnement de bureau propriétaire pour UNIX. Il s'agit de l'environnement de bureau standard dans le système d'exploitation OpenVMS de Hewlett-Packard.)
  • FVWM-Crystal (FVWM-Crystal est un environnement de bureau libre facile à utiliser, agréable à l'œil et puissant pour les systèmes d'exploitation Linux et les autres systèmes de type Unix.): Bureau facile à utiliser, au look agréable, mais aussi puissant, basé sur FVWM (Le Feline(?) Virtual Window Manager est un gestionnaire de fenêtres virtuelles pour le système X Windows. Au départ un dérivé de twm, FVWM a évolué en un environnement pour...)

Des projets expérimentaux visent la réalisation d’environnements 3D, comme le Projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande...) Looking Glass, ou encore BumpTop.

Environnement graphique d’un poste distant

Il est également possible d’accéder à l’environnement graphique d’un poste distant, en utilisant les protocoles VNC, XDMCP ou Export display par SSH et avec des logiciels adéquats.

Environnement graphique pour applications spécifiques

Les environnements graphiques pour des systèmes dédiés ne sont pas toujours basés sur les systèmes d’exploitation standard.

  • Les bornes interactives avec écrans tactiles ou les automates de paiement (DAB, billetteries automatiques)
  • Les machines-outils à commande numérique (Une information numérique (en anglais « digital ») est une information ayant été quantifiée et échantillonnée, par...) et autres équipements industriels avec logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y sont inclus...) temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) réel (RTOS).
  • Les derniers modèles de téléphones et de consoles de jeu portables.
Page générée en 0.125 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique