KDE - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

KDE
KDE logo.svg
Mandriva Linux.png
Un bureau sous KDE 4.2
Développeur (En informatique, un développeur (ou programmeur) est un informaticien qui réalise des logiciels en créant des algorithmes et en les mettant en...) The KDE (KDE est un projet de logiciel libre historiquement centré autour d'un environnement de bureau pour systèmes UNIX. Ce projet a évolué et il se compose maintenant d'un ensemble de...) Team
Dernière version 4.5.1 [+/-]
Version avancée [+/-]
Écrit en C++ / Qt
Environnements Multi-plateforme (GNU/Linux, BSD, Solaris et autres versions d'UNIX (UNIX (marque déposée officiellement comme UNIX, parfois aussi écrit comme Unix avec des petites capitales) est le nom d'un système d'exploitation multitâche et multi-utilisateur créé en 1969, conceptuellement...), Windows (Windows est une gamme de systèmes d'exploitation produite par Microsoft, principalement destinées aux machines compatibles PC. C'est le remplaçant de MS-DOS. Depuis les années 1990,...) (depuis la version 4), Mac OS X (Mac OS X est une ligne de systèmes d’exploitation propriétaire développés et commercialisés par Apple, dont la version la plus récente (Mac OS X 10.5 dit 'Leopard' fin 2007) est installée sur tous...) (depuis la version 4))
Langues Multilingue
Type Environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme environnement tend...) de bureau
Licence GNU (GNU est un projet de système d'exploitation composé exclusivement de logiciels libres.) GPL
Site Web (Un site Web est un ensemble de pages Web hyperliées entre elles et mises en ligne à une adresse Web. On dit aussi site Internet par métonymie, le World Wide Web reposant sur Internet.) www.kde.org
dot.kde.org

KDE est un projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration...) de logiciel libre (Un logiciel libre est un logiciel dont l'utilisation, l'étude, la modification, la duplication et la diffusion sont universellement autorisées sans...) historiquement centré autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres Erythrotriorchis, Kaupifalco,...) d'un environnement de bureau pour systèmes UNIX. Ce projet a évolué et il se compose maintenant d'un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut...) de technologies : des bibliothèques et des API qui fournissent une couche d'abstraction ( En philosophie, l'abstraction désigne à la fois une opération qui consiste a isoler par la pensée une ou plusieurs qualités d'un objet concret...) logicielle multiplate-forme (Un logiciel multiplate-forme ou multiplateforme est un logiciel conçu pour fonctionner sur plusieurs plates-formes, c’est-à-dire le couple liant ordinateur et système d’exploitation. En anglais on parle souvent...), un environnement de bureau et des applications. Ces technologies sont utilisées principalement avec les systèmes d'exploitation Linux (Au sens strict, Linux est le nom du noyau de système d'exploitation libre, multitâche, multiplate-forme et multi-utilisateur de type UNIX créé par Linus Torvalds,...) et BSD. Le projet est également disponible avec un support variable (En mathématiques et en logique, une variable est représentée par un symbole. Elle est utilisée pour marquer un rôle dans une...) mais croissant sous : Mac OS (Mac OS (pour Macintosh Operating System) est le nom du système d'exploitation d'Apple pour ses ordinateurs Macintosh. Il est surtout connu pour être le premier système grand public ayant une interface graphique...) X, quelques autres UNIX (Solaris notamment) ainsi que Windows. Pour sa version 4, l'équipe KDE propose sa version pour Windows via un simple installateur, les applications sont donc des exécutables Windows et plasma ( En physique, le plasma décrit un état de la matière constitué de particules chargées (d'ions et d'électrons). Le plasma quark-gluon est un plasma qui...) devrait pouvoir s'ouvrir sur cette plateforme. L'installateur est officiellement exécutable sur Windows 2000, XP, 2003 et Vista.

Du fait d'une certaine similitude avec l'interface (Une interface est une zone, réelle ou virtuelle qui sépare deux éléments. L’interface désigne ainsi ce que chaque élément a besoin de connaître de l’autre pour pouvoir fonctionner...) de Windows dans sa configuration par défaut et du nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) important de logiciels disponibles pour cet environnement, il est installé en standard par de nombreuses distributions. D'origine allemande (mais ses développeurs sont actuellement répartis sur tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) le globe), KDE est traduit en plus de 100 langues.

KDE est avec GNOME (GNOME, acronyme de GNU Network Object Model Environment, est un environnement de bureau libre convivial dont l'objectif est de rendre accessible l'utilisation du système...) la principale alternative libre et grand public aux interfaces des systèmes d'exploitation conventionnels (Windows et Mac OS). Ses logiciels sont généralement publiés sous la licence GNU GPL, ses bibliothèques sous la GNU LGPL.

La mascotte du projet est un dragon vert (Le vert est une couleur complémentaire correspondant à la lumière qui a une longueur d'onde comprise entre 490 et 570 nm. L'œil humain possède un récepteur, appelé cône M, dont la...) appelé Konqi, qui apparaît dans différentes applications, notamment quand l'utilisateur quitte une session.

Origine du nom

KDE était le sigle de « K Desktop Environment », le K n'ayant pas vraiment de signification. Aux débuts de KDE, le mot « Kool » a été utilisé, mais les développeurs du projet ont renoncé à ce mot. Ils se sont alors contentés de remarquer que dans l'alphabet latin, le K est voisin du L de Linux. Ce nom évoque CDE (pour Common Desktop Environment (Le Common Desktop Environment (CDE) est un environnement de bureau propriétaire pour UNIX. Il s'agit de l'environnement de bureau standard dans le système d'exploitation OpenVMS de Hewlett-Packard.)), l'environnement graphique (Un environnement graphique est, en informatique, ce qui est affiché en mode pixel au moniteur d'ordinateur et sur lequel l’utilisateur peut agir avec différents périphériques d’entrée...) très répandu sur les machines Unix des années 1990. Finalement, la communauté KDE annonce en 2009 que ce terme ne recouvre plus de signification particulière. L'explication donnée (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) est que qualifier KDE d'environnement de bureau est ambigu, obsolète, voire source de confusion : KDE est devenu un ensemble de technologies qui vont bien au-delà d'un environnement de bureau, et qui peuvent s'exécuter sur de nombreuses plateformes, notamment mobile.

Applications KDE

Toute application provenant de GNOME (comme GIMP (GIMP (prononcez /gimp/), signifiant GNU Image Manipulation Program, littéralement « programme GNU de manipulation d'images », anciennement General Image...) ou Inkscape) ou de tierce partie (comme Mozilla Firefox (Mozilla Firefox est un navigateur Web gratuit, développé et distribué par la Mozilla Foundation aidée de centaines de bénévoles grâce aux méthodes de...), OpenOffice (OpenOffice.org (parfois abrégé en OOo) désigne à la fois un logiciel libre de bureautique, une communauté de développeurs, et le site internet hébergeant l'ensemble du projet. Le but énoncé est...).org ou Éclipse) peut être utilisée sous KDE. Mais la richesse de KDE est la profusion d'applications qui ont été écrites spécialement pour lui, et sont donc particulièrement bien intégrées et légères lorsqu'elles sont utilisées sous KDE (respect des conventions et des particularités de cet environnement et réutilisation des bibliothèques et autres composants déjà présents en mémoire).

Parmi les applications spécifiques à KDE, on peut citer :

Gestionnaire d'informations personnelles (PIM)

Kontact : courriel, calendrier (Un calendrier est un système de repérage des dates en fonction du temps. Ces systèmes ont été inventés par les hommes pour mesurer, diviser et organiser le temps sur de longues durées. Initialement conçus pour être en accord avec...), notes…

Le gestionnaire d'informations personnelles, client (Le mot client a plusieurs acceptations :) de courrier électronique (Le courrier électronique, courriel ou email/e-mail, est un service de transmission de messages envoyés électroniquement via un réseau informatique...), forums de discussion, lecteur RSS…, nommé Kontact, contient :

  • un client de courrier électronique (KMail) ;
  • un carnet (Le Croatian Academic and Research Network ou CARNet est l'organisme responsable du réseau national de la recherche et de l'enseignement de Croatie. Ses principaux partenaires sont le centre de calcul de...) d'adresse (Les adresses forment une notion importante en communication, elles permettent à une entité de s'adresser à une autre parmi un ensemble d'entités. Pour qu'il n'y ait pas d'ambiguïté, chaque...) (KAddressbook) ;
  • un agenda (Un agenda est un outil permettant d'associer des actions à des moments, et d'organiser ainsi son temps. Il regroupe l'ensemble des jours de l'année, organisés avec un...) (KOrganizer) ;
  • un gestionnaire des tâches (KArm) ;
  • une gestion des notes (KNotes) ;
  • un réveil (KAlarm) ;
  • un agrégateur (Un agrégateur est un logiciel qui permet de suivre plusieurs fils de syndication en même temps.) de flux (Le mot flux (du latin fluxus, écoulement) désigne en général un ensemble d'éléments (informations / données, énergie, matière, ...) évoluant...) RSS (Akregator) ;
  • synchronisation des données avec Palm OS (Palm OS est un système d'exploitation pour appareils mobiles édité par PalmSource, séparé en 2003 de la société Palm (PalmOne depuis). Initialement...) (KPilot) ;
  • synchronisation des données avec un téléphone (Le téléphone est un système de communication, initialement conçu pour transmettre la voix humaine.) (Kandy).

Autres applications

Le lecteur de musique Amarok (Amarok est un lecteur audio libre pour les systèmes basés sur Unix et X11. Il s'appuie sur les bibliothèques de l'environnement de bureau KDE, mais peut fonctionner...) affiche l'article de Wikipédia (Wikipédia (prononcé /wi.ki.pe.dja/) est une encyclopédie, multilingue, universelle, librement diffusable, disponible sur le Web et écrite par les internautes grâce à la technologie wiki. Elle a...) du compositeur du morceau en cours dans la langue de l'utilisateur
  • un Navigateur Web (Un navigateur Web est un logiciel conçu pour consulter le World Wide Web. Techniquement, c'est au minimum un client HTTP.) et explorateur de fichiers : Konqueror (Konqueror est un navigateur web et un gestionnaire de fichiers libre de l'environnement de bureau libre KDE.)
  • des lecteurs multimédia : AmaroK, JuK, Kaffeine (Kaffeine est un lecteur multimédia complet pour les systèmes basés sur Unix (incluant GNU/Linux) et utilisant KDE (Kool Desktop Environment ou plus simplement K Desktop Environment). Par défaut,...), KMPlayer… ;
  • un client de messagerie instantanée (La messagerie instantanée ou le clavardage (qc), également désignée par l’anglicisme « chat » (« bavardage »), permet l’échange instantané...) compatible AIM/ICQ/iChat, Gadu-Gadu (Gadu-Gadu est un système de messagerie instantanée très populaire en Pologne et qui utilise son propre protocole propriétaire. Il est financé par les messages de publicité et, comme pour ICQ,...), Jabber (Jabber (prononcer « djabeur » ou « jabère ») est un système standard et ouvert de messagerie instantanée et de présence. Jabber est également un...), IRC, MSN et Yahoo! (Yahoo!,Inc. est une société américaine de services sur Internet opérant notamment un portail Web. À l'origine, Yahoo! était uniquement un annuaire Web. En 2009, Yahoo!...) Messenger : Kopete ;
  • un client BitTorrent : KTorrent ;
  • des logiciels de discussion pour IRC : KVIrc et Konversation
  • un logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y sont inclus les instructions de traitement, regroupées sous...) de gravure : K3b
  • des lecteurs de nouvelles : Knode et Klibido ;
  • des éditeurs de texte : KWrite, Kate, KEdit) ;
  • de nombreux jeux : KAsteroids, KAtomics, KLines, KMines, Ktetris… ;
  • un client pour le dictionnaire dict : Kdict ;
  • un dictionnaire anglais/japonais et de kanji : Kiten ;
  • un émulateur de terminal multifenêtres hautement paramétrable : Konsole ;
  • un environnement de développement intégré : KDevelop ;
  • un logiciel de tracé de fonctions : KmPlot ;
  • un logiciel de développement web : Quanta Plus ;
  • et bien d'autres encore (la liste complète est disponible sur le site de KDE).

Suite KOffice (KOffice est une suite bureautique libre développée par le projet KDE.)

KOffice est le sous-projet le plus important de KDE. Il s'agit d'une suite bureautique (Une suite bureautique est un ensemble de logiciels bureautiques qui comporte typiquement :) composée de nombreux composants, parmi lesquels figurent un traitement de texte (KWord), un logiciel de traitement d'image (Krita) et un logiciel gérant des bases de données (Kexi). Chaque composant est utilisable également en tant qu'application indépendante.

Produire et faire utiliser une suite bureautique (Le terme de bureautique désigne la mécanisation et l'automatisation du travail de bureau, soit les processus de production, d'expédition, de réception et de conservation des...) est une tâche extrêmement difficile, surtout pour un projet comme KOffice disposant de ressources financières et humaines très limitées. Le secteur de la bureautique est principalement occupé par deux poids lourds :

  • Microsoft Office (Microsoft Office est une suite bureautique propriétaire. Elle est propriété de Microsoft et est développée pour les plates-formes Windows et...) dans l'informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport avec le traitement automatique de...) en général ;
  • OpenOffice.org dans l'informatique libre en particulier ;

Il est acquis que la version 2 de KOffice ne disposera pas des mêmes fonctionnalités que ces deux suites logicielles. Pour néanmoins trouver sa niche d'utilisation, le projet KOffice a poursuivi à partir de 2005 la stratégie (La stratégie - du grec stratos qui signifie « armée » et ageîn qui signifie « conduire » - est :) suivante :

  • Mettre en avant l'intégration avec son environnement de prédilection KDE où il ne peut être concurrencé. En tant que vraie application KDE, toute application KOffice apporte à l'utilisateur de KDE les bénéfices suivants : standardisation des comportements, des menus, des icônes, des raccourcis claviers ; transparence (Un matériau ou un objet est qualifié de transparent lorsqu'il se laisse traverser par la lumière. Cette notion dépend de la longueur d'onde de la lumière : ainsi, le verre est transparent dans le...) réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on...) grâce à la technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) KIO ; intégration avec d'autres applications notamment Konqueror grâce à la technologie KParts ; légèreté du fait de la réutilisation des bibliothèques de KDE. Toutefois, un projet intègre OpenOffice.org avec KDE ;
  • Parier sur le succès d'OpenDocument (OpenDocument est un format ouvert de données pour les applications bureautiques : traitements de texte, tableurs, présentations, diagrammes, dessins et base de données bureautique. OpenDocument est la...). Si Microsoft (Microsoft Corporation (NASDAQ : MSFT) est une multinationale américaine de solutions informatiques, fondée par Bill Gates et Paul Allen, dont le...) Office domine le secteur bureautique, c (Le C++ est un langage de programmation permettant la programmation sous de multiples paradigmes comme la programmation procédurale, la programmation orientée objet et la programmation générique....)'est aussi du fait de l'omniprésence de ses différents formats de fichier ( Un fichier est un endroit où sont rangées des fiches. Cela peut-être un meuble, une pièce, un bâtiment, une base de données informatique. Par...) propriétaires de cette suite qui renforce son monopole et réciproquement (voir Externalité positive). KOffice n'a pas comme OpenOffice.org de support quasi-complet des formats Microsoft (.doc, .xls, .ppt, etc.), et utilisait son propre format de fichier ouvert. Pour rompre cet isolement, KOffice a donc adopté le format OpenDocument. En étant la première suite juste avant OpenOffice.org à annoncer un support (variable suivant les composants) de ce format, KOffice lui permet d'être plus que simplement le format d'OpenOffice (tout standard doit faire l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné...) d'au moins deux implémentations distinctes) et pourra profiter d'un éventuel succès d'OpenOffice.org notamment sous Microsoft Windows ;
  • Innover en matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide, l'état liquide, l'état gazeux. La matière occupe de l'espace et possède...) d'ergonomie. Peu connu par rapport aux deux mastodontes plus complets et connus, KOffice ne pourra trouver son public que s'il simplifie la vie (La vie est le nom donné :) de ses utilisateurs, notamment pour les tâches simples et pour les grands documents. Le projet KOffice a donc organisé un concours qui s'est terminé début 2006, pour donner à KOffice 2.0 une interface singulière et pratique.
Page générée en 0.320 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique