Caloris Basin
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Le Caloris Basin (Bassin Caloris), aussi appelé Caloris Planitia, est le plus gros impact météoritique connu de Mercure. Son nom vient du latin caloris, chaleur (Dans le langage courant, les mots chaleur et température ont souvent un sens équivalent : Quelle chaleur !) car il est situé à l'un des deux " pôles chauds " de la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour que sa gravité la maintienne en équilibre hydrostatique,...). Lorsque Mercure est au périhélie (Le périhélie est le point de l'orbite d'un corps céleste (planète, comète, etc.) qui est le plus rapproché du Soleil (grec : helios) autour duquel il tourne.), c'est-à-dire au plus proche du Soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification astronomique, c'est une étoile de type naine jaune,...), l'un de ces deux pôles fait directement face au rayonnement solaire (En plus des rayons cosmiques (particules animées d'une vitesse et d'une énergie extrêmement élevées), le Soleil rayonne des ondes électromagnétiques dont le spectre...) et est soumis à des températures extrêmes pouvant atteindre 430°C.

Le cratère ( Pour le cratère d'origine volcanique, voir Cratère volcanique Pour le cratère d'origine météoritique, voir Cratère d'impact Pour le cratère formé à la suite d'un effondrement d'origine...) fait environ 1 300 km de diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre et limité par les points du cercle ou de la sphère. Le diamètre est aussi la longueur de ce segment. Pour indiquer qu'une...) et présente plusieurs anneaux montagneux concentriques d'environ 2 km de haut. Les cratères d'un diamètre supérieur à 200 km sont appelés " bassins ". Le Bassin Caloris a dû être formée après la chute d'un astéroïde (Un astéroïde est un objet céleste dont les dimensions varient de quelques dizaines de mètres à plusieurs kilomètres et qui, à la différence d’une...) d'une taille avoisinant les 150 km, il y a environ 3,85 milliards d'années. Le cratère a probablement percé la croute jusqu'au manteau, atteignant une profondeur d'environ 130 km. La remontée du manteau lors des mouvements de réajustement a entrainé une forte décompression, en plus de l'énergie cinétique (L'énergie cinétique (aussi appelée dans les anciens écrits vis viva, ou force vive) est l’énergie que possède un corps du fait de son...) due à l'impact, et provoqué la fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état liquide. Pour un corps pur, c’est-à-dire pour une substance constituée de molécules toutes...) partielle du manteau. Le bassin est recouvert de plaines lisse, suggérant une activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) volcanique et des coulées de lave (La lave est une roche en fusion, plus ou moins fluide, émise par un volcan lors d’une éruption. La lave est issue d'un magma,...).

Les ondes (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible de propriétés physiques locales. Elle transporte de l'énergie sans transporter de matière.) sismiques provoquées par le choc (Dès que deux entitées interagissent de manière violente, on dit qu'il y a choc, que ce soit de civilisation ou de particules de hautes énergies.) ont produit sur la face opposée de la planète, une région très accidentée, chaotique, s'étendant sur une surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière...) d'environ 500 000 km². Cette région est parcourue par des montagnes pouvant atteindre 1 800 m d'altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique qui explique la répartition de la vie sur terre.).

Le bassin Caloris couvre les quandrangles Shakespeare (H-3) et Tolstoï (H-8).

Page générée en 0.184 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique