Alexandre Lenoir
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Marie Alexandre Lenoir, né le 27 décembre 1761 à Paris, mort le 11 juin 1839 à Paris, était un archéologue français. En autodidacte passionné, Alexandre Lenoir se consacrera à la sauvegarde des monuments du passé, des tombeaux (notamment ceux de Saint-Denis et de Sainte-Geneviève) et des sculptures.

Les destructions de la Révolution française seront à l'origine de la création du musée des monuments français. Alexandre Lenoir (Marie Alexandre Lenoir, né le 27 décembre 1761 à Paris, mort le 11 juin 1839 à Paris, était un archéologue français. En autodidacte passionné,...) demande et fait accepter, grâce au soutien de Jean Sylvain Bailly, la réunion (La Réunion est une île française du sud-ouest de l'océan Indien située dans l'archipel des Mascareignes à environ 700 kilomètres à l'est de Madagascar et à 170 kilomètres...) de tous les objets d'art provenant des biens nationaux dans ce musée. Ces objets furent confisqués aux différentes maisons religieuses et entreposés dans un même lieu pour éviter leur dispersion (La dispersion, en mécanique ondulatoire, est le phénomène affectant une onde dans un milieu dispersif, c'est-à-dire dans lequel les différentes fréquences constituant...) et leur destruction.

Il sera mandaté par la Constituante en 1791, et rassemblera les œuvres épargnées au couvent (Un couvent est un établissement religieux, généralement chrétien, où des clercs mènent une vie religieuse en communauté. Le couvent n'a pas de...) des Petits Augustins qui compose aujourd'hui une partie de l'École nationale supérieure des beaux-arts.

Le 1er août 1793, la Convention décréta que les tombeaux des "ci-devant rois" seraient détruits. Alexandre Lenoir fut le témoin de la destruction des tombes royales, des ossements jetés dans une fosse. Il se bat contre le vandalisme révolutionnaire mais parvient à sauver du saccage les statues et les gisants qu'il fait entreposer au couvent des Petits-Augustins.

En 1795, il ouvre au public le musée des Monuments français, il en sera nommé administrateur et le restera pendant une trentaine d'années.

Alexandre Lenoir devra restituer l'essentiel de ses collections à leurs anciens propriétaires, publics ou privés, sous la Restauration, en 1816.

Iconographie

  • Pierre-Maximilien Delafontaine l'a représenté dans un tableau (Tableau peut avoir plusieurs sens suivant le contexte employé :) conservé au Musée du Louvre, Portrait d' Alexandre Lenoir, conservateur du Musée des Monuments français (1761-1839), il tient l'urne des cendres de Molière devant le tombeau de François Ier remonté au musée.
Page générée en 0.106 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique