Bloc opératoire
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Un bloc opératoire (Hôpital gynécologique de l'Université médicale de Silesia, à Bytom en Pologne.)

Le bloc opératoire est une structure totalement indépendante du reste de l’hôpital dans laquelle elle se trouve et où sont pratiquées les interventions chirurgicales, les gestes d’anesthésie-réanimation nécessaires au bon déroulement de l’intervention, ainsi que les suites de celle-ci qui ont lieu en général à l’extérieur du bloc opératoire (Le bloc opératoire est une structure totalement indépendante du reste de l’hôpital dans laquelle elle se trouve et où sont pratiquées les interventions chirurgicales, les gestes...).

Mission

Sa mission est d'offrir un cadre performant à toutes interventions, électives ou d’urgence, pour les patients présentant des affections chirurgicales réglées ou urgentes.

Salles opératoires

Il ne faut pas confondre "bloc opératoire" et "salle opératoire". Un bloc est un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude...) de salles opératoires (entre 5 et 10 salles d'opération par bloc en général), de couloirs, de vestiaires chirurgicaux.

Spécificités

C’est un espace doit donc être rendu (Le rendu est un processus informatique calculant l'image 2D (équivalent d'une photographie) d'une scène créée dans un logiciel de modélisation 3D comportant à la fois des objets et des sources de...) étanche au reste de l’hôpital par une série de séparations avec les structures extérieures. Il permet la prise en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un...) globale et individualisée des patients par une équipe interdisciplinaire (Un travail interdisciplinaire intègre des concepts provenant de différentes disciplines.). Cette équipe réunit le plus souvent, d'un côté, une équipe anesthésique composée de médecins anesthésistes et d'infirmiers anesthésistes et de l'autre une équipe chirurgicale composé de chirurgiens et d'infirmiers de bloc opératoire. D'autres intervenants peuvent travailler au bloc opératoire : radiologues, gastro-entérologues, pneumologues, aide-soignant (Le métier d'aide-soignant fait partie des professions paramédicales. Son activité se centre principalement sur l'aide aux personnes soignées dans l’incapacité d'assumer seules leurs besoins...), brancardier (Les brancardiers sont les personnes chargées du transport des patients ou victimes (malades ou blessés) au sein d'une structure de soins, en cas de catastrophe ou sur un champ...)... Les actes et opérations pratiquées se font sous anesthésie (Le mot anesthésie provient du grec (αισθησις: faculté de percevoir par les sens) combiné à...) (générale ou locale selon l'acte a effectuer et l'état de santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.) du patient).

Cependant, son implantation (Le mot implantation peut avoir plusieurs significations :) au sein de l’hôpital devra tenir compte des relations du bloc opératoire avec le service des urgences (Dans le langage courant, les urgences sont le service d'un hôpital qui s'occupe de recevoir les malades et les blessés qui se présentent d'eux-mêmes, ou qui sont amenés par les services de secours (SAMU, pompiers,...), le département d’anesthésie-réanimation, la réanimation (La réanimation est une discipline médicale qui s'attache à prendre en charge les patients présentant ou susceptibles de présenter une ou plusieurs...), les laboratoires et l’imagerie, la banque du sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres, dont le plasma est la substance fondamentale et est présent chez la plupart des animaux. Un humain adulte est doté d’environ 5...), la stérilisation, la pharmacie (La pharmacie (du grec φάρμακον/pharmakôn signifiant drogue, venin ou poison) est la science s'intéressant à la conception, au mode d'action, à la préparation et...) et les services hospitaliers.

Le bloc opératoire doit occuper une place centrale en raison d’une évidente nécessité de le rapprocher de certaines structures d’accueil ou d’hospitalisation ainsi que des services médico-techniques et ceci doit guider sa construction dans un hôpital (Un hôpital est un lieu destiné à prendre en charge des personnes atteintes de pathologies et des traumatismes trop complexes pour pouvoir être traités à domicile ou dans le cabinet...) neuf. Dans le cas de restructuration et de création d’un nouveau bloc opératoire au sein d’une structure architecturale ancienne, il faudra alors se référer à des contraintes architecturales liées à l’existence de ces bâtiments, pour le traitement de l’air en particulier et la circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles sur une route.) du matériel et des hommes.

L'écosystème du bloc opératoire doit être maintenu à un niveau de contamination minimum. Pour cela des mesures techniques (surpression des salles d'opérations, filtration (La filtration est un procédé de séparation permettant de séparer les constituants d'un mélange qui possède une phase...) absolue (L'absolue est un extrait obtenu à partir d’une concrète ou d’un résinoïde par extraction à l’éthanol...), respect des circuit propres et circuits sales) et un nettoyage (dont les rythmes préfixés devront être scrupuleusement observés) sont mis en place. Les principes du nettoyage doivent être codifiés par des procédures écrites discutées par chaque équipe. Le préalable en est l’évacuation de tous les déchets et instruments souillés en systèmes clos (containers étanches et sacs hermétiquement clos). Le nettoyage de la salle d’opération est pluri-quotidien, entre chaque patient (Dans le domaine de la médecine, le terme patient désigne couramment une personne recevant une attention médicale ou à qui est prodigué un soin.), et toutes les salles opératoires utilisées seront désinfectées entièrement après chaque fin de programme opératoire avec des protocoles d'hygiène (L'hygiène est un ensemble de mesures destinées à prévenir les infections et l'apparition de maladies infectieuses. Elle se base essentiellement sur trois actions :) du C.L.I.N. (Comité de lutte contre les infections nosocomiales) sans oublier les différentes autres pièces du bloc opératoire : bureaux, offices, vestiaires, etc.

Des contrôles microbiologiques (eau bactériologiquement maîtrisée, aéro-biocontamination, qualité microbiologique des surfaces) doivent être réalisés par un technicien ou un biohygiéniste de façon régulière.

Page générée en 0.161 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique