Chromatographie - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

La chromatographie est une technique de séparation de la chimie analytique pouvant être couplée à un détecteur en vue d'une analyse qualitative et/ou quantitative. En chromatographie, l'échantillon contenant une ou plusieurs espèces est entraîné par un courant de phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et...) mobile (liquide, gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et...) ou fluide (Un fluide est un milieu matériel parfaitement déformable. On regroupe sous cette...) supercritique) le long d'une phase stationnaire (papier, gélatine (La gélatine est une substance solide translucide, transparente ou légèrement jaune,...), silice (La silice est constituée de dioxyde de silicium, un composé chimique qui entre dans la...), polymère (Un polymère (étymologie : du grec pollus, plusieurs, et meros, partie) est un...), silice greffée etc). Chaque espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type »...) se déplace à une vitesse (On distingue :) propre dépendant de ses caractéristiques et de celles des deux phases.

La chromatographie (La chromatographie est une technique de séparation de la chimie analytique pouvant être...) est aussi utilisée dans les laboratoires d'analyses médicales par exemple pour évaluer la quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire,...) de vitamines dans le sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres, dont le...). Elle est aussi très utilisée dans le domaine sportif pour savoir si un athlète s'est dopé. La chromatographie est également utilisée pour analyser les substances (poudres, liquides...) prélevées sur une scène de crime dans le cadre d'investigations en police scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui...).

La chromatographie analytique est utilisée pour identifier ou doser les composés chimiques d'un mélange (Un mélange est une association de deux ou plusieurs substances solides, liquides ou gazeuses...) et apprécier leur concentration.

La chromatographie préparative est utilisée pour purifier assez de produit pour d'autres utilisations. Son but est d'obtenir de la substance ; c'est pourquoi, à toute échelle, elle implique de collecter des fractions.

Définitions

Chromatographie : méthode physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la...) de séparation (D'une manière générale, le mot séparation désigne une action consistant à séparer quelque...) basée sur les différences d'affinités des substances à analyser à l'égard de deux phases, l'une stationnaire ou fixe, l'autre mobile. Selon la technique chromatographique mise en jeu, la séparation des composants entraînés par la phase mobile, résulte soit de leur adsorption (L'adsorption, à ne pas confondre avec l'absorption, est un phénomène de surface par lequel des...) et de leur désorption successives sur la phase stationnaire, soit de leur solubilité différente (En mathématiques, la différente est définie en théorie algébrique des...) dans chaque phase.

Phase stationnaire : phase fixe soit sur la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a...) intérieure d'une colonne soit sur une surface plane (La plane est un outil pour le travail du bois. Elle est composée d'une lame semblable à celle...).

Phase mobile : phase qui se déplace à travers la phase stationnaire, en entraînant les analytes. La phase mobile ne doit pas interagir avec la phase stationnaire mais uniquement avec les analytes.

Chromatogramme : graphique d’une fonction de la concentration en analyte en fonction du temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le...) (ou du volume) d’élution.

Histoire

Le botaniste russe Mikhail Tswett (1872-1919) fut, en 1906, le premier à utiliser le terme chromatographie.

À partir de 1903, Tswett utilisa des colonnes d'adsorption pour séparer des pigments de plantes. On spécula donc l'étymologie du mot « chromatographie » à partir du grec khrôma- pour couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes...) et donc pigment (Un pigment est une substance colorée, naturelle ou artificielle, d'origine minérale ou...). Toutefois, Tswett ne donna jamais cette explication; mais tswett est le mot russe pour « couleur ».

En 1952, Martin et Synge reçurent le prix Nobel de chimie (Le prix Nobel de chimie est décerné une fois l'an, depuis 1901, par l'Académie...) pour leur invention de la chromatographie de partage.

Étymologie

Le mot chromatographie vient du grec ancien Khrôma qui signifie "couleur" et Graphein qui signifie "écrire"

Exemple : la chromatographie sur papier

La chromatographie sur papier est une technique de chromatographie en phase liquide (La phase liquide est un état de la matière. Sous cette forme, la matière est...).
Pour effectuer une telle séparation, une petite quantité de la ou des solutions à analyser est déposée sur le bord d'une bande de papier de chromatographie. Cet échantillon (De manière générale, un échantillon est une petite quantité d'une matière, d'information, ou...) est adsorbé par le papier ; ce qui signifie que les molécules interagissent avec ce dernier et qu'elles auront tendance à rester au même endroit.


Le papier est ensuite trempé dans un solvant (Un solvant (également nommé en suisse romande thinner pour les solvants puissant) est un...) (éluant) comme un mélange eau/éthanol et placé dans un récipient fermé. Pendant que le solvant (éluant) monte le long du papier par capillarité (La capillarité est l'étude des interfaces entre deux liquides non miscibles, entre un liquide et...), il rencontre l'échantillon et l'entraîne.

Les différentes substances constituant l'échantillon migrent à différentes vitesses selon qu'elles interagissent plus ou moins fortement avec le papier.

La chromatographie sur papier demande un certain temps (généralement plusieurs heures). Une fois l'opération terminée, généralement quand le front de solvant (éluant) est presque arrivé en haut du papier, le papier est retiré de la cuve et on laisse évaporer le solvant. Le résultat est appelé chromatogramme.

Le chromatogramme est utilisé pour comparaison avec d'autres analyses effectuées sur des substances connues et prises dans des conditions identiques, pour identifier les substances de l'échantillon. Les substances peuvent être identifiées en calculant la valeur Rf qui peut être comparée à celles se trouvant dans les tables. Cette valeur est calculée de la façon suivante : Rf = (distance parcourue par l'échantillon) / (distance parcourue par le solvant)

Il y a plusieurs façons d'identifier les endroits où se trouvent les produits ainsi séparés :

  1. les produits sont colorés, il n'y a rien de spécial à faire.
  2. les produits sont fluorescents, on peut les identifier sous une lampe ultraviolette.
  3. sinon, il faut utiliser un révélateur qui réagira chimiquement avec les produits (en les détruisant) et dont le résultat sera coloré.

Pour séparer des mélanges complexes de substances similaires, il peut être utile d'employer la chromatographie à deux dimensions. Celle-ci s'effectue en deux étapes entre lesquelles on change de solvant et on tourne le papier de 90°. Les interactions développées par le nouveau solvant seront différentes, ce qui modifiera la séparation dans cette deuxième dimension (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce...) et permettra une meilleure séparation globale.

La chromatographie sur papier peut aussi constituer une technique micro-préparative : pour récupérer les produits ainsi séparés, les portions du papier où ils se situent sont découpées et redissoutes ensuite. Les quantités récupérables sont de l'ordre du milligramme ou moins.

Page générée en 0.025 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique