Démographie de la Russie - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Composition ethnique et culturelle

Groupes ethniques

Migration et composition
 culturelle en Russie
Taux de migration nette 0,28 
Composition ethnique
- Russes
 - Tatars
 - Ukrainiens
 - Bachkirs
 - Tchouvaches
 - Autres ou non-spécifiés

79,8%
  3,8%
  2,0%
  1,2%
  1,1%
  12,1%
Religions
- Église orthodoxe russe
 - Islam
 - Autres chrétiens

15-20 %
  10-15 %
  2 %
Composition linguistique
- Russe
 - Beaucoup de langues minoritaires

Source: The World Factbook, CIA

La fédération de Russie est un état pluri-ethnique avec environ 170 groupes ethniques. Les principaux groupes ethniques sont les Russes et les Tatars. Près de 1,6 % de la population est d'origine étrangère.

Le groupe ethnique le plus nombreux sont les Russes, selon le recensement (Le recensement est une opération statistique de dénombrement d'une population.) de 2002, ils seraient 115,9 millions soit 79,8 % de la population totale, puis viennent les Tatars avec 5,6 millions d'habitants, soit 3,8 % de la population, puis les Ukrainiens avec 2,9 millions d'habitants soit 2 % de la population, les Bachkirs avec 1,7 million (Un million (1 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf...) d'habitants soit 1,2 % de la population, les cinquième - Tchouvaches avec 1,6 million d'habitants soit 1,1 % de la population, les Tchétchènes avec 1,4 million d'habitants soit 0,9 % de la population et les Arméniens 1,1 million d'habitants soit soit 0,8 % de la population.

Depuis 1989, il y a eu des changements importants dans la composition ethnique de la Russie de par les différences de fécondité, et de migrations. La part des Russes est passée de 81,5 % à 79,8 % depuis cette date.

Le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) de citoyens de Russie s'élevait à 142,4 millions de personnes soit 98 % de la population. Le reste est partagé entre 1 million de citoyens de pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue...) étrangers et de 0,4 millions de personnes apatrides.

  • Indo-européen 122 687 275 (total 84.07%)
    • Russes 115 889 107 (79.83%)
    • Ukrainiens 2 942 961 (2.03%)
    • Arméniens 1 130 491 (0.78%)
    • Biélorusses 807 970 (0.56%)
    • Allemands 597 212 (0.41%)
    • Ossètes 514 875 (0.35%)
    • Roms 182 766 (0.13%)
    • Moldaves 172 330 (0.12%)
    • Tadjiks 120 136 (0.08%)
    • Grecs 97 827 (0.07%)
    • Polonais 73 001 (0.05%)
    • Iraniens 50 242 (0.036%)
    • Lituaniens 45 569 (0.03%)
    • Bulgares 31 965 (0.02%)
    • Lettons 28 520 (0.02%)
    • Tats 2 303 (0.00%)
  • Peuples turcs 12 106 587 (total 8.36%)
    • Tatars 5 554 601 (3.83%)
    • Bachkirs 1 673 389 (1.15%)
    • Tchouvaches 1 637 094 (1.13%)
    • Kazakhs 653 962 (0.45%)
    • Azéris 621 840 (0.43%)
    • Iakoutes 443 852 (0.31%)
    • Koumyks 422 409 (0.29%)
    • Touvains 243 442 (0.17%)
    • Karatchaïs 192 182 (0.13%)
    • Ouzbeks 122 916 (0.08%)
    • Balkars 108 426 (0.07%)
    • Turcs 95 672 (0.06%)
    • Nogaïs 90 666 (0.06%)
    • Khakasses 75 622 (0.05%)
    • Altaïens 67 239 (0.05%)
    • Turkmènes 33 053 (0.02%)
    • Kirghizes 31 808 (0.02%)
    • Shors 13 975 (0.01%)
    • Gagaouzes 12 210 (0.01%)
    • Dolganes 7 261 (0.01%)
    • Tatars de Crimée 4 131 (0.00%)
    • Tofalars 837 (0.00%)
  • Caucasiens 4 822 600 (total 3.30%)
    • Tchétchénes 1 360 253 (0.94%)
    • Avars 814 473 (0.56%)
    • Kabardes 519 958 (0.36%)
    • Dargins 510 156 (0.35%)
    • Ingouches 413 016 (0.28%)
    • Lezguiens 411 535 (0.28%)
    • Géorgiens 197 934 (0.14%)
    • Adyguéens 189 045 (0.13%)
    • Laks 156 545 (0.11%)
    • Tabassarans 131 785 (0.09%)
    • Abazas 37 942 (0.03%)
    • Rutuls 29 929 (0.02%)
    • Aguls 28 297 (0.02%)
    • Abkhazes 11 366 (0.01%)
    • Tsakhurs 10 366 (0.01%)
Groupes ethniques en Russie en 2002
  • Finno-ougriens 2 709 357 (1.88%)
    • Mordves 843 350 (0.58%)
    • Oudmourtes 636 906 (0.44%)
    • Maris 604 298 (0.42%)
    • Komis 418 641 (0.29%)
    • Caréliens 93 344 (0.06%)
    • Finnois 34 050 (0.02%)
    • Khantys 28 678 (0.02%)
    • Estoniens 28 113 (0.02%)
    • Mansis 11 432 (0.01%)
    • Vepses 8 240 (0.01%)
    • Samis 1 991 (0.00%)
    • Izhoriens 314 (0.00%)
  • Samoyèdes 48 131 (0.03%)
    • Nénetses 41 302 (0.03%)
    • Selkoupes 4 249 (0.00%)
    • Ioukagirs 1 509 (0.00%)
    • Nganassanes 834 (0.00%)
    • Énetses 237 (0.00%)
  • Mongols 619 171 (0.43%)
    • Bouriates 445 175 (0.31%)
    • Kalmouks 173 996 (0.12%)
  • Vietnamiens 296 556 (0.20%)
  • Sémitites 243 587 (0.17%)
    • Juifs 229 938 (0.16%)
    • Assyriens 13 649 (0.01%)
  • Coréens 148 556 (0.10%)
  • Toungous 72 927 (0.02%)
    • Evenks 35 527 (0.02%)
    • Évènes 19 071 (0.01%)
    • Hezhen 12 160 (0.01%)
    • Oultches 2 913 (0.00%)
    • Oudegeïs 1 657 (0.00%)
    • Orotches 686 (0.00%)
    • Negidales 567 (0.00%)
    • Oroks 346 (0.00%)
  • Tchoukotko-kamtchatkiens 28 777 (0.02%)
    • Tchouktches 15 767 (0.01%)
    • Koriaks 8 743 (0.01%)
    • Itelmènes 3 180 (0.00%)
    • Tchouvanes 1 087 (0.00%)
  • Nivkhes 5 162 (0.00%)
  • Eskimo-aléoutes 2 290 (0.00%)
    • Inuits et Yupiks 1 750 (0.00%)
    • Aléoutes 540 (0.00%)
  • Ketes 1 494 (0.00%)

Langues

Le russe était la langue officielle de l'Empire russe jusqu'en 1917. Au cours de la période soviétique, la politique envers les langues des différents groupes ethniques ont fluctué dans la pratique. L'État a contribué à l'élaboration des alphabets et de la grammaire de langues qui manquaient précédemment de forme écrite. Bien que chacune des républiques constitutives avait sa propre langue officielle, le rôle unificateur et un statut supérieur était réservé pour le russe.

Le russe a perdu son statut dans la plupart des nouvelles républiques suite à la dissolution de 1991 de l'Union soviétique. En Russie, cependant, le statut dominant de la langue russe continue. Aujourd'hui, 97% des élèves des écoles publiques de la Russie reçoivent leur éducation uniquement ou principalement en langue russe, même si la Russie est composée d'environ 80% populations de souches Russes.

Bien que la Constitution de la Fédération de Russie reconnaît le russe comme seule langue officielle, les républiques et les districts autonomes peuvent déclarer une ou plusieurs autres langues officielles. Il y a plus de 100 langues parlées en Russie, dont beaucoup sont en danger d'extinction (D'une manière générale, le mot extinction désigne une action consistant à éteindre quelque...).

Migration

Immigration (L'immigration désigne aujourd'hui l'entrée, dans un pays, de personnes...) et émigration en Russie en 1998 et 2009

La Russie est le deuxième pays au monde (Le mot monde peut désigner :) qui accueille le plus grand nombre d'immigrés (après les États-Unis). En 2008, la Russie comptait quelque 10 millions d’immigrés.

La structure démographique de la Russie a progressivement changé au fil du temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le...). En 1970, l'Union soviétique avait la troisième plus grande population de Juifs dans le monde, estimé à 2.150.000, après seulement celle des États-Unis et d'Israël. D'ici 2002, en raison de l'émigration des Juifs, leur nombre est tombé à 230.000. Une importante émigration des autres minorités existe aussi. Ce sont principalement les peuples européens comme les Allemands, les Tchèques, les Grecs... Les principales destinations sont les États-Unis pour les Juifs, les Biélorusses, les Tchétchènes, les Turcs meskhètes, les Ukrainiens, etc, Israël pour les Juifs, l'Allemagne pour les Allemands et les Juifs, la Pologne pour les Polonais et les Juifs, le Canada pour les Finlandais et les Ukrainiens, la Finlande pour Finlandais, la France pour les Juifs, les Arméniens et les Roms et le Royaume-Uni.

Dans le même temps, la Russie connaît un flux (Le mot flux (du latin fluxus, écoulement) désigne en général un ensemble d'éléments...) important d'immigration. En moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de...), 200 000 immigrés légaux entrent dans le pays chaque année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié...), dont environ la moitié sont des Russes ethniques des autres républiques de l'ancienne Union soviétique. En outre, il y aurait quelque 10 millions de clandestins de l'ex-État soviétique en Russie. Il y a ainsi un afflux significatif de Géorgiens, d'Arméniens, d'Azéris, de Tadjiks, et d'Ukrainiens dans les grandes villes de Russie. Cette immigration est parfois perçue de façon très défavorable par des Russes et donne même lieu à des sentiments nationalistes. Des Chinois immigrent aussi dans l'Extrême-Orient (L'Extrême-Orient désigne la partie orientale de l'Asie. Il comprend :) et dans le sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) de la Sibérie.

Religion

La religion la plus répandue en Russie est le christianisme orthodoxe, représenté par l'Eglise orthodoxe russe. Depuis la fin du régime soviétique, environ 100 millions de personnes se considèrent comme des chrétiens orthodoxes de l'Église orthodoxe russe, ce qui représente près de 70% de la population. Toutefois, la grande majorité des orthodoxes ne sont pas ou peu pratiquants et ne vont pas à l'église (L'église peut être :) régulièrement. La religion orthodoxe est alors vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et...) comme un symbole de l'héritage de la culture (La Culture est une civilisation pan-galactique inventée par Iain M. Banks au travers de ses...) russe.

La deuxième religion du pays est l'Islam avec près de 23 millions de croyants. La majorité des musulmans vivent dans la région Volga-Oural et le Caucase du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.), même si Moscou (), Saint-Pétersbourg et la Sibérie occidentale ont également importantes populations musulmanes.

Le bouddhisme est traditionnellement présent pour les régions de la Bouriatie, de la République de Touva et de la Kalmoukie.

Les pratiques païennes et panthéistes sont avant tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) pratiquées en Sibérie, en Extrême-Orient, en Yakoutie et Tchoukotka.

Les autres branches du christianisme qui sont présentes en Russie comprennent le catholicisme romain (environ 1% de la population), les baptistes, les pentecôtistes, les luthériens et les autres églises protestantes (totalisant ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection...) environ 0,5% de la population) et les Vieux Croyants. Il y a aussi encore une certaine présence du judaïsme.

La répartition des religions dans le pays est essentiellement fondée sur les différents peuplements ethniques. Les Slaves sont en grande majorité chrétiens orthodoxes et les peuples turcophones sont majoritairement musulmans, bien que plusieurs groupes turcs en Russie ne le soient pas.

Page générée en 0.011 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique