Dynamite
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Schéma d'un bâton de dynamite et de son câble permettant sa détonation :
A. Sciure (ou tout autre type de matériau absorbant) trempée dans de la nitroglycérine
B. Revêtement de protection entourant la matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide, l'état liquide, l'état gazeux. La matière occupe de l'espace et possède...) explosive
C. Détonateur (Le détonateur est un élément de la chaîne explosive dont le rôle consiste à produire, au départ d'un courant électrique ou d'une...)
D. Câble électrique connecté au détonateur

La dynamite est un explosif (Un explosif est un composé chimique défini ou un mélange de corps susceptibles lors de leur transformation, de dégager en un temps très court, un...) fabriqué à base de nitroglycérine. Inventée par Alfred Nobel (Alfred Bernhard Nobel, né le 21 octobre 1833 à Stockholm (Suède) et mort le 10 décembre 1896 à San Remo (Italie), est un chimiste, industriel et fabricant d'armes...) en 1866, la dynamite est très utilisée, notamment dans l'industrie minière, jusqu'à son remplacement par des explosifs plus puissants et plus faciles à manipuler comme ceux de la famille des plastics.

Étymologie

1864 : Dépot de la demande de brevet par Alfred Nobel, pour le système de percussion et d'ignition de la Nitroglycerine dans un bâton de dynamite.

Le terme dynamite provient du grec δυναμις (dunamis), qui signifie puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :), pouvoir. Le suffixe suédois -it a ensuite été ajouté.

Le bâton de dynamite

Un bâton de dynamite a classiquement les dimensions (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son épaisseur, ou bien son diamètre si c'est une pièce de révolution.) suivantes : 25 cm de longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en...) sur 3 cm de diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre et limité par les points du cercle ou de la sphère. Le diamètre est aussi la longueur de ce segment. Pour indiquer qu'une valeur...), mais la grande majorité de la dynamite est utilisée sous forme de cartouches de diamètre supérieur à 5 cm et d'un poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du voisinage de la Terre. Elle est égale à l'opposé de la...) supérieur à 1 kg.

À l'origine, le bâton de dynamite est composé de 75% de nitroglycérine (corps très instable) et de 25% de kieselguhr (micro-algues) qui stabilise la nitroglycérine et fait de la dynamite un explosif plus sûr.

La dynamite est d'utilisation beaucoup moins risquée que la nitroglycérine ou même que la poudre (La poudre est un état fractionné de la matière. Il s'agit d'un solide présent sous forme de petits morceaux, en général de taille inférieure au dixième de millimètre...) à canon. Elle est moins sensible aux chocs, et un bâton placé dans un feu (Le feu est la production d'une flamme par une réaction chimique exothermique d'oxydation appelée combustion.) brûlera (théoriquement) sans exploser. De fait, elle nécessite un détonateur pour être utilisée.

Avec le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) (ou à une température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie courante, elle est reliée aux...) supérieure à 32 °C), les bâtons de dynamite suintent de la nitroglycérine liquide (La phase liquide est un état de la matière. Sous cette forme, la matière est facilement déformable mais difficilement compressible.), ce qui peut les rendre dangereux et pose un problème de sécurité sur les chantiers. C'est pourquoi elle est moins utilisée de nos jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons...).

Les dynamites actuelles contiennent un peu de coton azotique (nitrocellulose) qui gélifie la nitroglycérine et supprime les suintements. La nitroglycérine est remplacée jusque 50 % par du nitroglycol, ce qui abaisse le point (Graphie) de congélation (On appelle congélation toutes technique visant à faire passer un produit à l'état solide par des techniques de refroidissement forcé. On parle de congélation...) du mélange (Un mélange est une association de deux ou plusieurs substances solides, liquides ou gazeuses qui n'interagissent pas chimiquement. Le résultat de l'opération est une préparation aussi appelée mélange....) et le rend plus sûr, car une dynamite gelée est très sensible aux chocs. Le kieselguhr est remplacé par un mélange de farine de bois ou similaire, et de nitrate (Les nitrates (autrefois nommés nitre, souvent synonyme de salpêtre) sont les sels de l'acide nitrique. La formule chimique de l’ion nitrate est...) d'ammonium, qui augmente la puissance du produit.

Histoire

La nitroglycérine est d'abord fabriquée et vendue par la société d'Alfred Nobel sous sa forme liquide. Mais elle est tellement instable et dangereuse (le frère de Alfred Nobel, Emil et d'autres personnes meurent d'une explosion (Une explosion est la transformation rapide d'une matière en une autre matière ayant un volume plus grand, généralement sous forme...) durant la préparation de la nitroglycérine en 1864) qu'elle est rapidement interdite en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme...). La production artisanale de nitroglycérine se fait dans les mines, cependant comme toute fabrication artisanale d'explosifs, les accidents sont fréquents (réactions réalisées à température ambiante et non à 0°C...)

Alfred Nobel résout le problème en la mélangeant à des kieselguhrs (poudre fossile (Un fossile (dérivé du substantif du verbe latin fodere : fossile, littéralement « qui est fouillé ») est le reste (coquille, os, dent, graine, feuilles...) ou le simple moulage d'un animal ou d'un...) de diatomées), puis en la moulant sous forme de bâtonnets enveloppés de papier (Le papier (du latin papyrus) est une matière fabriquée à partir de fibres cellulosiques végétales et animales. Il se présente sous forme de...), c'est ainsi qu'est créée la dynamite en 1866 et son brevet déposé le 25 novembre 1867. Il s'agit du premier explosif puissant, peu coûteux à produire et stable (comprendre: ne présentant que peu de risques d'explosion involontaire lors du transport)

Le liquide de la nitroglycérine peut également être mélangé à d'autres composants neutres, comme la silice, ou à des composés actifs (soufre, nitrate de sodium (Le sodium est un élément chimique, de symbole Na et de numéro atomique 11. C'est un métal mou et argenté, qui appartient aux...), cellulose, etc.).

L'exploitation de son brevet rapporte à Alfred Nobel une fortune considérable, qui est plus tard dévolue aux Prix Nobel. Il contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) strictement ses droits et réussit à les faire valoir face à des marchands américains qui tentent de plagier son invention en utilisant une formule légèrement différente (En mathématiques, la différente est définie en théorie algébrique des nombres pour mesurer l'éventuel défaut de dualité d'une application définie à l'aide de la trace, dans...).

Page générée en 0.118 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique