Outre-Seille
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Outre-Seille, ou Outreseille, est un quartier d’urbanisation de la commune de Metz en Moselle. Son nom vient du fait qu'il était autrefois situé sur une grande île entourée par la Seille (dont un bras courbe de la rivière), lorsqu’elle traversait encore la ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être...). Le quartier qui a longtemps tenu lieu de foyer de l’artisanat messin bien présente dans l’odonymie, a conservé son caractère dense et médiéval. Il est partie intégrante du quartier de l’Ancienne Ville administrativement défini par la mairie.

Histoire

Du Moyen Âge au Second Empire

Au XIIIe siècle, Outre-Seille (Outre-Seille, ou Outreseille, est un quartier d’urbanisation de la commune de Metz en Moselle. Son nom vient du fait qu'il était autrefois situé sur une grande île...), faubourg rural, devient un quartier « intra-muros » intégré à la « vieille ville basse » lors de la construction de la nouvelle muraille (Une muraille est un mur de grande hauteur destiné à protéger un ensemble de bâtiments par leur enceinte.).

Le quartier Outre-Seille s’est construit à partir de la rue (La rue est un espace de circulation dans la ville qui dessert les logements et les lieux d'activité économique. Elle met en relation et structure les différents quartiers,...) des Allemands qui était une voie de communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine (télécommunications, nouvelles...) entre la porte des Allemands et le pont (Un pont est une construction qui permet de franchir une dépression ou un obstacle (cours d'eau, voie de communication, vallée, etc.) en passant par-dessus cette séparation. Le franchissement supporte le passage...) Sailly. La rue des Allemands est ainsi nommée en raison de l’existence d’un ancien hôpital (Un hôpital est un lieu destiné à prendre en charge des personnes atteintes de pathologies et des traumatismes trop complexes pour pouvoir...) de l’ordre teutonique. Le parcellaire conserve la forme des anciens lopins agricoles.

Au XVIIIe siècle les bourgeois adoptent des ornements architecturaux pour leurs hôtels dont l’esthétique baroque n’a pas de commune mesure avec les quartiers les autres quartiers de la ville où un classicisme sobre prévaut.

Époque contemporaine

En 1905, pour cause d'insalubrité, le canal passant en ville rues haute Seille, Basse-Seille et des Tanneurs sera comblé.

En grande partie préservé du vandalisme moderne des années 1960 et 1970 qui prônait la tabula rasa, le quartier a toutefois été complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou autocomplétion, est une fonctionnalité informatique...) rénové, ce par étapes successives, à partir de la fin des années 1970. Ainsi ont vu le jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par...) plusieurs réhabilitations d’immeubles vétustes, comme par exemple celle la ZAC de l’îlot de Turmel.

Activité économique et animation (L'animation consiste à donner l'illusion du mouvement à l'aide d'une suite d'images. Ces images peuvent être dessinées, peintes, photographiées,...) du quartier

On trouve dans le quartier Outre-Seille de nombreux commerçants et artisans, des antiquaires, un relieur, un ecrivain public, un restaurateur de tableaux, des bouquinistes, des épiceries orientales.

Sur le plan culturel et festif, plusieurs manifestations annuelles s’y tiennent : le 3 février, date de la saint Blaise, a lieu le pèlerinage annuel à l’église Saint-Eucaire ; chaque premier dimanche du mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) de juin, un pique-nique est organisé dans la cour de l’école saint-Eucaire ; le dernier dimanche du mois, d’août, la fête des métiers d’art se déroule place des Charrons et, lors du deuxième dimanche de septembre, a lieu la traditionnelle foire à la brocante du quartier Outre-Seille qui réunit en moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils étaient...) 250 exposants, elle est inaugurée par le maire (Le maire représente l'autorité municipale. Dans de nombreux cas, il est le détenteur du pouvoir exécutif au niveau d'une ville ou communal en France et au Québec. Dans un gouvernement à gérance...) de la ville accompagné de la nouvelle Reine de la Mirabelle et de ses dauphines.

Monuments et lieux remarquables

Metz, 1645. Le quartier Outre-Seille est bien distinct en bas de la carte avec ses deux portes, ses quatre ponts, ses églises…

Plusieurs monuments parsèment le quartier tels que la porte des Allemands et les remparts médiévaux de Metz sur son pourtour ; des églises ceintes dans le tissu urbain telles l’église Saint-Eucaire, l’église Saint-Maximin ornée de vitraux de Jean Cocteau, des places qui conservent quelque animation artisanale comme la place des Charrons où s’élève l’hôtel de Burtaigne (Renaissance). On peut citer également l’ancien couvent (Un couvent est un établissement religieux, généralement chrétien, où des clercs mènent une vie religieuse en communauté. Le couvent n'a pas de vocation monastique, il est donc plus...) de la Visitation et l’église luthérienne de la Confession d’Augsbourg, deuxième édifice religieux bâti « intra muros » à Metz. Insérée entre des maisons, au centre de la rue Mazelle, sa consécration eut lieu le 28 août 1893.

L'ancienne porte Mazelle médiévale (proche de l’actuelle place Mazelle), subit de gros aménagements de 1735 à 1737, en 1741 et en 1751. Elle est reconstruite en 1894. Son nivellement date de 1905. La porte Mazelle ressemblait à un arc de triomphe (Un arc de triomphe est un ouvrage d'art célébrant une victoire ou une série de victoires. Il se compose d'un ou de plusieurs (en général trois) passages dans un massif de maçonnerie, surmontés d'un...) d’ordre toscan, surmonté d’une corniche (Une corniche est un couronnement continu en saillie d'un élément, d'un meuble (armoire par exemple) ou d'une construction. La corniche est le plus souvent horizontale, mais peut être également en pente si...) avec fronton et entablement (On appelle entablement :) sur lesquels étaient représentées autrefois les armes royales de la France et celles de la cité (La cité (latin civitas) est un mot désignant, dans l’Antiquité avant la création des États, un groupe d’hommes sédentarisés libres (pouvant avoir des esclaves), constituant une...).

L’église Saint-Étienne-le-Depenné fut transformée à la Révolution en entrepôt (Un entrepôt est un bâtiment logistique destiné au stockage de biens en vue de leur expédition vers un client (interne ou externe à l'entreprise). Il peut être détenu et géré en propre par...) et appartements. Ce bâtiment, en attente de restauration, possède de superbes fenêtres gothique flamboyant (Flamboyant est un nom vernaculaire ambigu désignant en français certains arbres de la famille des Caesalpiniaceae. Par extension le nom de flamboyant peut aussi référer à d'autres...).

Page générée en 0.153 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique