Muraille
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Une muraille est un mur de grande hauteur destiné à protéger un ensemble de bâtiments par leur enceinte.

Au Moyen Âge, elles se systématisent pour protéger les cités ou les châteaux-forts des attaques ennemies.

Elles se transforment dès l'apparition des armes à feu (Le feu est la production d'une flamme par une réaction chimique exothermique d'oxydation appelée combustion.).

Historique

Les murailles apparurent très tôt dans l'histoire de l'humanité. D'abord en bois, elles furent par la suite construite en pierre.

Au Moyen Âge, les murailles furent une réponse adaptée à l'état d'insécurité dans lequel vivaient les populations européennes.

Les murailles concrétisent la fonction du pouvoir seigneurial, ce dernier devenant le garant de la sécurité de ses sujets à l'intérieur de cet espace clos que devient la cité (La cité (latin civitas) est un mot désignant, dans l’Antiquité avant la création des États, un groupe d’hommes sédentarisés libres (pouvant avoir des esclaves), constituant...).

Exemples de murailles célèbres

Murailles d'Avila
Murailles de Constantinople
  • La Muraille (Une muraille est un mur de grande hauteur destiné à protéger un ensemble de bâtiments par leur enceinte.) d'Ávila est un témoignage de l'importance de la construction d'un tel dispositif militaire. Elle date du XIesiècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la durée d'une génération humaine et faisait 33 ans 4...) et fut construite par Raymond de Bourgogne.
  • Les murailles de Provins sont des fortifications médiévales longues de 1 200 mètres et comportant 22 tours aux géométries variées, l'enceinte de la ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être à moins de 200 m chacune, par...) haute fut construite de 1226 à 1314.
  • Les remparts d'Avignon, murailles d'enceinte de la cité des Papes
  • Les murailles d'enceinte d'Aigues-Mortes
  • La Cité de Carcassonne
  • La Grande Muraille de Chine
  • Les murailles de Constantinople
  • Les murailles romaines de Lugo en Espagne
  • Les Fortifications de Florence (Florence (en italien Firenze) est une ville d'Italie, capitale de la région de Toscane et chef-lieu de province (370 051 habitants, les Florentins). Située au pied de...) en Italie
  • Les murailles de Jéricho

Techniques

La cité de Carcassonne

Les murailles furent construites en bois avant d'être finalement édifiés en pierre. Des tours carrées s'avançant en saillie furent aménagées pour permettre de surveiller les abords immédiats de l'enceinte et de pouvoir également lancer des flèches le long des murs. Par la suite, les tours prirent une forme circulaire permettant ainsi d'éviter les angles morts.

Les mâchicoulis (Les mâchicoulis (étymologiquement "ce qui permet d'écouler tout ce qui écrase") sont des ouvertures carrées ou de larges rainures pratiquées dans le sol du chemin de ronde d'une tour ou d'une courtine, et...) situés au sommet des murailles étaient percés d'ouvertures par lesquelles les gardes laissait tomber sur l'ennemi des pierres ou du liquide (La phase liquide est un état de la matière. Sous cette forme, la matière est facilement déformable mais difficilement compressible.) bouillant. Cette parade défensive empêchait les assaillants de creuser des trous sous les soubassements des murailles.

Page générée en 0.046 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique