Ratel - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Ratel
 Zorille du Cap (Mellivora capensis)
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Super-ordre Eutheria
Ordre Carnivora
Sous-ordre Caniformia
Famille Mustelidae
Sous-famille Mellivorinae
Genre
Mellivora
Storr, 1780
Nom binominal
Mellivora capensis
(Schreber, 1776)
Statut de conservation IUCN :

LC  : Préoccupation mineure
Schéma montrant le risque d'extinction sur le classement de l'IUCN.

Le Ratel ou Zorille du Cap (Mellivora capensis) est la seule espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type »...) de la sous-famille des Mellivorinés et du genre Mellivora. Depuis plusieurs décennies, la seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui...) dénomination vernaculaire est tombée en désuétude au profit de la première, le ratel.

Description

C’est un petit carnivore de la famille des Mustélidés mesurant environ 75 cm de long et 30 cm au garrot à l’âge adulte et qui a la réputation d’être un teigneux. L’adulte et le jeune sont noirs sur le ventre, les pattes, la queue et la partie inférieure de la tête jusqu’aux yeux. Il est blanc (Le blanc est la couleur d'un corps chauffé à environ 5 000 °C (voir...) sur le crâne (Le crâne est une structure osseuse ou cartilagineuse de la tête, caractéristique des...), du front jusqu’au haut du cou (Le cou est la région du corps qui est située entre la tête et le reste du corps...), et il est blanc-gris sur tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) le dos (En anatomie, chez les animaux vertébrés parmi lesquels les humains, le dos est la partie...). Le ratel possède des griffes d’environ 4 cm de long à l’âge adulte.

Le mâle adulte pèse environ 12 kg, mais la femelle (En biologie, femelle (du latin « femella », petite femme, jeune femme) est le...) est moins lourde : elle ne dépasse pas les 6 kg. Sa longévité (La longévité d'un être vivant est la durée de vie pour laquelle il est...) à l’état sauvage n’est pas connue, mais il peut vivre jusqu’à 26 ans en captivité.

Distribution

On le trouve du nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) de l’Inde à la Péninsule arabique et dans toute l’Afrique subsaharienne sauf à Madagascar (Madagascar (Madagasikara en malgache), ou la République de Madagascar (Repoblikan'i...). Sa distribution géographique et ses habitats se superposent parfaitement à ceux de son associé alimentaire, l’oiseau indicateur, quelle qu'en soit l'espèce (voir ci-dessous « Alimentation »).

Habitat

Il occupe des habitats variés, aussi bien désertiques ou semi-désertiques (steppes) que les divers types de savanes et les zones arborées, y compris les galeries forestières en zones semi-désertiques. Il est principalement terrestre mais, friand de miel, il peut aussi grimper aux arbres pour atteindre les ruches sauvages. Le mâle adulte vagabonde sur un territoire (La notion de territoire a pris une importance croissante en géographie et notamment en...) de plus de 500 km2 et peut parcourir facilement 10 km en une heure (L’heure est une unité de mesure du temps. Le mot désigne aussi la grandeur...). La femelle possède un territoire plus petit (environ 100 km2) mais lorsqu’elle cherche sa nourriture ou élève son petit elle peut avoir un territoire qui couvre 150 km2.

Comportement

En zone désertique, le ratel, pour se « refroidir », s’allonge sur le dos exposant (Exposant peut signifier:) son ventre à la légère brise du désert (Le mot désert désigne aujourd’hui une zone stérile ou peu propice à la...) et s’asperge de sable (Le sable, ou arène, est une roche sédimentaire meuble, constituée de petites...) lorsque sa température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et...) interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la...) est supérieure à celle du sable.

Lorsqu’elle élève son petit (il n’y a qu’un jeune par portée), la femelle change tous les trois à cinq jours de tanière en emportant son rejeton pour échapper aux prédateurs. Lorsqu’il sera capable de se débrouiller seul (à un peu plus d’un an), le jeune ratel ira habiter sa propre tanière et quittera définitivement sa mère qui, une fois seule, changera dès lors chaque jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...) de terrier. Chose étrange, le ratel a la capacité de courir en arrière, fait partagé chez les mammifères uniquement avec l’être humain.

Page générée en 0.065 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique