Zébulon (SNCF)
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Caractéristiques techniques
rame automotrice électrique
Série Z 7001
Entreprise ferroviaire SNCF
Constructeur Decauville-De Dietrich-Oerlikon
Numérotation Z 7001
Année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) de construction 1961
1973 (transformation)
Effectif en service radiée en 1981
Vitesse (On distingue :) maximale 309 km/h
Longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa...) hors-tout
Composition motrice seule
Motorisation
Puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :)
Alimentation continu 1,5 kV
Écartement standard
Capacité
Masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à la force de gravitation (la...) à vide (Le vide est ordinairement défini comme l'absence de matière dans une zone spatiale.)

Zébulon est le surnom donné à une rame automotrice (Une rame automotrice, ou train automoteur, est un ensemble de véhicules ferroviaires, destinés généralement au transport de voyageurs, formant une rame indéformable en service...) électrique expérimentale ( En art, il s'agit d'approches de création basées sur une remise en question des dogmes dominants tant sur le plan formel, esthétique, que sur le plan culturel et politique. En science, il s'agit d'approches de recherche...) de la SNCF (La Société nationale des chemins de fer français (SNCF) est l'une des principales entreprises publiques françaises. Elle exerce une double activité :) qui a servi à partir de 1974 à la mise au point (Graphie) des TGV (Le TGV est une rame automotrice électrique d'origine française apte à circuler à des vitesses supérieures à 320 km/h en exploitation, mise au point par la SNCF et...) dès lors que le choix de l'électrification avait été fait au détriment de la motorisation par turbines à gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme propre ni de volume...).

Cette automotrice, numérotée Z 7001 résultait de la transformation de la Z 7115. Elle servit notamment à tester un nouveau type de pantographe (Le pantographe est le dispositif articulé qui permet à une locomotive électrique de capter le courant par frottement sur la caténaire.) à double étage adapté au captage de courant à grande vitesse. Cliché de la Z 7001

Au cours de ses nombreuses marches d'essais, elle atteignit la vitesse maximum de 309 km/h. Zébulon a été détruit au début des années 1980, son châssis (Un châssis est un cadre rigide ou mobile fait d'une matière résistante, destiné à entourer ou supporter quelque chose.) ne permettant pas sa transformation, envisagée, en voiture de mesures.

Page générée en 0.315 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique