Année anomalistique
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Une année anomalistique est, en astronomie, la durée entre deux passages successifs de la Terre à son périhélie.

L’orbite terrestre étant elliptique, la distance entre la Terre et le Soleil n’est pas constante et c’est le point (Graphie) le plus proche, le périhélie (Le périhélie est le point de l'orbite d'un corps céleste (planète, comète, etc.) qui est le plus rapproché du Soleil (grec : helios) autour duquel...), qui est considéré pour déterminer une année anomalistique (Une année anomalistique est, en astronomie, la durée entre deux passages successifs de la Terre à son périhélie.). Cependant, à cause des influences gravitationnelles des autres planètes du système solaire (Le système solaire est un système planétaire composé d'une étoile, le Soleil et des corps célestes ou objets définis gravitant autour...), le périhélie se déplace légèrement à chaque fois (par rapport aux étoiles, que l’on suppose fixes ici) et une année anomalistique est légèrement plus longue qu’une année sidérale.

En 2000, la valeur de l’année anomalistique était de 365,259635864 jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure locale) et sa...) (soit environ 365 jours 6 h 13 min et 53 s).

Page générée en 0.067 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique