Ligne Paris-Bâle - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.
Ligne Paris-Bâle
Longueur 490.9 km
Mise en service 1858
Écartement standard
Nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) de voies 2 voies
Propriétaire Réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des...) ferré de France
Exploitant SNCF (La Société nationale des chemins de fer français (SNCF) est l'une des principales entreprises...)
Électrification jusqu'à Gretz Armainvillers (77) et de Belfort à Bâle
Signalisation Block automatique (L'automatique fait partie des sciences de l'ingénieur. Cette discipline traite de la...) (BAL et BAPR) de Paris-Est à Jussey (70) et de Bas-Evette à Bâle ;
Block manuel (Le block manuel noté BM sur les signaux, est un système de signalisation ferroviaire.) de Jussey à Bas-Evette (90)
Types de trafic Transilien (Transilien est le réseau de trains de banlieue de la Société nationale des chemins...), TER, Corail (Le corail est un animal de l'embranchement des Cnidaires, vivant généralement en colonies...), fret (Le transport de marchandises est une activité économique réglementée, à la fois par chaque...)
Lignes affluentes Reims-Dijon à Chaumont
Nancy-Dijon à Culmont-Chalindrey
Nancy-Belfort à Lure
Dijon-Mulhouse à Belfort
Strasbourg-Bâle à Mulhouse
Principales gares Paris-Est, Troyes, Chaumont, Belfort, Mulhouse, Bâle

La ligne Paris-Bâle (La ligne Paris-Bâle relie Paris (Gare de l'Est) à Bâle, via Troyes, Chaumont, Vesoul, Lure,...) relie Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région...) (Gare de l'Est) à Bâle, via Troyes, Chaumont, Vesoul, Lure, Belfort et Mulhouse. Elle est surnommée Ligne 4 sur le parcours Paris - Mulhouse, son numéro à l'époque de la Compagnie de l'Est.

Électrification

Elle est électrifiée en 25 kV monophasé de :

  • Paris à Gretz-Armainvilliers (banlieue parisienne)
  • Culmont-Chalindrey à la bifurcation de Chaudenay,
  • Belfort à Bâle.

La quasi totalité de la ligne n'est donc pas électrifiée actuellement, même si une électrification future (du moins partielle) est en projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a...). Elle est donc desservie par des locomotives diesel (CC 72100), dont les fumées sont mises en cause par les riverains, notamment ceux de l'Est parisien.

Des travaux préparatoires à l'électrification jusqu'à Troyes devraient commencer en 2006. L'électrification de ce tronçon devrait coûter 210 millions d'euros. Cependant, l'ouverture de la LGV Est européenne pourrait compromettre la modernisation de cette ligne.

Un viaduc (Un viaduc est un ouvrage d'art routier ou ferroviaire qui franchit une vallée, une...) remarquable est construit à Chaumont. Il date de 1856.

Trafic

Le fret représente les deux tiers du trafic de la ligne. La desserte voyageurs est assurée par :

  • la ligne E du RER d (Le RER D dessert la majorité de la région Île-de-France selon un axe nord-sud. Il relie au nord...)'Île-de-France de Paris à Gretz-Armainvilliers,
  • la ligne P du Transilien Paris-Est (Transilien Paris-Est est le réseau de trains de banlieue de la Société nationale des...) de Gretz-Armainvilliers à Longueville
  • les TER Champagne-Ardenne (Le TER Champagne-Ardenne est le réseau de lignes TER de la région administrative...) de Paris à Chalindrey
  • les TER Franche-Comté (Le TER Franche-Comté est le réseau de lignes TER qui couvre la région administrative...) de Chalindrey à Mulhouse
  • les Corails Inter-Cités (CIC) de Paris à Mulhouse
  • les Corails de Paris à Bâle. Ceux-ci seront supprimés (limités à Mulhouse) lors de la mise en service du TGV (Le TGV est une rame automotrice électrique d'origine française apte à circuler à des vitesses...) Est le 10 juin 2007, à en croire les nouveaux horaires du TER Alsace (Le TER Alsace est le réseau de trains régionaux (TER) de la région Alsace et opéré...).

Gares

De Paris à Longueville

  • Paris-Est Image:Rer-R.png E  P
  • Pantin Image:Rer-R.png E
  • Noisy-le-Sec Image:Rer-R.png E
  • Rosny - Bois-Perrier Image:Rer-R.png E
  • Rosny-sous-Bois Image:Rer-R.png E
  • Val de Fontenay Image:Rer-R.png E
  • Nogent - Le Perreux Image:Rer-R.png E
  • Les Boullereaux - Champigny Image:Rer-R.png E
  • Villiers-sur-Marne - Le Plessis-Trévise Image:Rer-R.png E
  • Les Yvris - Noisy-le-Grand Image:Rer-R.png E
  • Émerainville - Pontault-Combault Image:Rer-R.png E
  • Roissy-en-Brie Image:Rer-R.png E
  • Ozoir-la-Ferrière Image:Rer-R.png E
  • Gretz-Armainvilliers Image:Rer-R.png E  P
  • Verneuil-l'Étang (Un étang (estang, latin stagnum) est une étendue d'eau stagnante, peu profonde, de surface...)  P
  • Mormant  P
  • Nangis  P
  • Longueville  P

Principales gares de Longueville à Bâle

  • Nogent-sur-Seine
  • Romilly-sur-Seine
  • Troyes
  • Bar-sur-Aube
  • Chaumont
  • Langres
  • Culmont-Chalindrey
  • Chaudenay
  • Vesoul
  • Lure
  • Belfort
  • Mulhouse
  • Saint-Louis
  • Bâle CFF
Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.093 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique