Protocole de communication
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Dans les réseaux informatiques et les télécommunications, un protocole de communication est une spécification de plusieurs règles pour un type de communication particulier.

Initialement, on nommait protocole ce qui est utilisé pour communiquer sur une même couche d'abstraction ( En philosophie, l'abstraction désigne à la fois une opération qui consiste a isoler par la pensée une ou plusieurs qualités d'un objet concret pour en former une...) entre deux machines différentes. Par extension de langage, on utilise parfois ce mot aussi aujourd'hui pour désigner les règles de communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine...) entre deux couches sur une même machine.

Les protocoles de communication les plus utilisés sont les protocoles réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on...).

Concept

Communiquer consiste à transmettre des informations mais tant que les interlocuteurs ne lui ont pas attribué un sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive allant du ralentissement du vieillissement, suivi de...), il ne s'agit que de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) et pas d'information. Les interlocuteurs doivent donc non seulement parler un langage commun mais aussi maîtriser des règles minimales d'émission et de réception des données. C'est le rôle d'un protocole de s'assurer de tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) cela. Par exemple dans le cas d'un appel téléphonique :

  1. l'interlocuteur apprend que vous avez quelque chose à transmettre (Vous composez son numéro pour faire sonner son combiné) ;
  2. il indique qu'il est prêt à recevoir (vous attendez qu'il décroche et dise "Allo") ;
  3. il situe votre communication dans son contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les mots qui l'entourent. Le concept de contexte issu...) (" Je suis Christophe. Je t'appelle pour la raison suivante... ") ;
  4. un éventuel destinataire final peut y être identifié (" Peux-tu prévenir Michel que... ") ;
  5. le correspondant s'assure d'avoir bien compris le message (La théorie de l'information fut mise au point pour déterminer mathématiquement le taux d’information transmis dans la communication d’un message par un canal de communication, notamment en présence de parasites...) (" Peux-tu me répéter le nom ? ") ;
  6. les procédures d'anomalies sont mises en place (" Je te rappelle si je n'arrive pas à le joindre ") ;
  7. les interlocuteurs se mettent d'accord sur la fin de la communication (" Merci de m'avoir prévenu ").

Cette métacommunication n'est autre que la mise en œuvre de protocoles.

Mais vous avez déjà implicitement observé un autre protocole, avec une autre couche de communication, en attendant d'avoir la tonalité pour composer le numéro de votre correspondant. Et les standards téléphoniques de départ et d'arrivée, pour leur part, se sont coordonnés entre eux aussi : autant de protocoles.

Page générée en 0.005 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique