Hémisphères de Magdebourg - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.

Les hémisphères de Magdebourg furent l'une des expériences les plus intéressantes de Otto von Guericke, bourgmestre de Magdebourg.

Deux hémisphères vides d'un peu plus de trente centimètres furent assemblés, si bien que l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de pressuriser les cabines des avions et autres...) pu être pompé entre elles. La pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) de l'atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :) environnante les maintenait ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un tout », comme...) fermement. En 1657, dans un essai devant la Diète et l'empereur à Ratisbonne, il fut nécessaire d'utiliser seize chevaux pour les séparer. Cette expérience a permis de démontrer l'action de la pression atmosphérique (La pression atmosphérique est la pression de l'air en un point quelconque d'une atmosphère.). En effet, la sphère (En mathématiques, et plus précisément en géométrie euclidienne, une sphère est une surface constituée de tous les...) formée par les hémisphères de Magdebourg (Les hémisphères de Magdebourg furent l'une des expériences les plus intéressantes de Otto von Guericke, bourgmestre de Magdebourg.) étant vide (Le vide est ordinairement défini comme l'absence de matière dans une zone spatiale.), il n'y a aucune pression à l'intérieur alors que la pression atmosphérique appliquée sur la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois...) de cette sphère maintient les deux hémisphères bien attachés, d'où la difficulté pour les séparer.

Cet article vous a plus ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.029 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique