Mâchicoulis
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Mâchicoulis au-dessous la porte du Caen
Mâchicoulis au-dessous la porte du Caen

Les mâchicoulis (étymologiquement "ce qui permet d'écouler tout ce qui écrase") sont des ouvertures carrées ou de larges rainures pratiquées dans le sol du chemin de ronde d'une tour ou d'une courtine (Dans l’architecture militaire médiévale, une courtine est la muraille reliant deux tours ; dans l’architecture militaire...), et permettant d'en défendre le pied en laissant tomber des pierres, des pièces de bois ou des matières brûlantes. Les mâchicoulis (Les mâchicoulis (étymologiquement "ce qui permet d'écouler tout ce qui écrase") sont des ouvertures carrées ou de larges rainures pratiquées dans...) existaient dans les hourds de bois que l'on élevait sur les remparts dans les premiers temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) du Moyen Âge et jusqu'au XIIIe siècle. Mais les hourds étant souvent incendiés par les assiégeants, on les remplaça, vers la fin du XIIIe siècle, par des chemins de ronde de pierre bâtis en encorbellement (L’encorbellement est une construction en saillie du plan vertical d’un mur, soutenue en porte-à-faux par un assemblage de corbeaux ou de consoles. Un étage, une galerie un balcon, etc. peuvent être en...) au sommet des murs et tours, et percés de trous rapprochés par lesquels on laissait tomber sur l'assaillant des matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets.) de toutes nature comme la pierre, de l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) bouillante, de la poix chauffée, du sable (Le sable, ou arène, est une roche sédimentaire meuble, constituée de petites particules provenant de la désagrégation d'autres roches dont la dimension est comprise...) brûlant, etc.

Le mâchicoulis représente une évolution importante de la défense puisqu'il permet de couvrir la base même des remparts.

Deux systèmes sont utilisés:

Mâchicoulis sur corbeaux, le plus courant qui, par l'intermédiaire des corbeaux, s'appuie sur le rempart (Un rempart est un élément de fortification entourant un bourg, une ville ou une citadelle, apparaissant au XVIe siècle, et qui remplace la muraille. Il est un...) massif (Le mot massif peut être employé comme :).

Mâchicoulis sur arc, qui reporte les charges sur les points porteurs où il s'appuie sur les contreforts, les murs n'ayant qu'un rôle de clôture (Une clôture désigne tout obstacle naturel ou fait de la main de l'homme (barrière) et suivant tout ou partie du pourtour d'un terrain afin de matérialiser ses limites ou d'empêcher des personnes ou des animaux d'y entrer ou d'en...).

Page générée en 0.086 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique