Ksar
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Un ksar (arabe : ??? [q?ar]), au pluriel ksour (???? [q??r]), est un village fortifié que l'on trouve au Maghreb.

Combinant généralement des greniers et des habitations, on les trouve communément sur des contreforts proches d'oasis (Une oasis (du grec ancien), en géographie, désigne une zone de végétation isolée dans un désert. Ceci se produit à proximité d'une source d'eau ou lorsqu'une nappe...) afin de se protéger d'attaques venant de tribus nomades.

Un ksar (Un ksar (arabe : ??? [q?ar]), au pluriel ksour (???? [q??r]), est un village fortifié que l'on trouve au Maghreb.) est composé de cellules, appelées ghorfas (La ghorfa (arabe : ???? [?urfah]) est l'élément de base d'un ksar que l'on trouve au Maghreb. Chaque ksar peut comporter de 1 à 6 étages de centaines de ghorfas, en moyenne 200. Ksar Ouled...) (" chambres " en arabe), qui servent (Servent est la contraction du mot serveur et client.) à stocker les denrées en prévision de plusieurs années successives de sécheresse.

Le mot ksar est emprunté à l'arabe qasr (" château ", " village fortifié "), qui vient lui-même du latin castrum (" fort " ou " place forte ")[1]. Il a donné le mot alcazar en espagnol[2]. En berbère, le mot équivalent est agherm.

Notes

  1. TLFI (Trésor de la Langue Française informatisé).
  2. Ibid., " Alcazar ".
Page générée en 0.017 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique