Honoré Flaugergues
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Honoré Flaugergues (16 mai 1755 à Viviers – 20 novembre 1830) est un astronome amateur français.

Juge de paix dans sa ville natale de Viviers, Flaugergues est un autodidacte et un scientifique amateur accompli. Il rédige un rapport concernant la santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.) des ouvriers travaillant dans les fabriques d'étoffes, Observations sur l'influence des travaux relatifs à la fabrication des étoffes de laine sur la santé des ouvriers qui y travaillent dans les manufactures de Viviers en Vivarais, qui sera transmis et lu devant l'Assemblée Royale de médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps humain (anatomie), son fonctionnement normal (physiologie), et...) en 1779.

Plus tard, il organise les premières campagnes de fouilles archéologiques à Alba-la-Romaine, en 1819-1821.

Mais c'est en tant qu'astronome (Un astronome est un scientifique spécialisé dans l'étude de l'astronomie.) qu'il reste le plus connu, notamment après avoir été le premier à découvrir la " grande comète (En astronomie, une comète est un petit astre brillant constitué de glace et de poussière du système solaire, dont l'orbite a...) de 1811 " (C/1811 F1). Il est également célèbre pour avoir découvert les nuages de poussière de Mars. En 1809, alors qu'il tente de mesurer la période de rotation (La période de rotation désigne la durée mise par un astre (étoile, planète, astéroïde) pour faire un tour sur lui même. Par exemple, la Terre a une...) de la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour que sa gravité la maintienne en équilibre...) Mars en chronométrant les réapparitions régulières de taches jaunes qui lui servaient de repère, il remarque de légères incohérences dans les observations, qui l'amènent à penser que ce qu'il observe ne se situe pas à la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent abusivement...) de Mars mais est en mouvement dans son atmosphère ; ce que plus tard, l'on interprétera définitivement comme étant des tempêtes de poussière locales. L'attribution de cette découverte à Flaugergues reste toutefois controversée, certaines sources estimant qu'avec sa lunette astronomique (Une lunette astronomique est un instrument optique qui permet d'augmenter la taille apparente et la luminosité des objets du ciel lors de leur observation.) de 13,4 m de focale et un grossissement de 90 fois, il n'aurait pas pu observer un tel phénomène.

Pour lui rendre hommage, on a donné son nom à un cratère ( Pour le cratère d'origine volcanique, voir Cratère volcanique Pour le cratère d'origine météoritique, voir Cratère d'impact Pour le cratère formé à la suite...) sur la planète Mars.

Page générée en 0.039 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique