Port autonome de Paris - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.
Déchargement d'une péniche porte conteneurs à Genevilliers
Déchargement d'une péniche porte conteneurs à Genevilliers
Un pousseur avec 4 barges de sable passe sous un pont de Paris
Un pousseur avec 4 barges de sable passe sous un pont de Paris

Le port autonome de Paris (PAP) est un établissement public (En droit français, un établissement public est une personne morale de droit public, disposant d'une certaine autonomie administrative et financière (contrairement à une administration centrale de l'État par exemple) afin de remplir...) français chargé de gérer les installations portuaires situées sur les 500 km de voies navigables d'Île-de-France. C'est un établissement public qui exerce des missions à caractère administratif, industriel et commercial (Un commercial (une commerciale) est une personne dont le métier est lié à la vente.). Sa mission première est de développer le trafic fluvial en Île-de-France.

Le PAP a un statut d'un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC). Il emploie 200 personnes. Son chiffre (Un chiffre est un symbole utilisé pour représenter les nombres.) d'affaires s'élève à 58 millions d'euros et provient essentiellement de la location de terrains et terre-pleins (58 %) et d'immobilier d'entreprise (27 %).

L'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut...) géré par le PAP comprend 10 km² d'espaces portuaires, regroupés sur 70 sites, répartis le long de la Seine et ses affluents :

  • Oise
  • Marne
  • Loing

Le PAP en 2005 est le premier port fluvial intérieur français, devant Strasbourg, et le second d'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent eurasiatique, voire comme une...), derrière Duisbourg (Allemagne).

En 2005[1] le trafic annuel s'est élevé à 20,8 millions de tonnes de marchandises, dont 20,4 en trafic fluvial et 0,4 en trafic international fluvio-maritime via la Seine aval. Les principaux échanges se font avec l'Ile-de-France (trafic intra-régional 9,7 Mt), la Haute-Normandie (7,5 Mt), la Bourgogne (La Bourgogne est un paquebot de la Compagnie générale transatlantique, mis en service en 1886.) (0,9 Mt), la Belgique (0,7 Mt) et la Picardie (0,8 Mt). Les déchargements l'emportent sur les chargements (12,7 Mt contre 8 Mt). Les marchandises transportées sont principalement les matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets.) de construction (15,8 Mt), les produits agricoles (1,7 Mt), les conteneurs dont le trafic est en forte croissance (0,8 Mt - 73 000 conteneurs), le charbon qui est utilisé par les centrales thermiques situées en amont de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les confluents de la Marne et de la Seine en...) sur la Seine (0,9 Mt) et les produits pétroliers (0,4 Mt).

Par ailleurs sept millions de passagers ont emprunté les installations du Port de Paris (bateau-mouche, etc.).

Principaux ports fluviaux d'Île-de-France

Les installations du port sont réparties en aval de Paris (Gennevilliers dans les Hauts de Seine, Limay en Yvelines), dans Paris et en amont de Paris (Bonneuil sur Marne). Les installations les plus importantes sont gérées par le Port Autonome de Paris (Le port autonome de Paris (PAP) est un établissement public français chargé de gérer les installations portuaires situées sur les 500 km de voies navigables d'Île-de-France. C'est un...) mais près de la moitié du trafic se fait par des ports privés (9,2 Mt). Les principaux ports relevant du PAP sont :

  • Port de Gennevilliers : c'est l'installation la plus importante. Le trafic est de 3,3 Mt. Il est desservi par un embranchement ferroviaire et un oléoduc (Un oléoduc (du latin oleo- : « huile » et ducere : « conduire ») est un tube de transport de pétrole.). La majorité du trafic conteneurs se fait à partir de ce port.
  • Port de Bonneuil-sur-Marne, c'est la deuxième installation en importance (1 Mt). Elle comporte un embranchement ferroviaire.
  • Port de Limay, 125 ha, créé dans une ancienne gravière,
  • Bassin de l'Arsenal, le port de plaisance de Paris.

Galerie de photos

Cet article vous a plus ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.063 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique