McDonnell F-101 Voodoo
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
McDonnell F-101B Voodoo
Rôle Avion de chasse
Constructeur McDonnell
Date du premier vol 29 septembre 1954
Date de mise en service 1957
Nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) construit 883
Équipage
1 pilote et 1 navigateur
Motorisation
Moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail à partir d'une...) Pratt & Whitney (Pratt & Whitney est le nom d'un constructeur de moteurs d'avions américain dont la production est aussi bien utilisée pour les avions civils que pour les avions militaires. La companie...) J57-P-55
Nombre 2
Type turboréacteur (Le turboréacteur est une turbomachine produisant une poussée par réaction.) avec postcombustion
Puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) unitaire 75,2 KN
Dimensions (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son...)
[[Image:|300px]]
Envergure (L'envergure est la distance entre les extrémités des ailes. Le terme est valable pour définir un oiseau, un chiroptère, un avion (ou planeur).) 12,09 m
Longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de...) 20,55 m
Hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) 5,49 m
Surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent abusivement...) alaire 34,20 m²
Masses
À vide (Le vide est ordinairement défini comme l'absence de matière dans une zone spatiale.) 12 925 kg
Carburant (Un carburant est un combustible qui alimente un moteur thermique. Celui-ci transforme l'énergie chimique du carburant en énergie mécanique.) 7 700 l (interne)
3 405 l (externe)
Avec armement 20 715 kg
Maximale 23 770 kg
Performances
Vitesse (On distingue :) maximale 1 825 km/h
1,72 Mach
Plafond (Par extension, un plafond représente le maximum de quelque chose :) 17 800 m
Vitesse ascensionnelle 15 000 m/min
Distance franchissable 2 445 km
Distance de convoyage 3 105 km
Charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un...) alaire 607 kg/m²
Rapport poids/poussée 0,74
Armement
Externe 4 missiles air-air (4 Falcon ou 2 Falcon et 2 Genie)
Avionique

Le McDonnell F-101 Voodoo (Le McDonnell F-101 Voodoo est un avion de combat américain de la seconde moitié des années 1950. C'est le premier avion de chasse capable de dépasser 1000 miles/h (1609 km/h) à avoir...) est un avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un organe moteur (dans le cas...) de combat américain de la seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du temps. La seconde...) moitié des années 1950. C'est le premier avion de chasse (Un avion de chasse (aussi appelé chasseur) est un avion militaire conçu pour attaquer les avions adverses, qu'il s'agisse par exemple de bombardiers afin de les empêcher d'atteindre leurs cibles, ou...) capable de dépasser 1000 miles/h (1609 km/h) à avoir été produit en série. Construit à un peu moins de 900 exemplaires, il est resté en service jusqu'au début des années 1980.

Histoire

En 1951, l'armée de l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de pressuriser les cabines des...) américaine émit un appel d'offre pour un avion de chasse à long rayon d'action capable d'accompagner le bombardier intercontinental B-36. McDonnell remporta le marché avec une réponse basée sur son projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration...) XF-88, développé à la fin des années 1940 mais n'ayant jamais abouti. Le futur F-101 était cependant plus grand et sa structure en partie modifiée par rapport au XF-88.

Le premier prototype fit son vol inaugural le 29 septembre 1954 et, peu de temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) après, atteignit sa vitesse maximale de Mach 1,4. La construction en série avait été lancée immédiatement, de sorte qu'une trentaine d'avions avaient été livrés au premier semestre 1956. Les essais menés par l'USAF révélèrent cependant de nombreux problèmes de jeunesse et la production fut interrompue quelques mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.), le temps d'apporter plusieurs centaines de modifications aux avions déjà livrés. Finalement, les premiers F-101A furent livrés aux unités opérationnelles à partir de mai 1957. Ils étaient armés de 4 canons de 20mm et éventuellement d'une bombe atomique, mais ne pouvaient cependant pas emporter de bombes classiques. En effet, suite aux revirements de l'État-Major américain, le F-101 était maintenant destiné à servir en tant que chasseur-bombardier, capable à la fois de missions air-air et de larguer la bombe atomique.

Le F-101A n'étant pas bien adapté à sa nouvelle mission d'attaque à basse altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique qui explique la...), une version F-101C fut mise au point (Graphie) en 1957, avec une structure renforcée capable d'encaisser 7,33G et quelques autres améliorations mineures. Elle ne fut cependant construite qu'à 47 exemplaires avant que l'USAF ne renonce finalement à utiliser le Voodoo pour l'attaque. Le reste de la production fut transformé en autant de RF-101C, version non armée de reconnaissance qui restait cependant capable d'emporter une bombe atomique, et subit quelques améliorations du système photographique durant sa carrière.

Parallèlement, suite aux retards rencontrés sur le programme du F-102 Delta Dagger, l'USAF commanda dès 1954 une version F-101B d'interception tout-temps, comme solution d'attente. Il s'agissait d'un avion biplace (1 pilote et 1 opérateur (Le mot opérateur est employé dans les domaines :) de système d'arme), équipé de réacteurs J57 plus puissants avec des tuyères plus longues, d'un avant modifié pour embarquer le système de tir, et armé de 4 missiles air-air en remplacement des canons. Le premier vol (Le premier vol ou vol inaugural d'un avion est la première occasion pour celui-ci de prendre les airs par ses propres moyens. C'est l'équivalent en aéronautique...) eu lieu le 27 mars 1957 et les livraisons commencèrent en janvier 1959. Cette version était accompagnée de la version F-101F destinée à l'entraînement au système d'arme, mais qui conservait toute sa capacité de combat. Les F-101B subirent plusieurs modifications durant leur carrière, comme la possibilité de tirer le missile (Un missile est un projectile autopropulsé et guidé, constitué de :) air-air à tête nucléaire (Le terme d'énergie nucléaire recouvre deux sens selon le contexte :) Genie, l'ajout d'un détecteur (Un détecteur est un dispositif technique (instrument, substance, matière) qui change d'état en présence de l'élément ou de la situation pour lequel il...) infrarouge (Le rayonnement infrarouge (IR) est un rayonnement électromagnétique d'une longueur d'onde supérieure à celle de la lumière visible...) et des améliorations du système de tir.

Les F-101A et C ainsi que leurs dérivés de reconnaissance restèrent en première ligne jusqu'au milieu des années 1960 et les derniers furent retirés des unités de réserve à la fin des années 1970. De leur côté, les F-101B commencèrent à être transférés à la Garde Nationale à la fin des années 1960 et furent définitivement réformés au début des années 1980.

Export

Après l'abandon du CF-105 Arrow, le Canada commanda 56 F-101B d'interception et 10 F-101F d'entraînement, qui lui furent livrés entre juillet 1961 et mai 1962. Il s'agissait d'appareils d'occasion prélevés sur les unités de l'USAF. En 1970/1971, les Voodoo restants furent rendus aux États-Unis et remplacés par 66 autres, toujours d'occasion, mais révisés et incluant les dernières améliorations apportées aux exemplaires américains. Les CF-101B et CF-101F restèrent en service dans la RCAF jusqu'au début des années 1980.

En 1959, Taïwan (Taïwan ou Taiwan (en sinogrammes traditionnels 臺灣 et plus souvent en sinogrammes traditionnels 台灣 ; en sinogrammes simplifiés 台湾 ; en pinyin...) acheta 8 RF-101A d'occasion, qu'elle utilisa pour des missions de reconnaissance jusqu'à la fin des années 1970.

Records

Le 12 décembre 1957, un F-101A équipé des réacteurs J57-P-55 destinés à la version F-101B a établi un record mondial de vitesse en atteignant 1 943 km/h.

Engagements

Des RF-101A et RF-101C ont effectué plusieurs missions de reconnaissance lors de la crise des missiles de Cuba, en 1962.

Le RF-101C a été la seule version du Voodoo utilisée par les États-Unis lors de la Guerre du Viet-Nam, entre 1961 et 1965. Plus de 30 avions ont été perdus lors de ces missions de reconnaissance.

Variantes

Un RF-101C américain
Un RF-101C américain
  • F-101A : version initiale chasseur-bombardier (77 exemplaires)
  • RF-101A : version de reconnaissance du F-101A (35 exemplaires)
  • F-101B : version biplace d'interception tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) temps (479 exemplaires)
  • RF-101B : version de reconnaissance du F-101B (22 ex CF-101B modifiés)
  • F-101C : F-101A avec structure renforcée (47 exemplaires)
  • RF-101C : version de reconnaissance du F-101C (166 exemplaires)
  • RF-101F : version d'entraînement du F-101B (79 exemplaires)
  • RF-101G : seconde version de reconnaissance du F-101A (29 F-101A modifiés)
  • RF-101H : seconde version de reconnaissance du F-101C (31 F-101C modifiés)
  • CF-101B/CF-101F : désignation des F-101B et F-101F utilisés par le Canada

Pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus souvent sous...) utilisateurs

Un CF-101B canadien
Un CF-101B canadien
  • Etats-Unis
  • Canada
  • Taïwan
Page générée en 0.097 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique