Vertol H-21
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Silhouette d'un hélicoptère   Vertol H-21
Vertol H-21C de l'armée allemande.
Vertol H-21C de l'armée allemande.

Le Piasecki PD 22, nomenclature de l’US Air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de...) Force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale » équivalent au courage (cf. les...) H-21 est le premier hélicoptère (Un hélicoptère est un aéronef à voilure tournante dont le ou les rotors procurent à eux seuls la propulsion et la sustentation pendant...) lourd de transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de communications (la...) utilisé en grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) dans des opérations militaires. Développé à la fin des années 40 et opérationnel dans les armées de plusieurs pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de...) de la deuxième moitié des années 50 jusqu’à la fin des années 60, il possède deux rotors en tandem. Il reçoit plusieurs noms, Workhorse, Shawnee mais il est plus connu sous le nom de " Banane volante " (Flying banana) en raison de sa forme destinée à empêcher les deux rotors d’interférer l’un avec l’autre.

Le H-21 est une version améliorée du HRP-1 et HRP-2 Rescuer et l’ancêtre du CH-47 Chinook. Il effectue son premier vol (Le premier vol ou vol inaugural d'un avion est la première occasion pour celui-ci de prendre les airs par ses propres moyens. C'est l'équivalent...) le 11 avril 1952. Le modèle cesse d’être opérationnel dans l’US Army en 1967 et, dans l’armée française, à la fin des années 60.

Histoire

L’US Army et l’US Air Force en Corée puis au Viêt Nam

L’apparition du H-21 en Corée est anecdotique. Il sert d’appareil de transport, de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne...) et de sauvetage. Il possède des coussins gonflables qui lui permettent de se poser sur l’eau.

En revanche, au Viêt Nam, les H-21 de l’US Army constituent un élément essentiel du soutien initial américain à l’Armée sud-vietnamienne. Le 12 décembre 1961, à la demande expresse du général Maxwell D. Taylor, les 8e et 57e compagnies de transport sont déployées suivies, fin 1962 par la 81e et la 93e, formant (Dans l'intonation, les changements de fréquence fondamentale sont perçus comme des variations de hauteur : plus la fréquence est élevée, plus la...) ainsi le 45e bataillon de transport. Les appareils sont aménagés pour recevoir des mitrailleuses de portière de 12,7 (HB M 2) ou 7,62 mm (M-1919 ou M-60) voir des tourelles double de nez (Le nez (du latin nasus) est chez l'homme la saillie médiane du visage située au-dessus de la lèvre supérieure et qui, en le surplombant,...) provenant de B-29. Leur vulnérabilité (En gestion des risques, la vulnérabilité d'une organisation ou d'une zone géographique est le point faible de cette organisation pouvant être défini par :) et leur sensibilité au climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de temps donnée. Il se distingue de la météorologie qui désigne l'étude...) chaud les fait totalement remplacer par les UH-1B en mai 1964. Malgré leurs défauts, les H-21 ont permis de mettre au point (Graphie) la doctrine d’emploi des hélicoptères " Air mobility " pour le reste du conflit.

Le H-21 sert par ailleurs avec l’US Air Force aux États-Unis et en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent eurasiatique, voire comme une des...). Deux détachements de 10 appareils du 23e escadron d'hélicoptères, servent (Servent est la contraction du mot serveur et client.) de novembre 1956 au 8 janvier 1958 à la base aérienne (Une base aérienne est une base militaire d'une armée de l'air. Il s'agit généralement d'un aéroport militaire disposant de pistes, d'un tarmac, d'un centre de contrôle du trafic aérien, des infrastructures...) de Phalsbourg-Bourscheid. En outre, l'US Army fait moderniser ses H-21 au dépôt de Brienne-le-Château à partir de septembre 1961.

Le H-21 est crédité du premier vol transcontinental sans arrêt à travers les États-Unis, le 24 août 1956.

L’Aviation légère de l'armée de terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est...) et la Marine nationale en Algérie

Le H-21C sert de juin 1955 à avril 1960 avec l’ALAT et la Marine nationale (flottille 31F) au sein du Groupement d'hélicoptères n°2 basé à Sétif.

Il est utilisé dans un double rôle de transport d’assaut et d’évacuation sanitaire. En tant qu'hélicoptère de transport d’assaut, il peut transporter une vingtaine d’hommes appuyée par une mitrailleuse de portière. En tant qu'hélicoptère d’évacuation sanitaire, il peut transporter une douzaine de brancards. Un certain nombre d’expériences ont été effectuées, en montant des paniers de roquettes ou des lance-bombes sans suite.

Différentes versions

  • XHRP-1 : Deux prototypes équipés du Pratt & Whitney (Pratt & Whitney est le nom d'un constructeur de moteurs d'avions américain dont la production est aussi bien utilisée pour les avions civils que pour les avions militaires. La companie fut...) R-1340-AN-1 de 600 ch sont produits pour l’US Navy
  • HRP-1 Rescuer : Une série de 35 appareils est construite pour l’US Navy avec un fuselage (Le fuselage désigne l'enveloppe d'un avion qui reçoit généralement la charge transportée, ainsi que l'équipage. Le fuselage d'un avion supporte la voilure et...) en toile.
  • HRP-2 Rescuer : Une série de 5 HRP-1 est produite pour les US Coast Guards avec un fuselage en métal (Un métal est un élément chimique qui peut perdre des électrons pour former des cations et former des liaisons métalliques ainsi que des liaisons ioniques dans le cas des métaux alcalins. Les...).
  • YH-21 Work Horse : 18 HRP-2 sont produits à titre d’essais pour l’US Air Force et destinés au rôle de recherche et sauvetage (SAR) dans l’Arctique.
  • H-21A Work Horse (Model 42) : 38 appareils identiques à l’YH-21 avec quelques modifications et équipé d’un moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail à partir d'une énergie (éolienne, chimique,...) Wright R-820-103 de 1 250 ch sont livrés à l’US Air Force. La RCAF en reçoit 6. Le modèle est baptisé CH-21A en 1962 suite au changement de nomenclature de l’USAF.
  • H-21B Work Horse : 163 sont construits sur la base du H-21A mais avec un moteur poussé à 1 425 ch et une capacité d’emport de 20 hommes, un pilote automatique (Un pilote automatique (souvent abrégé PA) est un système permettant de maintenir un véhicule sur une trajectoire et avec une vitesse...) de série, une protection blindée limitée et des réservoirs externes. Ils deviennent CH-21B en 1962.
  • SH-21B Work Horse : Version " Sauvetage " du H-21B, il deviennent HH-21B en 1962.
  • H-21C Shawnee (Model 43) : 334 sont construits par Vertol pour l'USAF et l'US Army et 32 construits sous licence par Weser Flugzeugbau (Société de construction aéronautique allemande située à Brême, créée en 1934, successeur de Rohrbach Metall Flugzeugbau. Elle fusionna en 1963 avec les successeurs de Focke-Wulf et de...) pour la Bundeswehr (Heeresfliegerbataillon 300). Les modèles fabriqués pour l'US Army deviennent CH-21C en 1962. 108 sont livrés à la France, 98 à l'ALAT et 10 à la Marine nationale. Sa production s'étale de début 1954 à mars 1959.
  • H-21D Shawnee (Model 71) : Deux H-21C sont remotorisés avec deux turbines General Electric (General Electric est un conglomérat américain fondé en 1892 par la fusion d'une partie de Thomson-Houston Electric Company et de Edison General Electric Company.) T-58-GE. Essayés en 1957 et 1958, il ne sont pas produits en série.
  • Model 44A : Version commerciale du H-21B pouvant transporter 19 passagers.
  • Model 44B : Version commerciale du H-21B pouvant transporter des charges et 15 passagers.
  • Model 44C : Version commerciale du H-21B version executive pour 10 passagers.
  • HKP-1 : Désignation suédoise du modèle 44A dont 9 ont été achetés neufs et 2 modèles 44 B achetés d’occasion puis modifiés aux spécifications de l’armée suédoise.

Utilisateurs

Issu d’un programme initialement prévu pour l’US Navy en 1943, 707 exemplaires au total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des dettes". En physique le total n'est pas forcément...) sont construits.

  • Allemagne Allemagne :
    • Bundeswehr : 32 H-21C
  • Canada Canada :
    • Royal Canadian Air Force : 6 H-21A
  • États-Unis États-Unis :
    • US Air Force : 214 H-21A et H21-B
    • US Army : 334 H-21C
  • France France :
    • ALAT : 98 H-21C
    • Marine nationale : 10 H-21C
  • Japon Japon : 10 H-21C
  • Suède Suède : 11 HKP-1

Caractéristiques techniques

Le H-21 possède deux rotors contre-rotatifs à trois pales chacun et un double plan stabilisateur arrière. L’équipage comprend deux personnels côte à côte dans une cabine (Sur un bateau, une cabine désigne une pièce d'habitation pour une ou plusieurs personnes. Une cabine peut prendre plusieurs aspects : sur un grand...) à double commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.).

Sources

  • Article Wikipédia (Wikipédia (prononcé /wi.ki.pe.dja/) est une encyclopédie, multilingue, universelle, librement diffusable, disponible sur le Web et écrite par les internautes grâce à la...) ENG
  • Article Wikipédia GER
Page générée en 0.175 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique