Lanterne de la SNCF
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Dans les chemins de fer, les lanternes sont utilisées de nuit pour la signalisation lumineuse en manœuvre, ou bien en remplacement d'une signalisation fixe défaillante des trains (les feux blancs à l'avant ou rouge à l'arrière) ou encore de éclairage. A la SNCF (La Société nationale des chemins de fer français (SNCF) est l'une des principales entreprises publiques françaises. Elle exerce une double activité :) la signalisation temporaire est réalisée à l'aide d'EMS (ou ensembles mobiles de signalisation), ou de signaux spécifiques.

Le métier de lampiste a depuis longtemps disparu. Avec l’avènement de l’électricité, la rationalisation et la simplification, les modèles de lanternes ont été réduits. En dehors du mode d’énergie, la fabrication des lanternes elle-même a évolué : les métaux ont disparu (cuivre, laiton, aluminium (L'aluminium est un élément chimique, de symbole Al et de numéro atomique 13. C’est un élément important sur la Terre avec 1,5 % de la masse totale.), tôles...) au profit du plastique. La dernière évolution concerne l’unité lumineuse : les lampes à incandescence ont disparu des fanaux, remplacés par des diodes électro-luminescentes.

Le cahier de charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou...) de la SNCF distingue plusieurs types de lanternes à main (La main est l’organe préhensile effecteur situé à l’extrémité de l’avant-bras et relié à ce...). Ces lanternes sont utilisées depuis 1987. Fabriquées par Oldham jusqu’à une époque récente, elles sont désormais distribuées par MFI, Oldham ayant cessé cette activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.).

Lanternes de bord des engins moteurs (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire])

Les lanternes de bord sont pourvues d’un crochet UIC, car en cas d’extinction de la signalisation d’arrière d’un train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de plusieurs voitures (pour transporter des personnes) et/ou de plusieurs wagons...), elles peuvent compléter une plaque de queue en remplacement de la signalisation défaillante (cas de l’extinction de la signalisation d’arrière sur du matériel voyageurs).

Deux modèles existent.

Lanterne de bord

  • Feux : face avant, 1 feu blanc (Le feu blanc, aussi appelé manoeuvre, est un signal ferroviaire de type SNCF.) et un feu (Le feu est la production d'une flamme par une réaction chimique exothermique d'oxydation appelée combustion.) rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.)
  • Organes de commande : interrupteur (Un interrupteur (dérivé de rupture) est un dispositif ou organe, physique ou virtuel, permettant d'interrompre ou d'autoriser le passage d'un flux. Il ne faut pas...) de commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.) de feu blanc (Le blanc est la couleur d'un corps chauffé à environ 5 000 °C (voir l'article Corps noir). C'est la sensation visuelle obtenue avec un spectre lumineux continu, d'où l'image que l'on en donne...) et rouge.
  • Poignée : possibilité de préhension par la face supérieure ou arrière + crochet UIC.
  • Alimentation : pile 6LR20 uniquement.

Lanterne de bord avec test thermique (La thermique est la science qui traite de la production d'énergie, de l'utilisation de l'énergie pour la production de chaleur ou de froid, et des transferts de chaleur...)

Ces lanternes étaient spécifiquement destinées aux TGV ; l’évolution du matériel a entraîné leur suppression.

  • Feux : face avant, 1 feu blanc et un feu rouge
  • Organes de commande : interrupteur de commande de feu blanc et rouge.
  • Poignée : possibilité de préhension par la face supérieure ou arrière + crochet UIC.
  • Alimentation : pile 6LR20 uniquement
  • test thermique : sonde (Une sonde spatiale est un vaisseau non habité envoyé par l'Homme pour explorer de plus près des objets du système solaire et, pour certaines, l'espace qui est...) avec indicateur à diodes

Lanternes des établissements (gares, postes, BV…)

Lanterne de visiteur

  • Feux : face avant, 1 feu blanc et un feu rouge
  • Organes de commande : interrupteur de commande de feu blanc et rouge.
  • Poignée : possibilité de préhension par la face supérieure ou arrière. (pas de crochet UIC)
  • Alimentation : accus cadmium (Le cadmium est un élément chimique de symbole Cd et de numéro atomique 48.) nickel (Le nickel est un élément chimique, de symbole Ni et de numéro atomique 28.) uniquement

Lanterne de manœuvre

  • Feux :
    • Face avant : 1 feu blanc et un feu rouge
    • Faces latérales : feu jaune (Il existe (au minimum) cinq définitions du jaune qui désignent à peu près la même couleur :) fonctionnant en permanence quand le feu blanc est allumé
  • Organes de commande : bouton poussoir de feu rouge, interrupteur de commande de feu blanc et jaune.
  • Poignée : possibilité de préhension par la face supérieure ou arrière.
  • Alimentation : pile 6LR20 ou accus cadmium nickel

Lanterne d’Agent Circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles sur une route.)

  • Feux :
    • face avant : 1 feu blanc et un feu rouge,
    • côté gauche : feu vert (Le vert est une couleur complémentaire correspondant à la lumière qui a une longueur d'onde comprise entre 490 et 570 nm. L'œil humain possède un récepteur, appelé cône M, dont la bande passante est axée sur cette...)
  • Organes de commande : bouton poussoir de feu rouge, interrupteur de commande de feu blanc et jaune, bouton poussoir à maintien d’appui du feu vert.
  • Poignée : possibilité de préhension par la face supérieure ou arrière.
  • Alimentation : pile 6LR20 ou accus cadmium nickel.

Signalisation amovible des trains : fanal de queue de train

La simplification de la réglementation des signaux portés par les trains a entraîné la modification des modèles : en effet, les anciens règlements prévoyaient sur certaines lignes désignées, l’annonce de train supplémentaire, la fermeture (Le terme fermeture renvoie à :) de la ligne… grâce à la signalisation portée en queue de train qui donnait donc la double indication (Une indication (du latin indicare : indiquer) est un conseil ou une recommandation, écrit ou oral.) que le train était complet et qu’une mesure pouvait être prise après le passage du train (par exemple la cessation du gardiennage d’un PN après le passage du train)… les fanaux devaient donc pouvoir donner un feu rouge, blanc, vert ou jaune…

Aujourd’hui la seule indication nécessaire est " train complet " et donc seul le feu rouge est nécessaire.

Lanterne de queue

  • Feux : unité lumineuse à diodes électroluminescentes
  • Organes de commande : interrupteur de commande à fonctionnement automatique (L'automatique fait partie des sciences de l'ingénieur. Cette discipline traite de la modélisation, de l'analyse, de la commande et, de la régulation des...) dès que la lampe est enclenchée dans un support de lanterne.
  • Poignée : possibilité de préhension par la face supérieure
  • Alimentation : pile spéciale avec indicateur de charge (voyant sur le côté gauche)
Page générée en 0.187 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique