Numérotation des wagons et voitures de chemin de fer
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

En 1938

Lors de la création de la SNCF le marquage est unifié. On trouve ainsi pour les voitures voyageur :

  • Une grande lettre désignant l'indication de la classe :
    • A : 1 ère classe
    • B : 2 ème classe
    • C : 3 ème classe
    • D : fourgon (la 4 ème classe ayant disparue)
    • S : véhicule (Un véhicule est un engin mobile, qui permet de déplacer des personnes ou des charges d'un point à un autre.) à utilisation spéciale
    • WR : wagon (Dans le jargon ferroviaire, on distingue habituellement deux grands types de véhicules remorqués. On parle de wagons pour les marchandises et de...) restaurant
  • Un chiffre (Un chiffre est un symbole utilisé pour représenter les nombres.) désignant le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de compartiments
  • Une petite lettre dans certains cas :
    • c : compartiment à couchettes
    • d : compartiment douanable (cas des fourgons)
  • Un chiffre désignant le nombre de compartiments
  • Une série de lettres désignant les spécifitées du matériel :
    • m :
    • y :
    • f :
    • i :
    • s :
  • Une série de chiffres indiquant la position de la voiture (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de personnes ou de marchandises, elle...) dans la série

Pour les wagons marchandises on trouve :

  • Une grande lettre désignant le type de matériel :
    • K : couverts
    • E : couverts à messagerie
    • F : couverts pour primeurs
    • L : couverts avec volets
    • H : spéciaux
    • I : spéciaux
    • S : spéciaux
    • J : plats de moins de 9 m de longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est celle de l’objet...) utile dont les bords sont partiellement ou totalement rabattables
    • N : plats de moins de 9 m de longueur utile dont les bords sont partiellement ou totalement rabattables
    • JO : plats de plus de 9 m et de moins de 15 m de longueur utile dont les bords sont partiellement ou totalement rabattables
    • Q : plats de plus de 9 m et de moins de 15 m de longueur utile dont les bords sont partiellement ou totalement rabattables
    • R : plats de plus de 15 m de longueur utile dont les bords sont partiellement ou totalement rabattables
    • T : tombereaux
    • M : fourgons

En 1964

Dans le cadre de l'UIC, la numérotation des wagons et voitures de chemin de fer (Le chemin de fer est un système de transport guidé servant au transport de personnes et de marchandises. Il se compose d'une infrastructure...) est définie par un règlement international. Le numéro d'immatriculation comporte douze chiffres selon le schéma suivant :

  • chiffres 1 et 2 : code du régime d'échange
  • chiffres 3 et 4 : code de l'organisme immatriculateur
  • chiffres 5 à 8 : caractéristiques techniques du véhicule
  • chiffres 9 à 11 : numéro d'ordre
  • chiffre 12 : clé calculée (autocontrôle)

Calcul de la clé de contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.)

Le calcul de la clé de contrôle se fait en multipliant alternativement par 2 et par 1, de la droite à la gauche, tous les chiffres du numéro de wagon. Ensuite on calcule la somme de tous les chiffres obtenus. Le complément de ce total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des dettes". En physique le total n'est pas...) à la dizaine supérieure donne l'autocontrôle. Celui-ci s'écrit à la suite du numéro de wagon, séparé de ce dernier par un trait d'union.

Exemples

  • Numéro de wagon : 21-81-2471217
 
 2 1 – 8 1 – 2 4  7 1 2 1  7 
 multiplication (La multiplication est l'une des quatre opérations de l'arithmétique élémentaire avec l'addition, la soustraction et la division .) par 
 2 1   2 1   2 1  2 1 2 1  2 
 résultat 
 4 1  16 1   4 4 14 1 4 1 14 
 

Somme des chiffres : 37, dizaine supérieure : 40 => autocontrôle = 3

  • Numéro de wagon : 51-80-0843001
 
 5 1 - 8 0 - 0 8 4 3 0 0 1 
 multiplication par 
 2 1   2 1   2 1 2 1 2 1 2 
 résultat 
 10 1  16 0   0 8 8 3 0 0 2 
 

Somme des chiffres : 30, dizaine supérieure : 30 => autocontrôle = 0

  • Photo : 31-81-665 0 286
 
 3 1 - 8 1 - 6 6  5 0 2 8  6 
 multiplication par 
 2 1   2 1   2 1  2 1 2 1  2 
 résultat 
 6 1  16 1  12 6 10 0 4 8 12 
 

Somme des chiffres : 40, dizaine supérieure : 40 => autocontrôle = 0 (Ce qui correspond bien à la photo)

Page générée en 0.245 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique