Biogéographie - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

La biogéographie est une branche à la croisée des sciences dites naturelles, de la géographie physique, pédologie, l'écologie et de l'évolution qui étudie la vie à la surface du globe par des analyses descriptives et explicatives de la répartition des êtres vivants, et plus particulièrement des communautés d'êtres vivants.

En effet, les êtres vivants s'organisent pour donner des paysages différents que l'on appelle «formations» (dénommées le plus souvent selon leurs profils ou les formations végétales les composant). Ce sont les formations végétales qui marquent le plus un paysage (Étymologiquement, le paysage est l'agencement des traits, des caractères, des formes d'un...), le vivant végétal (Les classifications scientifiques classiques regroupent sous le terme végétal...) (appartenant à la biosphère), et qui a des interactions avec l'atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :), l'hydrosphère (L'hydrosphère est, de façon générale, l'enveloppe externe d'une planète ou d'un satellite qui...) et la lithosphère (La lithosphère (littéralement, la « sphère de pierre ») est la partie superficielle...) (le substrat). Bien sur, le tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) évoluant dans le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le...).

Une première tendance des biogéographes a été de vouloir décrire la répartition spatiale des êtres vivants dans une Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance...) vierge de toute influence anthropique. Ce fut notamment l'approche de Pierre Birot (1909-1984) dans Les formations végétales du globe (1965).

Exemple de carte biologique, indiquant l'aire de répartition des Balaenidae

Mais cette approche a évolué. Le concept théorique de climax est contestable du point (Graphie) de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et...) naturaliste (Le mot naturaliste fait référence au domaine des sciences naturelles. L'adjectif qualifie...), et les forêts actuelles ne sont pas compréhensibles sans tenir compte des héritages de la reconquête glaciaire : certains sites des Alpes auraient potentiellement une hêtraie mais n'en présentent pas car le hêtre (Le hêtre est un arbre à feuilles caduques, originaire d'Europe, de la famille des Fagacées qui...) ne s'y est pas implanté ou réimplanté depuis ses refuges glaciaires.

Mais ce n'est pas tout. Sur des forêts qui ont subi des siècles de pratiques usagères entraînant une dégradation des sols, le déterminisme (Le déterminisme est une notion philosophique selon laquelle chaque événement est...) climat-édaphologie n'a plus de sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but...). La forêt (Une forêt ou un massif forestier est une étendue boisée, relativement dense,...) des Andaines, en Normandie, présente des sols très dégradés et des formations sans rapport avec les climax tels que définis par Henri Gaussen (1891-1981), comme le montra Gérard Houzard (1930-1996). Un cas extrême est celui du polémosystème : les forêts de guerre se développant sur les anciennes lignes de fronts de 1914-1918 (zone rouge) sont absolument aberrantes du point de vue naturaliste, et incompréhensibles sans tenir compte de l'histoire.

Cette approche actuelle, qui se développe en France depuis le début des années 1980, constitue la biogéographie historique impulsée par Gérard Houzard puis Jean-Jacques Dubois.

En France, deux profils s'opposent ou se complètent : les naturalistes et les biogéographes. Ces derniers font intervenir les facteurs humains pour décrire le paysage qui en grande partie résulte de l'action de l'Homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo...). L'Écologie du paysage a tentée un temps de concilier ces deux approches.

Actuellement au niveau international, la biogéographie connaît un renouveau grâce aux apports des nouveaux outils de biologie moléculaire (La biologie moléculaire (parfois abrégée bio mol ou BM) est une discipline...) notamment et d'un effort de synthèse effectuée par les paleophylogénéticiens comme J.R.Petit, A. Kremer.

Les branches de la biogéographie

Étant donnée (Dans les technologies de l'information, une donnée est une description élémentaire,...) le caractère interdisciplinaire (Un travail interdisciplinaire intègre des concepts provenant de différentes disciplines.) de cette science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire...), il existe de multiple classifications selon le cursus, l'époque et la nationalité de l'auteur :

Paléobiogéographie : Étude de la biogéographie passée, cette science se nourrit des avancées de la paleogéographie (but de la géologie (La géologie, du grec ancien γη- (gê-, « terre ») et...) historique) et des découvertes faites en paléontologie (La paléontologie est la science qui étudie les restes fossiles des êtres vivants du...).

Biogéographie historique : Étude de la biogéographie du passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble...) proche, et en particulier des conséquences de l'agriculture, de l'industrie, de l'urbanisation et des guerres (ex : polémosylvofacies) du passé historique. Elle s'appuie sur la géographie (La géographie (du grec ancien γεωγραφία...) historique, dont pour l'étude des interactions entre environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et...) et sociétés traditionnelles.

Phytogéographie (ou « biogéographie botanique ») : Étude de la répartitions et des causes de la répartition des plantes ou des associations végétales sur la terre, s'appuyant généralement sur la phytosociologie (La phytosociologie est la discipline botanique qui étudie les communautés...) et la végétation (La végétation est l'ensemble des plantes (la flore) sauvages ou cultivées qui...) naturelle potentielle. L'approche est différente (En mathématiques, la différente est définie en théorie algébrique des...) selon le niveau d'organisation (Une organisation est) auquel on s'intéresse. Par exemple au niveau du globe entier, on ne prendra en compte que les formations végétales, au niveau de l'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un...), on ne pourra s'intéresser qu'aux fagacées comme le hêtre.

Zoogéographie : Étude de la répartition et des causes de la répartition des animaux sur la terre. Cette science est plus ancienne car Buffon s'est intéressé très tôt à cette question pour expliquer l'organisation actuelle de la biosphère (La notion de biosphère désigne à la fois un espace et un processus auto-entretenu (jusqu'à ce...) en biomes.

Page générée en 0.052 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique